Publicité

Outriders – L’enfer à l’autre bout de la galaxie… [PEGI 18]

Dans les jeux du moment, on retrouve Outriders qui tente de se faire sa place au soleil. Bien évidemment, votre serviteur s'est démené pour vous préparer un aperçu afin de savoir à quoi vous attendre si vous envisagez de vous procurer le titre. Cet aperçu a été réalisé sur PC en qualité ultra/1080 et sans trop de spoilers...

 

Graphismes & ambiance

Graphiquement, le jeu est intéressant et propose de jolis effets selon les décors, comme dans le désert et sa tempête de sable vraiment bien fichue. Pour les modèles, c'est assez inégal, tant certains sont rudement bien faits, alors que d'autres posent un petit problème au niveau de leur expression faciale tout simplement ridicule. Mais revenons aux décors qui sont réellement variés et nous font voyager dans un monde sombre et violent aussi bien dans son ambiance que grâce à ses graphismes. Car oui, passé l'introduction, la violence est omniprésente, mais pas que... on ressent la folie, la peur, et tout ce que cela engendre dans ce monde qui est un véritable enfer où seuls les plus aptes vont survivre.

Côté sonore, on est dans de l'immersif, que ce soit sous les assauts des créatures, des pillards, des insurgés ou autres vermines qui viendront vous chercher des noises. La fureur du combat et des compétences accompagnée par le fond sonore qui viendra rythmer votre lutte est sans fausse note.

 

Histoire

Vous faites partie des "Outriders", un corps d'élite chargé d'explorer et sécuriser les lieux sur la planète Enoch, qui se révèle être le dernier espoir de la race humaine après l'abandon de la Terre en train de mourir. Vous apercevez les sublimes étendues verdoyantes de la planète, et explorez les lieux afin de retrouver les sondes qui vont vous donner la viabilité du lieu. Mais une suite d'événements vous plongera dans un sommeil  de 30 ans. A votre réveil, vous vous retrouvez dans un lieu qui ressemble à l'enfer d'une guerre, des tranchées sanglantes et des lieux  de boucheries sans nom.

Plus tard, vous découvrirez après avoir été frappé(e) par "l'anomalie", que vous êtes devenu(e) plus qu'un(e) humain(e), vous êtes un(e) alteré(e)... c'est à dire une personne capable de faire des choses folles et terribles, mais peut être aussi de sauver l'humanité qui s'entretue depuis tant d'années, déclenchant des conflits contre elle-même et toutes les menaces qui peuplent ce monde nouveau et hostile...

 

Gameplay

Après la création de votre personnage qui vous laissera une bonne marge de personnalisation (modifiable en cours de jeu, excepté pour le genre), vous aurez le droit à un tutoriel rapide dans un monde d'apparence idyllique. Suite à cela, vous vous réveillerez quelques temps plus tard en pleine guerre et l'heure du choix s'impose à vous sur votre classe !

Tourelle, piège et combat à longue distance seront vos amis !

Vous ferez frire vos ennemis dans des déluges de flammes, le tout à moyenne portée.

Vous le voyez, vous le voyez plus, il est dans le dos de son ennemi en train de le trancher. Adepte du corps à corps, une vraie anguille.

La montagne personnifiée. vous maniez les roches pour protéger vos alliés, défoncer les lignes et tenir position. Vous serez un adepte de la courte distance, mais bon, vous pouvez empaler vos ennemis... ça compense !

Une fois ce choix définitif fait, vous pourrez commencer votre périple dans ce monde ravagé. Typiquement, vous pourrez vous balader dans un monde 'couloir' où, au final, peu de choix et de liberté seront permis, hormis les quêtes qui s'imposeront à vous. Bien qu'une certaine forme de liberté soit présente, vous ne pourrez pas vous éloigner non plus de la ligne conductrice autrement que pendant les quêtes annexes qui vous donneront accès aux zones qui sont ici et là. Et c'est précisément une bonne chose tant on a réellement une impression d'être libre dans ces grands espaces, alors que pas vraiment ! D'ailleurs, un radar est disponible avec une fonction de 'guidage' via un filin lumineux, mais le système est assez souvent mal foutu et donne régulièrement la direction d'une quête précédemment accomplie.

Et chaque pouce que vous explorerez sera bien évidemment payé par le sang de vos ennemis que vous combattrez pour avancer. Assez simples en soi, les premiers défis seront les "élites" qui ont des capacités et une résistance particulière, suivis par leurs grands frères, les altérés, qui seront souvent des boss assez puissants. Mais rien ne vaudra les vrais boss souvent gigantesques et proposant des combats assez simples une fois que l'on aura compris le pattern. Malheureusement, en tant que "telluriste", je n'ai pas eu vraiment de sensation de danger lors de ces affrontements, alors que certains "élites", quand ils sont en groupe, sont plus violents.

Pour faire face à tout cela, vous pourrez utiliser trois compétences parmi celles que vous débloquerez en montant de niveau (le maximum étant le niveau 30) qui reflèteront votre style de combat et seront adaptables via un arbre de talent et des "mods" sur votre équipement.

