Publicité

Archlord II – Premiers pas

La bêta fermée d'Archlord II a débuté le 17 juin. Ce MMORPG se revendique comme étant très axé sur le JcJ tout en faisant la part belle à la conquête d'équipements puissants. Si je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir réellement le JcJ, je vous propose de partager mes premières heures sur Archlord II. Attention, comme WEBZEN le rappelle au lancement du jeu : il n'est pas destiné pour les enfants !

 

Création de personnage

Tout d'abord, ne vous étonnez pas si le client est en anglais : vous pourrez changer la langue du jeu dans les options après avoir créé votre personnage. On commence par sélectionner son serveur, cinq sont disponibles :

  • 1 serveur français, Chimera.
  • 1 serveur européen en anglais, Locan.
  • 1 serveur allemand, Ishgar.
  • 2 serveurs Nord-Américains adaptés aux différents fuseaux horaires : un pour la côte-ouest et un pour la côte-est.

Ensuite, vous devez choisir entre deux factions : Azuni et Crunn. Les Azuni regroupent les humains tandis que les Crunn sont pour les Orcs.  Il n'y a que deux races disponibles pour la bêta. La race définit à quelles armes vous aurez accès :

  • Azuni :
    • épée à deux mains : inflige d'importants dégâts.
    • épée à une main et bouclier : permet d'attaquer tout en se défendant.
    • arbalète : dégâts à distance.
    • bâton : attaques magiques à distance, soins.

A2-CreaAzuni

  • Crunn :
    • hache à deux mains : inflige d'importants dégâts.
    • lance et bouclier : permet d'attaquer tout en se défendant.
    • Arc : dégâts à distance.
    • baguette : attaques magiques à distance, soin.

A2-CreaCrunn

Vous l'aurez deviné, il n'y a pas de classes dans Archlord II, mais des archétypes définis par le choix de votre arme en main principale. Vous pourrez également en équiper une seconde mais ne disposerez pas de toutes les compétences disponibles. Vous pouvez donc définir assez librement ce que vous désirez être : protéger vos camarades, découper de la bestiole ou faire un peu des deux.

J'ai décidé de faire une orc, avec une baguette en arme principale. Enfin, quand on voit la taille de la baguette, on se demande si le terme pour cette arme est judicieusement choisi. On arrive à la personnalisation de son personnage : vous pouvez définir tout un tas d’éléments comme le montre la capture d'écran ci-dessous. Les choix ne sont pas illimités mais suffisants pour faire un personnage à son goût.

A2-Creaperso01

N'empêche, peu importe la morphologie choisie, il faudra que je me trimbale une paire de seins digne d'un épisode de Nip/Tuck.

Votre personnage créé et en jeu, vous pouvez changer la langue en allant dans Settings (touche Echap). Cliquez sur Game, descendez un peu dans la fenêtre pour changer la langue. Il faudra relancer le jeu pour que le changement soit pris en compte.

A2-Langue

 

L'aventure commence

On se trouve dans un petit hameau avec des PNJs indiquant qu'ils ont du travail pour nous. Le tutoriel se veut très discret : c'est une petite icone qui apparaît au dessus de la barre des compétences. Le problème est qu'il souffre de quelques bugs : en cliquant sur l'icone, le tutoriel ne s'ouvre pas et quand il le veut bien les explications sont tronquées. Il y a un petit souci d'affichage. Pour débuter ça me complique un peu la tâche, mais ne me décourage pas pour autant.

A2-BugTuto
Les quêtes sont classiques : va tuer 5 bidules, récolte moi 3 machins, etc.. On s'attarde pas trop à les lire. De plus, la taille de l'interface n'étant pas personnalisable, je trouve les écrits un peu difficile à lire au début.

Attardons-nous justement sur cette interface : elle est très classique (même un peu vieillotte) : informations sur notre personnage, boussole, affichage du courrier, des menus, des compétences et des quêtes. Ces dernières disposent d'ailleurs d'une petite icone. En passant votre curseur dessus, l'icone change vous invitant à effectuer un clic gauche : votre personnage se déplace automatiquement vers le lieu de votre quête.

On remarque sur la route des points de récolte : pas besoin d'outils spéciaux, vous pouvez les récolter directement via un clic droit ou la touche F.

A2-recolte

Coté graphisme, je dirais qu'on est dans la norme. C'est beau sans être spectaculaire, l'animation est fluide, l'ambiance sonore réussie. Et le scénario ? Désolée, mais je ne l'ai pas remarqué.

Un point un peu décevant aussi : la capitale est vide et manque cruellement de vie. Il en va de même pour les campements et hameaux. C'est bien trop calme, pas de bruit de fond, de bribes de conversation. Gardons en tête que nous sommes en bêta fermée.

