Publicité

Swordsman : aperçu de la bêta

Actuellement en bêta, je vous propose de découvrir le nouveau jeu d'arts martiaux de Perfect World : Swordsman.

Mais avant de nous plonger dans la Chine médiévale, un peu d'histoire s'impose pour retracer le passé difficile de ce jeu qui n'est pas si nouveau que ça. En effet, il a été initialement annoncé en juin 2010 à l'occasion de l'E3. Il y a 4 ans presque jours pour jours, nous avions pu découvrir la bande-annonce d'un jeu prometteur, basé sur le moteur maison de Perfect World, Angelica III. Et depuis, c'était le grand silence. Il aura fallu attendre mars 2014 pour que le projet renaisse de ses cendres, présenté en grande pompe.

La vengeance n'a pas de limite dans le Jianghu. Les dix grandes écoles veulent toutes le pouvoir. La rigeur le dispute à l'originalité depuis des années. Le Jianghu entre dans une décennie sanglante. Seul un véritable héros pourra être victorieux et dominer le Jianghu à tout jamais.

 

Création de personnage

L'écran de création de personnage surprend par sa blancheur et sa simplicité. En effet, il n'y a pas de race ou de classe à choisir ici, on se contente de créer un homme ou une femme et de personnaliser ses caractéristiques physiques.

xajh 2014-06-18 22-04-10-76 xajh 2014-06-18 22-04-16-95

Il y a de nombreuses options, permettant globalement de créer ce qu'on veut. Le bouton des Paramètres avancés permet d'avoir accès aux jauges du modèles, permettant de lui créer un buste énorme et des jambes minuscules. Attention aux monstres !

xajh 2014-06-19 22-43-05-13

Une fois son nom choisi, l'aventure peut commencer ! Je vous présente une nouvelle Onidra :

xajh 2014-06-18 22-09-47-78

 

Mode de contrôle

La première fois qu'on se connecte, l'interface peut faire un peu peur. On se retrouve immédiatement avec différentes fenêtres ouvertes et un premier choix à faire : le mode de contrôle. En effet, Swordsman se joue de 3 façons différentes.

Une fois le mode choisi (je vous conseille le mode 3D), on ferme les fenêtres et on découvre enfin l'interface.

 

Interface

Et là, on se rappelle que le jeu a 4 ans. On ne peut le nier, l'interface est vieillotte et un peu fouillis.

xajh 2014-06-19 22-47-32-37

En haut, une longue barre nous donne différentes informations sur le moment de la journée, la zone où on se trouve, notre personnage, le niveau, l'expérience gagnée. Il y a également les premiers menus : info, courrier, héros et téléportation.

xajh 2014-06-19 22-53-26-76

En haut à droite, la petite flèche permet de cacher la liste des quêtes. Le même style de flèche en bas à gauche permet de masquer les canaux de discussion.

Le long du bord droit, on a un second menu, permettant d'accéder aux fonctionnalités du jeu : feuille de personnage, inventaire, techniques, quêtes, équipe, liste d'amis, social, marché, exploits, classements et paramètres. Les noms sont plutôt explicites, je pense. Un bon point malgré l'aspect de l'interface : toutes les fenêtres peuvent être librement bougées. Petite démonstration avec toutes les fenêtres du menu ouvertes :

xajh 2014-06-19 22-54-30-93 xajh 2014-06-19 22-55-44-20

Pratique : les fenêtres se rappellent où vous les avez positionnées après une fermeture/ouverture.

 

Déplacements et interactions

Le personnage avance classiquement au clavier ou à la souris, dépendant du mode de jeu choisi.

Fonctionnalité très pratique pour les fainéants : il suffit de cliquer sur le nom d'un PNJ dans la quête en cours à droite pour que notre personnage s'y rende automatiquement. Il ne prendra pas forcément le chemin le plus court (suivant bien consciencieusement les routes) mais vous pourrez pendant ce temps aller vous faire un café ! Et si vous vous perdez (faut le faire quand même), il y a même de petites flèches pour dire où aller. Elle n'est pas belle la vie ?

xajh 2014-06-18 22-17-53-29

Cette fonctionnalité est vraiment vitale lors des jours de grande affluence. Allez trouver le PNJ dans cette foule sans !

 xajh 2014-06-20 14-53-29-36

De même, si on clique sur un objet qui un objectif de quête, alors notre personnage va automatiquement l'activer, le casser ou le prendre. Pas besoin de chercher où il se trouve dans le décor !

xajh 2014-06-19 23-39-57-06

A partir du niveau 8-9, les choses s'accélèrent avec notre première monture : un cheval (bai ou alezan) ! Et ce qui est génial, c'est que le cheval est automatiquement invoqué quand on clique sur un PNJ éloigné : notre personnage s'accroche à sa monture et saute en selle ! Comme vous pouvez le voir sur l'infobulle ci-dessous, elle est à 2 places. Pratique pour se promener avec des amis. Il peut également accélérer (même si je ne trouve pas ça flagrant).

