Publicité

Resident Evil Village – Cueillons les champignons…

Il y a de cela quelque temps, je vous présentais mon aperçu de Resident Evil 7 et de son protagoniste : Ethan Winters. Aujourd'hui, nous continuons sa Saga avec la suite logique de l'histoire : Resident Evil Village qui nous promet de nouveaux défis. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle? voici mon avis sur PS4 pro...

 

Histoire

Vous êtes Ethan Winters. Après avoir réussi à échapper a la famille Bakers en Louisiane, des sortes de psychopathes sous l'emprise de la moisissure venant du champignon mutamycète, vous êtes enfin heureux en couple avec Mia, protégé par Chris Redfield et son organisation. De plus, vous avez une petite fille : Rosemary Winters. Lorsqu'un soir, Mia se fait sauvagement assassiner et vous, ainsi que votre fille, êtes emmenés par Chris. De très nombreuses questions se posent alors...

Après un accident, vous voilà dans un village obscur, avec des créatures qui semblent vous en vouloir autant qu'aux villageois, votre fille a disparu, vous ne savez pas où vous êtes... et, pour ne pas arranger les choses, vous allez devoir vous battre contre des créatures infâmes et puissantes pour sauver votre fille, et peut être votre vie... et est-ce que la moisissure à encore frappe? Les Bakers n'étaient pas si mal en fin de compte !

Mon avis : De très nombreuses interrogations trouveront leur réponse dans cet opus. Beaucoup d' "étrangetés" rencontrées lors de votre parcours et qui ressemblent à des facilités scénaristiques sont résolues au final par une explication bien plus profonde. Que ce soit au niveau des méchants avec la très charismatique et connue Lady Dimitrescu, le très intrigant Heisenberg ou encore mère Miranda, on se trouvera avec des personnages hauts en couleurs. Cependant, d'autres sont beaucoup trop superficiels et sont carrément "pauvres" en substance tels que Donna ou Moreau.  Ma grande interrogation concernera le Duc, une véritable énigme ! Je suis d'ailleurs assez surpris et content par la fin intéressante et surprenante...

 

Graphismes & ambiance

Lors du lancement, on nous propose un choix drastique entre "visuel" ou "performance". Sur PS4 pro, j'ai opté pour "performance" tant le réglage "visuel" faisait souffler la console qui se préparait visiblement au décollage. Même en mode performance, on a droit assez souvent à une ventilation intensive. Sur PS5, aucun problème à signaler.

Graphiquement, le jeu est vraiment beau et nous propose des environnements passionnants. L'ambiance générale du jeu nous renvoie une impression sombre et malsaine émanant directement de chaque lieu et personnage rencontrés. On voyage d'une zone à l'autre avec son ambiance propre bien qu'inégale au niveau de l'impression que cela laisse. Le château Dimitrescu est par exemple superbe, alors que l'Usine fait plus penser aux labos de Return to Castle Wolfenstein avec ses ennemis atypiques. Notons tout de même les boss qui ont un design vraiment réussi et offrent des scènes dantesques avec le mode photo intégré.

 

Gameplay

Le jeu nous rappelle un peu Résident Evil 4 dans sa manière d'aborder l'inventaire et la présence du marchand que l'on va croiser aux points essentiels. Pour ce qui est du reste du gameplay, on reste sur du Resident Evil 7 avec une vue en FPS classique et non pas du TPS comme dans Resident 2/3 (version remake). On se baladera tranquillement en fouillant les zones avec, pour objectif, de récupérer des ressources assez maigres, ce qui obligera le joueur à faire attention à ne pas trop gaspiller ses munitions et à ne pas fabriquer n'importe quoi sous peine de se retrouver dans la panade pendant les moments cruciaux.

Le jeu se divise grossièrement en 5 zones qui auront un gameplay apportant chacune un élément qui lui est propre, et des éléments qui viendront entraver le joueur d'une manière ou d'une autre. Par exemple, on se retrouvera dans un pan entier sans armes pour progresser dans une zone où la fuite et votre logique feront mouche, alors qu'ailleurs, vous devrez simplement dézinguer tout ce qui passe en remplissant les petits puzzles qui sont ici et là. Il y a encore les nombreux casse-têtes qui font aussi le plaisir des aficionados de la série, ni trop compliqués, ni trop simples, du moment que l'on fait un peu de recherche et/ou que l'on fasse marcher sa matière grise.

