Publicité

Derelict Void – Dans l’espace personne ne vous entend crier !

Derelict Void est un jeu indépendant du studio Stirling Games où vous incarnez un chef d'équipage dans l'espace devant survire dans ce milieu inhospitalier. Récupérer des ressources et agrandir votre base, telles seront vos missions à bord de votre vaisseau.

L'histoire prend place dans l'espace où tout un système stellaire a été détruit en quelques minutes et où les survivants ne sont que peu nombreux. En tant que chef d'équipage, vous allez avoir la lourde responsabilité de faire survivre la population de votre vaisseau tout en trouvant une solution pour trouver une terre plus accueillante (ie sortir de cette galaxie). Toutefois, vous allez devoir affronter un premier ennemi assez rapidement : le manque de ressources. Car oui, dans ce jeu, votre principal problème sera de gérer les ressources limitées qui sont utilisées par la population de votre vaisseau ainsi que les différents bâtiments qui le composent. Si une des trois ressources principales, qui sont la nourriture, l'eau, l'oxygène, atteint zéro, la partie est terminée.

La première mécanique de jeu sera d'explorer les confins de l'espace où vous pourrez choisir entre quatre destinations pour récupérer des ressources ou des éléments de vaisseaux. Chaque destination vous indiquera assez souvent si un type de ressources spécifique ou un type de bâtiment est présent dans cette zone ce qui pourra vous aider par la suite. Concernant les destinations avec des ressources, vous aurez souvent un événement vous présentant plusieurs choix pour récupérer plus ou moins de ressources (voire parfois pas du tout). D'après mon expérience de jeu, il y a une certaine part de chance concernant ces événements, mais une des composantes sur laquelle vous pouvez compter pour augmenter les réussites sera la barre de morale. Celle-ci peut être augmentée si vos conditions de vie sont correctes dans le vaisseau et, sachez une chose, cela est très compliqué. Certains choix dans les événements vont amener des points négatifs à cette barre, surtout dés que vous manquez d'une des trois ressources (barre orange ou rouge), le moral baisse de façon drastique.

Au début de votre partie, vous pourrez récupérer des parties de vaisseaux qui pourront être explorées pour découvrir des bâtiments de productions ou de support. Il faut savoir que la majorité des bâtiments de production ne sont pas complets lors de leur découverte et il faudra en mixer plusieurs du même type pour qu'ils puissent enfin produire des ressources. Toutefois, une ressource ne se crée pas à partir de rien et vous allez devoir consommer d'autres ressources pour en fabriquer de nouvelles ce qui pourra vous poser rapidement certains soucis, si la ressource consommée est une des trois prioritaires. Les bâtiments de supports auront l'avantage de donner à un bâtiment de production adjacent un bonus de 50% à la création de leurs ressources sans surcoût supplémentaire. Il est aussi possible d'assigner un de vos membres d'équipages pour un bonus de 100%.

Vous allez le voir rapidement, mais la prise de risque en début de partie est assez importante car vous manquerez très rapidement de ressources et vous devrez effectuer de nombreux déplacements en essayant de diminuer le temps de trajet pour essayer d'engranger le plus rapidement des ressources pour pérenniser vos actions. Le hic c'est que chacun de vos voyages vous coûte des ressources et vous allez devoir piocher dans une ou plusieurs de vos ressources primaires ou secondaires pour créer du carburant. C'est un peu un cercle vicieux, car vous allez consommer des ressources pour aller en trouver. A savoir que plus vous possédez de pièces dans votre vaisseau, plus ce dernier sera lourd et donc consommera de ressources.

Derelict Void est une assez bonne surprise proposant des mécaniques assez simples au premier abord, mais où l'échec est considérable. Même si vous commencez à être à votre aise dans votre partie au niveau de vos ressources, le jeu peut basculer très rapidement  en vous plaçant dans une posture plus que délicate. Les événements aléatoires pourront être salutaires ou vous enfoncer encore plus dans le désespoir. La direction artistique colle assez bien au thème du jeu augmentant ainsi l'immersion. Les parties étant assez rapides à cause notamment des échecs répétitifs, on a toujours envie de réessayer pour se dépasser et arriver plus loin. Après une quinzaine d'heures de jeu, j'ai pu voir la destination finale une seule fois, mais j'ai mal fait ma conversion heures/jours par rapport à mon stock et le temps de la mission, 200 heures plus tard, je n'avais plus d'oxygène, RIP.


Jeux du moment

>> Liste complète <<