xajh 2014-06-19 23-21-37-47

Une fois dans votre école (peut-être avant mais c'est là où j'ai remarqué la première fois cette fonctionnalité via une quête), il est également possible de se téléporter directement à l'endroit de son choix en s'adressant à un PNJ téléporteur. A noter que si on est à proximité d'un téléporteur et qu'on doit se rendre auprès d'un PNJ dans une zone très éloignée, le jeu nous y téléporte automatiquement en cliquant sur le PNJ.

xajh 2014-06-20 14-51-17-16

 

Quêtes

Les quêtes sont à prendre auprès des PNJ avec un point d'exclamation au-dessus de la tête et à rendre auprès de ceux avec un point d'interrogation. Il est également possible de parler à ceux qui ont une petite bulle.

xajh 2014-06-18 22-41-25-28 xajh 2014-06-18 22-14-57-49

Je dis les quêtes mais en fait, je pourrais tout aussi bien dire la quête. En effet, les missions s’enchaînent et je n'ai toujours eu qu'une seule quête à réaliser jusqu'au niveau 13 (quête d'école). C'est plutôt classique : tuer x monstres, interagir avec un élément du décor ou rapporter y éléments. Cependant, l'ensemble des quêtes sont scénarisées et entrecoupées de cinématiques d'action. Au départ, notre personnage est poursuivi par la vengeance de Zoh Tin, le fils du Grand-maître de l'Ecole de l’Éminence et va tout faire pour s'échapper, ne se sentant pas encore assez fort pour combattre.

xajh 2014-06-18 22-51-15-45

Jusqu'au moment où la confrontation est nécessaire. Le moment où nous sautons de toit en toit est particulièrement jouissif. On se sent ici totalement immergé dans les films de ninja !

xajh 2014-06-18 23-05-36-31

Une certaine originalité aussi pour cette quête où je suis en transe et les éléments auxquels je m'intéresse sont colorés tandis que le reste du monde reste grisé.

2014-06-19 23-34-06

 

Choix de l'école

Vers le niveau 5, il faut choisir son école. Il y a 9 écoles que l'on peut rejoindre (deux écoles sont spécifiques à un sexe, vous ne pourrez donc pas en rejoindre 1 parmi les 10 disponibles). Le choix n'est pas évident alors regardez bien les petites animations pour voir le style de combat.

 

J'ai pour ma part choisi l'école de l'Harmonie, l'idée de l'épéiste me plaisait plutôt bien.

xajh 2014-06-18 23-01-35-10 xajh 2014-06-18 23-01-39-37

 

Equipement et raffinage

Je n'ai pas pris le temps de me concentrer sur l'artisanat (s'il existe) mais il est possible de raffiner son équipement pour le faire monter de niveau (au niveau 10 ou 11). Le bouton est accessible depuis l'inventaire (Amélioration). Une fois là, un clic droit sur l'objet qu'on veut améliorer, des pierres de raffinement (il en existe de différents niveaux) et hop, l'équipement est amélioré.

xajh 2014-06-20 14-28-44-51

Les pièces pouvant être équipées sont plutôt classiques avec des espaces qui seront débloqués par la suite (amulette et anneau au niveau 20, pendentif au niveau 25). En tant qu'épéiste de l'Harmonie, je porte bien entendu une épée à deux mains !

xajh 2014-06-20 14-37-44-27

Comme vous êtes certainement sensibles à l'apparence de votre personnage, rassurez-vous, vous n'aurez pas à sacrifier votre style pour des statistiques. Un système de mode permet de mettre des équipements sans statistiques. Notre premier ensemble nous est d'ailleurs offert à notre arrivée dans notre école.

xajh 2014-06-20 14-39-39-78 xajh 2014-06-20 14-39-38-12

Voilà à droite mon personnage dans sa tenue de combat et à gauche avec sa robe Paon et son épingle à Cheveux paon (qui change la coiffure) pour disciple de l'Harmonie.

 xajh 2014-06-20 14-43-12-14 xajh 2014-06-20 14-43-08-25

 

Techniques

On n'a au départ que deux capacités : une technique à volonté (de part et d'autre du portrait en bas) et un pouvoir. En avançant dans les quêtes et en choisissant son école, on obtient de nouvelles capacités. Mais même au niveau 60, on ne pourra avoir qu'un nombre limité de capacités dans ses raccourcis (a priori 1 technique à volonté et 9 pouvoirs), rendant le choix particulièrement stratégique ! Les techniques sont liées à un style de combat. Notre premier style est un style de départ, paramétré automatiquement par le jeu, dans mon cas l'escrime de l'Harmonie. Les deux autres styles grisés seront disponibles aux niveaux 20 et 40.

xajh 2014-06-19 23-01-06-83

Mais si ce style ne me plait pas, je peux très bien en créer un personnalisé et combiner différentes techniques pour choisir ma façon de combattre !