Plus globalement, excepté quelques nouveautés dans le gameplay comme le fait de pouvoir placer des barricades dans certains lieux pour se protéger, on a déjà vu tout le reste dans les précédents opus, et les éléments qui ont vraiment bien marché ont été repris pour Ethan. On retrouvera d'ailleurs des moments qui rappelleront les précédents volets comme Lady Dimitruscu qui va vous suivre et vous chasser à la Mr. X ou Némésis... mais seulement dans quelques couloirs, pas plus. Ou bien des changements de personnages comme le fait de contrôler Chris, complétement surpuissant, pendant un temps, avec un gameplay et une ambiance tout autre... des éléments qui ont fait la force des précédents jeux de la saga. Cependant, comme dit plus haut, c'est moins intense et moins stressant pour le joueur, on ne ressent pour sa peine pas vraiment le danger et c'est un peu dommage.

L'inventaire est clairement basé sur Resident Evil 4 et son système de mallette. On pourra augmenter la place en achetant ce qu'il faut chez le Duc, en plus d'avoir des onglets séparés pour les objets clés, les trésors et surtout ce qui est intéressant : les objets de fabrications. On peut stocker ces derniers qui resteront visibles dans l'onglet "fabrication", qui demandera des recettes que vous pourrez également acheter chez le Duc.

 

Le duc

Personnage intéressant qui vous aidera à sa façon, car on chouchoute ses clients... je nomme le Duc. Vendeur qui sera toujours aux points les plus importants par je ne sais quel miracle et toujours au bon endroit au bon moment, il vous donnera de précieuses infos en plus de vous vendre armes, munitions, recettes, remèdes et bien d'autres choses. De plus, il vous permettra d'améliorer vos armes contre de la monnaie sonnante et trébuchante, ainsi qu'un rachat de vos biens les plus précieux, ou bien de vos objets devenus inutiles.

Mais sa fonctionnalité la plus curieuse restera la cuisine. En chassant des animaux, vous pourrez recueillir de la viande et du poisson pour concocter des plats et augmenter vos statistiques de manière permanente. La rumeur prétend que trois animaux donnent une viande de qualité, et permettent de faire des plats vraiment bénéfiques, certains documents et photos vous donneront des lieux approximatifs où ils ont pu être aperçus. D'ailleurs, ces plats seront débloqués de manière permanente pour vos parties futures en NG+.

 

Mode Mercenaire, New Game plus & boutique spéciale

Une fois le jeu fini, vous pourrez acheter dans la boutique spéciale un mode particulier pour 10 PC. Vous jouerez Ethan lors de courtes missions qui vont vous demander de tuer un certain nombre d'ennemis avant de trouver la sortie. Seulement, d'autres choses seront prises en compte : le nombre d'ennemis tués, les combos, l'argent collecté et le temps restant pour vous assurer un score maximal. Pour vous aider, vous aurez des orbes dorés qui vous ajouteront du temps, et des orbes violettes qui vous donneront des compétences. Le but est d'arriver à faire un score maximum sachant qu'il existe plusieurs rangs allant jusqu'au SS. Avec le rang A, vous aurez accès au niveau suivant, et ainsi de suite...

Avec les succès du mode mercenaire et du mode histoire, vous débloquerez des PC qui vous serviront à acheter des récompenses tels que des armes particulières, des munitions infinies et des éléments de collection comme des concepts arts et autres. Pour le New games plus, vous conserverez vos armes et vos munitions, ainsi que la cuisine que vous avez déjà débloquée.

 

Résumé

Resident Evil Village est un condensé de beaucoup de choses qui ont fait le succès des précédents épisodes. Avec son ambiance lugubre, son style bien à lui et un gameplay vraiment pas mauvais, on pourrait croire qu'il serait vraiment sans reproche. Cependant, quelques fausses notes viennent se glisser dans le décor et risquent d'entacher la sensation du joueur, c'est un peu dommage en soi. Toutefois, le jeu est tout de même une franche réussite, et les fans de la saga et plus particulièrement du 7 et de son retour aux sources seront probablement enchantés à n'en pas douter. Le mot de la fin sera simple : Ethan a un vrai problème avec ses mains !

Disponible sur...


Jeux du moment

>> Liste complète <<