 

Gameplay

Comme je l'ai dis précédemment, on dispose d'une arme principale et d'une secondaire que l'ont peut intervertir à tout moment. Votre personnage gagne en niveaux avec des points à dépenser dans ses statistiques, mais vos armes aussi. Ainsi, avec votre arme principale, vous gagnerez 2 points par niveau et l'accès à des compétences exclusives, tandis que la secondaire n'en gagnera qu'un seul.

A2-CompPpal

 

Avec la baguette qui est mon arme principale, j'ai déjà débloqué plusieurs compétences, notamment celles qui s'effectuent en combo. On peut voir une colonne plus lumineuse à gauche : ce sont les compétences exclusives à l'arme principale. j'ai également débloqué un sort qui permet de régénérer des PVs et un autre sort de soin. Pour ce qui est de l'arme secondaire, j'ai un peu touché à tout, curiosité oblige.

Grâce à certaines quêtes, vous gagnerez des consommables permettant d'obtenir de l’expérience pour les 4 armes présentes. C'est très pratique, permettant de pouvoir essayer toutes les armes en secondaire et de voir avec laquelle on est le plus à l'aise. J'ai un petit coup de cœur pour  la Hache lorsque l'ennemi est proche de moi après l'avoir entamé à la baguette.

Visuellement, les premières compétences sont réussies, le son de même. On voit bien la patte coréenne là-dedans, surtout avec la police des informations en combat.

 

Une foule de menu

En raison des vastes possibilités qui s'offrent à vous, le jeu est pourvu de 3 menus principaux. Voyons un peu tout ça en détails.

Objets

Cette catégorie détermine ce que vous allez faire de toutes les choses qui traînent dans votre inventaire :

  • Enchères : l'accès à l’hôtel des ventes. Il n'est clairement pas au point, je ne sais pas si c'est le traduction qui pêche ou le système en lui-même, mais ce n'est pas très intuitif.
  • Améliorer : vous pouvez améliorer tout votre équipement avec des pierres et des parchemins.
  • Insérer pierre élémentaire/Détruire/retirer : vous pouvez ajouter des pierres élémentaires à votre équipement afin de lui octroyer des bonus comme de la précision, de la résistance magique, etc...

A2-PierreElem

  • Démanteler : comme son nom l'indique, il s'agit ici de détruire une pièce d'équipement pour en récupérer des composants. Il existe 3 types de démantèlements, coûtant plus au moins d'or.

A2-Demanteler

Système

Ce menu regroupe toutes les informations indispensables  :

  • Personnage : la fiche de votre avatar avec son équipement, ses statistiques, ses compétences en artisanat,  ses montures, etc...

A2-InfoPerso

  • Quêtes : le journal de quête.
  • Inventaire.
  • Compétences : c'est ici que vous retrouvez les compétences de vos armes et y dépensez les points acquis.

A2-Competences

  • Guilde, Amis.
  • Boutique perso : vous pouvez nommer votre boutique et y vendre vos objets.
  • Carte.
  • Raid.
  • Groupe : l'interface permettant de trouver un groupe pour partir en donjon
  • Emoticones.
  • Aide.
  • Système.

 

Bataille

C'est le menu pour les amateurs de JcJ. On y trouve 3 catégories :

  • Champ de bataille : différentes batailles vous attendent où des objectifs sont à accomplir comme des icônes à capturer, tuer tout ce qui bouge, attaquer la ville de la faction adverse...
  • Escarmouche : disponible au niveau 30, je ne sais pas ce dont il s'agit pour le moment.
  • Zone contestée : une zone où les deux factions s'affrontent.

 

Artisanat

Ma première impression fut que l'artisanat semblait assez complet sur Archlord II : d'une part les habituels métiers de confection et de récolte, et d'autre part les multiples possibilités via le menu objet (abordé un peu plus haut) qui nous fournit des ingrédients supplémentaires. Vous disposez des métiers d'artisanat suivants : fabrication d'armes, fabrication d'amures, recettes, fabrication de bijoux, fabrication de potion. Pour ce qui est de la récolte, vous avez minerai, herbes et éther.

Ma seconde impression fut que ça à l'air d'être un joyeux bordel quand on débute. À la capitale, Bandiluna, il y a une foule de PNJs vendeurs de plans et recettes pour tous les métiers. Du coup, on est un peu perdu.

Des dizaines de PNJs pour l'artisanat.

Des dizaines de PNJs pour l'artisanat.

Et histoire de s'achever un peu plus, l'interface gagnerait à être revue. La liste des recettes est trop condensée, tous les types (armure lourde, magique, légère par exemple) sont mélangés...

Au secours, y en a trooop !

Au secours, y en a trooop !