xajh 2014-06-19 23-01-56-35

Lorsqu'on monte suffisamment notre Rage, on peut lancer une technique spéciale particulièrement destructrice qui dépend de notre école.

xajh 2014-06-19 23-03-02-48

Enfin, nous avons des compétences utilitaires, certaines passives et d'autres liées à des quêtes que nous obtiendrons en progressant.

xajh 2014-06-19 23-06-01-29

Au fur et à mesure des niveaux, on a la possibilité d'augmenter des capacités de notre choix.

xajh 2014-06-20 14-34-11-96

Toutes ces techniques ont des zones d'effet, des télégraphes. Bien qu'on puisse cibler notre ennemi (suivant le mode de contrôle choisi), il est nécessaire d'être à portée pour que notre technique porte ses fruits.

xajh 2014-06-20 15-00-36-30 xajh 2014-06-20 15-00-32-62

 

Combats

Les combats sont classiques mais plutôt rapides. Jusqu'à présent, les ennemis ne font pas long feu face à moi et meurent en quelques coups. La seule défaite est scénarisée, un grand méchant bien trop fort pour moi qui oblige les maîtres des grandes écoles qui m'accompagnent à canalyser leur Ki sur moi afin de me permettre de le battre.

xajh 2014-06-19 23-50-05-82 xajh 2014-06-19 23-50-30-90

Du coup, on enchaîne rapidement pour notre plus grand plaisir. Les animations sont plutôt sympathiques en plus.

Et si on a pris des dégâts, une petite méditation et quelques secondes après, on repart !

xajh 2014-06-19 23-27-43-71

La majorité des combats se passent en extérieur, en compétition avec les autres joueurs. Je n'ai pas bien réussi à voir si le butin et les morts étaient comptabilisées pour chaque joueur ayant participé au combat mais la question ne se pose pas lorsqu'il s'agit d'un élément important de l'histoire : on rentre dans une phase histoire personnelle.

Le combat devient d'autant plus dynamique avec l'obtention de la Ruée, au niveau 10, permettant d'esquiver les attaques en appuyant deux fois sur une touche de déplacement. Et ne vous attendez pas à un petit pas de côté, c'est un véritable bond que faire notre personnage.

xajh 2014-06-20 14-49-48-82

Il en est de même pour les sauts, qui sont particulièrement impressionnants. Sans oublier encore une fois les cinématiques qui rendent bien plus épiques l'arrivée et la mort des ennemis.

xajh 2014-06-20 15-00-45-96

En somme, de combats classiques, on arrive à des combats plutôt dynamiques et parfaitement en accord avec le thème du jeu : de l'action, des rires et des larmes, tout dans la démesure !

 

Boutique

La boutique est déjà présente sur le jeu. Il est difficile pour le moment de juger de son importance, ne maîtrisant pas suffisamment le jeu pour savoir. D'après les catégories, on n'a rien d'absolument nécessaire, trouvant les habituelles montures et tenues. A voir ensuite si les améliorations proposées (pierre d'extraction,  d’enchâssement et charme d'incrustation et gemmes) sont récupérables de manière satisfaisante en jeu pour ne pas donner un trop gros avantage aux joueurs dépensant de l'argent réel.

xajh 2014-06-20 16-22-39-58

 

Conclusion

Lorsque j'ai lancé le jeu la première fois, l'interface et l'aspect un peu vieillot ne m'ont pas donné envie de continuer. Surtout que j'avais activé le mode de contrôle Action (similaire à Neverwinter) que je trouve pour ma part injouable. Comme je devais faire l'aperçu, j'ai persévéré et j'ai testé un autre mode de contrôle : une excellente idée ! Après être revenue au mode 3D plus classique, et en avançant dans les quêtes, j'ai pris peu à peu plaisir un véritable plaisir à m'immerger dans le monde des arts martiaux avec des gars qui sautent de toits en toits, des ennemis qui arrivent par vagues, des fleurs qui font trébucher le grand méchant ou mon personnage qui s'échappe en volant sur un deltaplane.

xajh 2014-06-19 23-53-24-17

Les cinématiques sont bien trouvées, on se sent réellement comme un héros embarqué dans une sombre machination entre les écoles d'arts martiaux et les niveaux s'enchaînent sans qu'on y prenne garde.

Je suis bien consciente de n'avoir qu'effleuré ce jeu encore en bêta à travers les 20 premiers niveaux (sur un maximum de 60). Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les instances JcE ni le JcJ. Cependant, il me tarde d'en découvrir plus. Si vous trouvez une clé, je ne peux que vous conseiller de jeter un œil à Swordsman, qui sera de toute façon proposé sous un modèle free-to-play qui vous permettra au moment de la bêta ouverte de tester ! La seule chose qui pourrait m'empêcher actuellement d'y jouer à la sortie est l'impossibilité de lier des touches du pavé numérique (que j'utilise pour toutes mes attaques principales).


Jeux du moment

>> Liste complète <<