Publicité

Placard Ludique – Rest In Peace

Nous avons reçu une version prototype du prochain jeu de plateau de Blue Cocker : Rest In Peace. Si vous ne connaissez pas l'éditeur Blue Cocker, sachez que c'est lui qui est aux commandes de jeux comme Save The Meeples ou encore la série des Welcome To. Attention, il faut savoir que même si les mécaniques du jeux resteront identiques, certains visuels et éléments du jeu risquent de changer dans la version finale.

 

Rivalité entre familles

Chaque joueur va incarner une des deux familles de fantômes qui vont se battre dans une guerre de territoire. Pour la petite histoire, ces deux familles se vouent une haine sans pareille et même après leur mort. De ce fait, le joueur cherche à contrôler des demeures pour le compte de leur lignée encore vivante. Rest In Peace est un jeu uniquement deux joueurs à base de cartes où vous allez devoir user de stratégie pour remporter la victoire.

Chaque joueur commence avec le même paquet de cartes, numérotées de 1 à 6 (6 étant la valeur la plus haute). A savoir que plus une carte est forte, moins il y en aura dans le paquet : il y a par exemple 1 seul exemplaire de valeur 6 alors que l'on a 4 cartes de valeur 3. Les cartes restant sur le terrain quand elles sont jouées, il est relativement facile d'évaluer les forces restantes de son adversaire (on n'en est pas à compter les cartes mais c'est un réel plus).

 

Que le combat commence

Le jeu n'est pourtant pas qu'une simple bataille de points. Toute d'abord, en début de partie, il vous faudra mélanger et placer 9 cartes médium au hasard. Ces dernières seront des bonus utilisables une fois dans la partie pour tenter de renverser la situation ou de désavantager votre adversaire. Ces cartes sont toutes symbolisées par un niveau de force (de 0 à 4) ce qui vous permet d'enrichir vos parties en proposant des niveaux de difficulté différents en fonction de votre public. Voici des exemples de cartes à différents niveaux :

  • Noctule noctambule (base) : toutes les cartes paires durant la manche ont +1 de valeur.
  • A deux on a moins peur (Niv 1) : durant toute la manche votre adversaire devra, si il n'abandonne pas, jouer deux cartes au minimum.
  • Je reviendrai (Niv 2) : le joueur peut prendre une des cartes d'une manche précédente pour la remettre dans son deck (utile par exemple pour récupérer un 6 ou un 5).
  • Je fais le mort (Niv3) : le joueur perd la manche en cours mais peut récupérer une carte jouée durant cette dernière.
  • La trêve des conjureurs (Niv 4) : met fin à la manche en cours sur une égalité. Le jeton qui demeure est transféré à la manche suivante et la carte médium de la demeure est défaussée.

Pour commencer une partie, chaque joueur va mélanger son paquet de cartes et en piocher cinq. Le premier joueur pourra poser autant de cartes par la suite sur la première demeure. Le second joueur aura ensuite la main pour dépasser la valeur de son adversaire ou abandonner la demeure. La bataille prend fin dés lors qu'un des deux joueurs abandonne la manche. Le gagnant récupérera le jeton de la demeure alors que le perdant, lui, récupérera en lot de compensation la carte demeure qu'il pourra utiliser par la suite. Autre point important, le perdant pourra mettre une carte fantôme/medium sur la carte demeure de la dixième manche qui sera utilisée dans le cas où aucun des joueurs n'aura rempli les conditions de victoire après neuf manches (récupérer 4 jetons jaunes ou 3 jetons rouges). Pour clore la manche, chaque joueur pioche deux cartes.

 

Conclusion

Il faut le dire, Rest In Peace reste tributaire au hasard du tirage lors des premiers rounds, mais cette tendance est vite équilibrée grâce aux cartes medium qui vont assez vite peser dans la balance. Il faudra très vite faire un choix sur l'abandon d'une demeure ou non pour essayer de garder de nombreuses options en main. Comme je l'ai dit précédemment, le deck des joueurs étant connu des deux cotés, il est assez facile de savoir les cartes fortes qui pourraient rester à son adversaire. Le titre offre aussi une très grande rejouabilité avec les 29 cartes médium ainsi qu'une courbe de difficulté croissante grâce au palier de niveaux. La direction artistique assez thématique est aussi une très belle trouvaille avec des illustrations très bien réussies et parfois à mourir de rire.

Le jeu sera disponible fin mars dans la plupart des boutiques de jeux spécialisées !


Jeux du moment

>> Liste complète <<