 

Équipement et compétences

Les nombreux modes disponibles sur les armes vont influencer vos tirs et la manière et les bonus/malus infligés directement via 3 niveaux qui représentent principalement la puissance d'effet et la puissance de ces derniers. Les mods d'armure possèdent 3 niveaux distincts qui sont plus catégorisés, avec surtout un premier niveau qui n'influera que sur les compétences du personnage. Par exemple, la secousse tellurique pourra gagner des effets de saignement, de vol d'armure, d'augmentation de puissance, de portée, d'utilisation max, etc... de quoi encore plus personnaliser votre style de jeu. Et pour être sûr de ne pas vous priver, vous pourrez modifier tout passif d'une pièce si vous l'avez déjà démontée au moins une fois. Bien sûr, il faudra débloquer l'option, mais c'est assez rapide.

D'ailleurs, un système de démontage d'objet vous permettra d'obtenir de précieuses ressources afin d'améliorer vos objets lors de votre périple, ou bien vous pourrez simplement les vendre pour vous faire un peu de ferraille, monnaie du jeu. Les ressources sont : Cuir, Fer, Titane, Fragments.

Chaque compétence possède des effets divers et la possibilité d'interrompre l'ennemi. Cela est vital pour éviter les buffs ennuyeux, les compétences gênantes ou juste déstabiliser un ennemi. Mais il faudra bien prendre en compte que celui-ci gagnera une résistance temporaire (et visible) durant les interruptions. Donc encore une fois, il faudra bien doser entre les compétences de dégâts et celles de protection.

 

Personnalisation, distinction et niveau de monde

Le jeu propose des défis ayant uniquement une incidence sur la personnalisation de votre personnage au niveau de sa bannière, des émottes et de son convoi. En fonction des actions, succès et missions que vous remplirez, vous aurez de plus en plus d'éléments de personnalisation cosmétiques.

Mais l'aspect le plus intéressant est le niveau de monde. Celui-ci symbolise la difficulté croissante que vous débloquerez au fur et à mesure de votre progression via une barre d'expérience propre. Cela jouera un rôle sur la difficulté des ennemis, mais également sur les objets et sur la chance d'avoir des butins plus rares et précieux. Personnellement, j'ai toujours gardé le niveau maximum, mais ayant croisé en multijoueur des personnes avec un niveau plus faible, la différence se ressent très nettement.

 

Multijoueur, expédition et fin de jeu

Le jeu est victime d'un bashing modéré à cause de son multijoueur un peu aux fraises. Le cross-plateforme était réellement attendu et a du être désactivé à cause d'un manque de synchronisation entre les PC et les consoles. Par contre, le cross-plateforme entre PC Steam/EGS et consoles Xbox/Playstation marche cependant assez bien en ce qui les concerne.

Le multijoueur propose de rejoindre une équipe comprise entre un et quatre autres joueurs pour avancer dans l'histoire et passer les défis plus compliqués. De nombreuses distinctions seront d'ailleurs liées à cela. Comme ressusciter vos alliés un certain nombre de fois, faire la même émotte en même temps, etc. Et cela fait partie intégrale d'une des facettes de la fin du jeu : les expéditions.

Une fois le jeu fini, vous devrez trouver des capsules qui vont être situées à divers endroits du monde parmi les lieux déjà visités. Pour faire cela, vous pourrez choisir un niveau de difficulté entre 1 et 15, même si le niveau 5 sera le maximum au début. Suite à quoi, vous pourrez augmenter petit à petit le niveau en faisant des missions au niveau maximum possible jusqu'à arriver à l'œil du cyclone. Une fois à la fin d'une mission, vous aurez de nombreuses récompenses et des chances d'avoir des objets légendaires en fonction du temps que vous avez mis pour finir.

Chaque mission se déroule en une succession de zones avec de multiples ennemis d'élite avec des ennemis classiques, pour finir sur une zone de boss souvent coriace, et parfois avec certains ennemis que vous aurez pu rencontrer lors de l'aventure, tels Kang ou bien Moloch, voire avec d'autres jamais croisés tel le Dr Détonator. La difficulté est corsée, le cocktail d'action est bien là et on ne se repose à aucun moment !

 

Résumé

Outriders est un jeu qui promettait beaucoup de choses. Son monde semi-ouvert maitrisé, son environnement parlant de lui même et son ambiance peu commune sont autant de qualités à mettre à son crédit. Cependant, le gameplay plein de bonnes idées est un peu amoindri par la monotonie des combats "arènes" qui seront prévisibles et simplement identiques. Et qui deviennent lassants au bout d'un moment... un peu dommage. Mais, même si quelques points sont un peu prévisibles,  le jeu est très loin d'être mauvais et propose assurément  une expérience originale avec une histoire vraiment surprenante et riche.

En conclusion, Outriders est un jeu que je recommande pour de multiples raisons, y compris en multijoueur qui promet des parties vraiment sympas entre ami(e)s et, pour sûr, chacun y trouvera son compte pour peu que l'on aime le style de jeu et qu'on arrive à passer outre le côté légèrement répétitif des combats .

Disponible sur...


Jeux du moment

>> Liste complète <<