Publicité

Hazard Ops : aperçu de la bêta

Hazard Ops est un free-to-play TPS (jeu de tir à la troisième personne) où vous incarnez un mercenaire qui a pour mission de débarrasser le monde de toutes les menaces possibles et imaginables.

La première fois, ça surprend !

La première fois, ça surprend !

Je commence par ce ce qui m'a le plus frappé dans ce jeu : bestiaire. Et je commence de suite par vous présenter la bande-annonce qui expose très bien ce que vous allez affronter.

Vous l'aurez compris ! Mutants, zombies, momies, dinosaures, robots et bien sûr des pièges plus mortels les uns que les autres seront les principales menaces de ce jeu.

Parlons maintenant des mécaniques. Elles reposent sur un système qui a déjà fait ses preuves, à savoir la possibilité de sprinter, de se mettre à couvert et d'esquiver. Le seul bémol dans tout ça c'est que notre touche sprint et esquive étant la même, il faut donc vraiment faire attention à son utilisation.

Le système de couverture ne manquera pas de vous sauver la vie à de nombreuses reprises.

Le système de couverture ne manquera pas de vous sauver la vie à de nombreuses reprises.

Du côté de l'équipement, là aussi ce n'est pas le choix qui manque. Vous avez la possibilité de vous équiper de 2 armes principales puis d'une arme de poing ou d'une arme de corps à corps. Chose très plaisante, le choix des armes est plutôt vaste. A cela s'ajoutent des emplacements pour de l'équipement : pantalon, torse, bottes, gants. Et des emplacement bonus viennent compléter tout ça en vous offrant la possibilité d'avoir davantage de grenades ou de plus grands chargeurs.

Enfin, un système de tenue permet de cacher l'équipement pour profiter d'une apparence bien plus esthétique !  Vous l'aurez compris, c'est maintenant que le magasin du jeu prend tout son sens. Bien sûr, vous n'êtes pas obligé de dépenser de l'argent réel mais, comme souvent dans un free-to-play, c'est un bon raccourci ; c'est toujours plus facile que de gagner l'argent en jeu à la sueur de son front.

Certains niveaux vous demanderont un peu de coordination pour passer.

Certains niveaux vous demanderont un peu de coordination pour passer.

Un système de quêtes journalières est aussi présent permettant de guider le joueur vers des objectifs précis et ne le laissant pas au dépourvu dans ce monde de brutes.

Le jeu comporte, pour sa phase bêta, déjà pas mal de cartes et de modes. De 3 à 8 joueurs, vous ne serez jamais seuls pour finir le job et toucher votre prime.

Vous avez le JcJ compétitif et du JcE coopératif. Pour ce dernier, le JcE, c'est assez varié. Vous avez le mode assaut où vous serez sur une petite carte avec de nombreux ennemis arrivant vagues après vagues. Une version plus musclée, appelée Assaut massif, offre énormément plus d'ennemis. Dans le mode Survie, vous serez forcés à vous barricader et à vous battre avec ce que vous avez sous la main. Là encore, un mode Survie Massif est disponible pour les plus courageux. Le mode extermination est lui bien plus scénarisé et vous entraînera dans diverses phases de jeu pour arriver sur un boss de fin.

Le premier boss a une sacré barre de vie quand même !

Le premier boss a une sacré barre de vie quand même !

Voilà une autre bande-annonce qui s’appelle : 28 façons de mourir. Ça vous donnera un très bon aperçu de ce qui vous attend dans le jeu 🙂

 

En conclusion, je vous dirai que c'est un jeu bien sympathique et qui fait très bien son travail de défouloir. C'est nerveux, rarement prise de tête et y'a un humour bien décalé. Et en plus, c'est agréable graphiquement. Après, je ne pense pas être le genre de joueur ciblé pour ce genre de jeu précisément, mais une partie de temps en temps, ça oui ! Allez-y avec des amis et amusez-vous, vous ne le regretterez pas.

Je vous offre en bonus notre test vidéo commenté par l'équipe de /Played.


Jeux du moment

>> Liste complète <<