Je trouve  aussi dommage que fabriquer soit-même un objet coûte de l'or. En résumé, le système n'est clairement pas au point à mes yeux, c'est beaucoup trop brouillon.

La bouffe, y a qu'ça qui compte !

La bouffe, y a qu'ça qui compte !

 

Un peu de donjon

L'interface de groupe est simple : on choisit son rôle, la difficulté, le donjon voulu et on attend. Pour mon premier donjon en mode normal de niveau 10, j'ai eu la surprise de voir qu'on était un groupe... de deux ! C'est pour le moins original, décevant pour certains, mais pour ma part, j'ai apprécié le concept.

A2-Donjon01

Quand vous entrez en donjon, de nouvelles informations apparaissent à l'écran en plus de l'habituel affichage de vos compagnons d'aventure. On trouve toute une zone d'information dédiée au groupe, à gauche. Elle indique votre inimitié, et surtout l'experience aquise par le groupe. Une fois à 100% vous débloquez la capacité d'utiliser une compétence de groupe qui peut s'avérer bien utile.

A2-CompGroupe

En haut de l'écran, vous avez le statut de l'instance avec les objectifs à accomplir et le temps qu'il vous reste. Pour finir, à droite au dessus de la liste de quête, vous avez des points. Ces points à la fin vous donneront un score determinant votre prouesse dans le donjon et assignant un rang. Des quêtes vous demanderont d'atteindre un certain rang pour les réussir.

Le score déterminé, une nouvelle barre apparaît : vous avez peu de temps pour cliquer sur un coffre au hasard et découvrir une récompense. J'ai trouvé ça original, on ne bataille pas pour le butin de fin sur le boss, tout le monde repart avec quelque chose. Vous pouvez même après échanger l'objet reçu avec quelqu'un ou passer à une boite aux lettre pour lui envoyer ou encore le vendre aux enchères.

A2-DonjonReward

Avec deux autres aventuriers, nous avons testé le donjon en mode difficile. Ici le groupe est composé de 3 membres : un assigné aux dégâts, un pour tanker et un dernier pour soigner. On s'en est bien sorti, mais il ne faut pas trop relâcher l'attention et foncer dans le tas bêtement. On doit aussi garder un œil sur le temps !

Comme le dit si bien Spiwak, sur une des captures d'écran : "faut acheter de la popo". En effet, toutes les classes consomment de la mana et on peut vite se retrouver à court sans potion. Pensez toujours à en avoir un bon stock sur vous. Merci à mes deux compères pour cette soirée d'aventure !

 

JcJ

Comme indiqué au début de cet article, je n'ai pas encore testé réellement le JcJ, trop emportée par le flot de quêtes et l'envie d'explorer les premiers donjons. J'ai fais une petite promenade dans la première zone contestée : elle est composée de barricades et de PNJs pour les deux factions. Il faut détruire les installations et éliminer les PNJs de la faction adverse tout en tuant les joueurs. Malheureusement, j'y étais entrée assez tard dans la nuit et il n'y avait pas grande monde.

A2-Canyon

 

Conclusion

Cette bêta fermée d'Archlord II se révèle une agréable surprise pour moi et je n'ai pas vu le temps passer pendant que je découvrais le jeu. Le système de combat et de compétences me plait bien, c'est un peu un mélange de plusieurs MMOs du moment. On enchaîne les quêtes de façon mécanique, mais combattre et débloquer de nouvelles compétences est un vrai plaisir.

De plus si dans les campements et villes l'ambiance n'y est pas, en dehors elle est réussie : bruits de fond parfois inquiétants, certaines musiques qui retiennent particulièrement l'attention...

A2-Camp

L'artisanat part sur de bonnes bases mais doit être amélioré afin d'être plus clair et compréhensible pour tous. Si la récolte est simple, la conception de certains objets tourne au vrai casse-tête.

Pour ce qui est des donjons, j'ai hâte d'en découvrir plus en espérant qu'on gardera le concept de duo/trio tout en ayant à coté des groupes de 4 ou 5. Pouvoir jouer en petit comité demande plus de concentration.

J'espère que l'interface pourra être davantage personnalisée : emplacement et taille des éléments, affichage de l'heure, etc.. Des fonctions devenues élémentaires aujourd'hui qui manquent ici.

Pour finir, je dirais qu'Archlord II dispose de bons arguments qui ne demandent qu'à être exploités et améliorés et qu'il vaut le coup d'être testé. Nous n'en somme qu'à la bêta fermée, aussi on peut garder espoir de voir les quelques défauts gommés. Il reste aussi à découvrir la boutique. Le jeu étant F2P, j'ai toujours un peu tendance à m’inquiéter de ce que proposera la boutique.


Jeux du moment

>> Liste complète <<