Publicité

Distant Kingdoms – Construction de villes & exploration

Lors de la Gamescom 2019, Onidra avait pu découvrir une première version de Distant Kingdoms. Le jeu porté par le studio Orthrus Studios et l'éditeur Kasedo Games a fait un bout de chemin depuis ce salon mais où en est-il maintenant ? J'ai pu tester une version de démonstration qui aborde les différentes bases du gameplay de ce dernier (environ 2 heures de jeu).

Distant Kingdoms est un jeu de construction de ville qui, au premier abord, reste assez classique au genre, mais où on trouvera des mécaniques originales qui lui permettront de se démarquer. Tout d'abord, le jeu se passe dans un monde médiéval-fantastique où vous pourrez côtoyer différentes races tels que des humains, des elfes, ... Dans la version de démonstration, cette mécanique de races n'était présente que dans la création des groupes d'exploration mais, en cliquant sur le bâtiment central, la mention de race est mentionnée, ce qui pourrait faire penser à plusieurs ethnies habitant dans la ville avec possiblement des bonus/besoins différents selon chacun.

Comme dans tout jeu de stratégie, votre but sera de bâtir votre ville à coup de bâtiments qui auront chacun un rôle bien déterminé dans votre économie. Les foyers par exemple seront la pierre angulaire de votre cité car ils vous permettront d'augmenter vos résidents ainsi que de générer de l'Or (nommé Crescents dans le jeu). D'autres bâtiments serviront à effectuer de la production de ressources tels que le bois et la farine qui pourront être utilisés dans d'autres produits pour créer d'autres éléments et ainsi de suite. L'une des premières mécaniques de jeu, outre celle de votre expansion de cité, sera de satisfaire votre population en leur proposant certains produits en quantité. Si la cote de bonheur est assez élevée, votre ville sera attractive et vous gagnerez de nombreux bonus. A l'inverse, si vous ne faited pas le nécessaire, vos résidents iront voir ailleurs.

J'en parlais précédemment, mais le jeu se passe dans un univers fantastique où il est possible d'utiliser la magie. Après avoir créé un autel qui produira une ressource de mana, il sera possible d'en créer d'autres pouvant booster certaines caractéristiques de votre ville. Dans la version de démonstration, il est par exemple possible de créer une pierre pour augmenter la production des bâtiments comprise dans l'aura de ces derniers ou même une autre augmentant le taux de repeuplement de ressources tels que le bois ou les baies. En effet, les ressources dans le jeu ne sont pas illimitées, mais vous avez la possibilité de replanter/recréer certaines ressources moyennant du temps et de l'or.

Durant votre progression dans l'expansion de votre cité, vous rencontrerez des événements aléatoires qui se déclencheront sans condition et vous demandant de choisir entre deux fins possibles. Comme souvent, ces choix impacteront votre ville de façon bénéfique ou non. L'un des premiers événements que j'ai pu avoir consistait dans l'augmentation des taxes de ma ville. Si j'avais répondu par la positive, j'aurais eu un gain significatif d'or et de moral de mes citoyens. J'ai donc fait le choix de ne pas les augmenter pour gagner du moral sur plusieurs mois. Autre mécanique qui a un intérêt assez certain est la création de groupes d'aventuriers pour aller explorer les alentours de votre zone de départ. Dés lors qu'une zone est explorée et réussie par l'une de vos équipes, vous pourrez y agrandir votre cité. Attention toutefois, certaines zones sont bien gardées et vous devrez réussir une sorte de quête pour y accéder. Un peu comme les événements aléatoires, vous devrez choisir entre plusieurs possibilités de scénario avec le fait que certaines compétences de vos héros peuvent influer sur la réussite des événements choisis.

Le jeu propose un city builder en somme tout à fait classique avec certaines mécaniques originales pour un jeu indépendant. La version de démonstration étant assez courte, j'attends de voir ce que proposera le mode campagne qui devra tenir en haleine le joueur durant de nombreuses heures. Comme toujours, le mode bac à sable sera toujours intéressant pour proposer aux joueurs de créer une ville optimisée en termes de rendement de ressources et de transformation de ces dernières. Je vous conseille quand même de garder un oeil sur ce petit jeu indépendant au vu de ce qu'a pu proposer l'éditeur par le passé avec des jeux comme Rise Of Industry.


Jeux du moment

>> Liste complète <<