Publicité

Cardaclysm: Shards of the Four – 4 Cavaliers de l’Apocalypse dans un bar…

Les jeux de cartes à collectionner qui invoquent des créatures sont nombreux, mais rares sont ceux qui excellent en la matière. Aujourd'hui, je vous présente Cardaclysm: Shards of the Four / Cardaclysm: Éclats des Quatre, un Rogue-like/Card Combat/RPG où vous incarnez un magicien capable de maîtriser des sorts puissants dont l'invocation de différentes créatures qui combattront à votre place. Pendant que vous regardez vos invocations taillader vos ennemis ou se faire massacrer, je vous propose de parcourir cet aperçu, testé sur PC.

 

Graphismes & ambiance

Cardaclysm profite d'un visuel fort sympathique dans son genre, bien que loin des maximums de beauté actuelle. Mais expliquons un peu tout ça : le style visuel s'accorde vraiment bien avec les créatures et les différents effets de terrain que l'on pourra retrouver au long de nos parties. Les ennemis sont intéressants sur le plan du design, relativement bien soignés et rivalisent avec certaines de nos créatures que l'on pourra invoquer. Tout cela revisite assez bien les fondamentaux que l'on trouve dans de nombreux jeux.

Les différents biomes, présents et variés, vous offriront un petit quelque chose qui évitera la lassitude visuelle et viendra se coupler avec une ambiance sonore agréable mais pas inoubliable. Je pense que de ce côté, on se retrouve déjà avec un pari réussi.

 

Histoire

Vous êtes un magicien noir un peu tarte qui a touché à ce qu'il n'aurait pas dû. Vous avez apporté la fin du monde et ses Héraults avec elle : les Quatre Cavaliers de l'Apocalypse  qui n'auront qu'une hâte : vous étriper. Alors, qu'est-ce qui va vous mettre le plus la pression ? Le jugement dernier ou vos pairs qui vont découvrir ce que vous avez provoqué ? Telle est la question… Une seule solution : réparer vos bêtises et envoyer ce petit monde bien au chaud dans son monde apocalyptique.

 

Gameplay

Lors de vos explorations, vous serez sur une carte avec différents styles et effets, comme par exemple, la nuit qui inflige des dégâts à toutes les créatures à la fin du tour. Vous devrez tuer toutes les créatures avant de faire apparaitre l'être maudit qui va vous pourchasser, tout en trouvant une clé pour passer un portail, engranger de la puissance en vidant les mondes afin de battre le gugus qui vous chasse. Mais entre deux, il peut se passer beaucoup de choses :

 

Exploration, équipement & combat

Lors de vos explorations, vous serez libre de vos actions pour trouver le passage vers la prochaine taverne dimensionnelle, havre de paix où vous pourrez construire vos decks en toute sécurité. Pour ce faire, vous devrez combattre les différents monstres qui sont sur votre route.  Chaque combat se déroule via votre personnage qui invoque des créatures en fonction de ses ressources : les runes d'or et les orbes d'âme, sachant que ces dernières ne remontent jamais sans utilisation de carte ou d'effet précis. Ce qui veut bien sûr dire que, lorsque vous ne pourrez plus invoquer de monstre et que toutes celles invoquées seront mortes, vous aurez perdu. Le début du combat vous proposera de remplacer les cartes que vous ne souhaitez pas, et la suite logique est l'invocation des créatures ou des sorts que vous souhaitez. Note : vous jouerez de base en mode normal, toutefois un mode défi et extrême seront activables vous donnant de plus grandes récompenses contre un challenge plus important.

Vous pourrez dépenser votre main, mais celle-ci ne sera pas rechargée en cartes avant votre prochain tour. Ce faisant, il sera judicieux de bien analyser la situation, sachant que vous ne pourrez pas invoquer plus de créatures que leur coût d'orbe d'âme qui ne se recharge qu'entre les combats. Une créature faible en apparence peut cacher des capacités vraiment puissantes telle qu'incinération, une capacité qui inflige de lourds dégâts de feu et outrepasse les capacités adverses, ou encore corruption qui augmente les dégâts que subira l'ennemi, voire même des renvois de dégâts capables d'anéantir votre équipe si vous êtes trop puissant.

Chaque sort/créature possède ses forces et faiblesses tels que du vol de force, vol de rune d'or, dégâts de zone, etc... mais également un type. De nombreux sets d'artefacts vous proposent des bonus augmentant les caractéristiques ou possédant des effets bonus puissants. Il faudra donc vraiment réfléchir sur quoi équiper et quelles cartes on doit mettre dans son deck. Quant aux ressources, vous pourrez augmenter votre jauge en trouvant sur la carte des runes d'or qui viendront augmenter de manière permanente votre maximum, même lorsque vous mourrez.

Ce qui est plus qu'agréable, c'est de tomber dans un monde qui augmente votre type de créature ou qui réagit avec l'équipement que vous aurez pu trouver lors de vos affrontements. Par exemple, j'ai déjà pu acquérir une cape qui soigne mes créatures au lieu de leur faire des dégâts à la fin d'un tour dans un monde de nuit. Ce genre de petit détail peut signifier beaucoup dans les affrontements qui vont se jouer dans ce jeu.

Vous pourrez trouver également des coffres qui contiennent artefacts et cartes, mais également des bonus sur les prochains combats telles que des réductions de coups, une augmentation de dégâts, et autre joyeuseté du genre. Une fois assez de puissance engrangée, vous devrez affronter l'être maudit et le vaincre afin de faire apparaitre le suivant, plus puissant encore et bien diffèrent.

 

Taverne & deck

La taverne dimensionnelle est un lieu qui vous permettra d'avoir des quêtes et cartes en tout genre. Mais pour acheter des cartes, il vous faudra des jetons, que l'on obtient en recyclant des cartes… Quoi de plus simple ? Le but étant de faire un deck qui se rapproche le plus de votre vision tout en vous faisant un maximum de jetons. Mais vous pourrez également augmenter vos cartes pour leur donner plus de puissance. Pour cela vous aurez plus de 240 cartes et plus de 40 artefacts pour personnaliser votre style de jeu…

Vous pourrez posséder plusieurs cartes identiques que vous fusionnerez pour en faire une plus grosse, une sorte d'évolution de la carte actuelle. Cependant, même si les capacités et les statistiques augmentent, les coûts aussi augmenteront forcément. Attention à ne pas trop stocker non plus, car vous ne pouvez posséder que 14 cartes dans votre manuscrit de magie (votre deck) et 80 dans votre stock personnel. Votre espace de stockage à la taverne est assez limité, vous devrez donc investir pour débloquer des pages afin de stocker 50 cartes en plus. Notons qu'aucune microtransaction ne sera de la partie pour obtenir des ressources, une bonne chose selon moi.

 

Résumé

Cardaclysm: Shards of the Four est un jeu qui pourra trouver de nombreux adeptes si il arrive à percer dans ce monde impitoyable ! Son gameplay, pas forcement simple à appréhender dans les premières parties, se révèlera être suffisamment bon pour que l'on prenne plaisir à envoyer ses sbires se faire tailler un short par l'être maudit. Maintenant, est-ce que ce jeu mérite qu'on s'y attarde ? Je pense que cela dépendra principalement de vos envies. Si votre cœur balance pour un jeu de ce style mais qui va vous prendre aux tripes avec une histoire de fou et un gameplay ultra riche, passez votre chemin, mais si vous voulez un jeu qui pourra vous occuper en beauté et vous propose un divertissement vraiment intéressant, ce jeu est fait pour vous.


Jeux du moment

>> Liste complète <<