Publicité

Neoverse Trinity Edition – À travers le temps et l’espace

Parmi les jeux qui marquent dans le bon sens du terme, une récurrente se fait sentir : des jeux basés sur le même modèle pour tenter de faire mieux que l'original. On peut par exemple parler de jeu tel que DotA qui a vu se créer suite à son succès : League of Legends, Demigod, Heroes of Newerth, etc... Aujourd'hui, on parlera d'un jeu qui tente de faire aussi bien que d'autres tels que l'excellent Slay the Spire et autres du même acabit. Neoverse, toi qui arrives, voici l'heure de ton aperçu sur Nintendo Switch !

 

Graphismes & Ambiance

Graphiquement Neoverse est un jeu pas vraiment somptueux et loin d'égaler ce qui se fait de mieux. Que ce soit au niveau des effets, du bestiaire ou encore des modèles des personnages, on reste sur un jeu pas forcément au top, mais pas non plus hideux. Comme beaucoup de jeux du genre, on doit combattre dans un plan fixe qui ne changera que lorsque l'on passe d'une zone à l'autre, une fois qu'un boss est vaincu.

Au niveau sonore, c'est assez minimaliste et les effets ne sont pas vraiment mauvais, mais manquent de ce petit je ne sais quoi qui aurait pu les aider à se démarquer.

 

Histoire

Ici gît un début d'histoire qui nous explique, par une cinématique, que nous sommes des guerrières combattant les ennemis à travers le temps et l'espace. Nous n'en saurons pas vraiment plus, excepté quelques explications sur les personnages et quelques phrases une fois un univers libéré. C'est assez pauvre en soi et un texte explicatif, n'importe quoi qui donne un vrai contexte, aurait pu franchement s'avérer être une bonne idée. Dommage, mais on sait au moins qu'on se bat pour le bien... enfin je crois.

 

Gameplay

Le jeu nous propose un nombre de personnages au nombre de trois, mais nous demandera de jouer avec "insérer le nom" qui servira de socle pour apprendre les bases du jeu. Pour peu que l'on finisse entièrement la partie, on débloquera les deux autres proposant des gameplay totalement différents. De plus, totalement accessoires donc indispensables, plusieurs skins sont déblocables avec cette édition. En finissant des difficultés, des modes ou encore en jouant avec la personne un certain nombre de fois, on aura accès par exemple à des skins inspirés de Star Wars, de plages, contemporains, et d'autres.

  • Naya, l'agent : armée d'un sabre et d'une arme à feu, sa puissance n'est limitée que par sa surchauffe qui est le principe même de son gameplay. Par la lame ou la radioactivité, ses ennemis ne s'en sortiront pas vivants.
  • Claire, la paladine : armée d'un puissant boulier, capable d'user d'un état vampirique pour absorber la vie de ses ennemis, elle maitrise aussi la foi et la punition pour occire des ennemis assez fous pour l'attaquer.
  • Helena, la convocatrice : pourquoi se battre quand on peut invoquer des lions blancs, des dragons et des graphons pour le faire à sa place? En usant de ses capacités de commandement, elle fera plier ces créatures à ses ordres pour détruire ses ennemis.

Le système de sélection du mode et de combat se fait soit via les flèches directionnelles, soit via le stick qui bougera le curseur. Assez étrange, personnellement je n'adhère pas vraiment au style du curseur, qui est pourtant bien plus pratique que les flèches pour sélectionner et voir tous les bonus/malus des ennemis.

 

Au combat !

Chaque personnage possède son style et ses aptitudes, mais tous devront utiliser des cartes pour lancer leurs attaques, se protéger ou encore se renforcer. Vous aurez un nombre de mana défini par tour qui pourra être variable en fonction de vos passifs, des bonus et malus, ou encore même de certaines cartes et objets particuliers. Bien évidemment le combat se terminera lorsque vous ou les ennemis seront battus. Mais avant de choisir votre personnage, vous pourrez choisir d'avoir accès à la boutique à trophées. Cette dernière demandera des trophées gagnés lors de vos parties en échange d'objets d'une puissance assez grande et qui dureront toute votre partie. Que ce soit de l'or de départ, un passif puissant, ou encore de l'accessoire, cela vous sera probablement utile pour la suite !

Les cartes s'enchainent en fonction de leur coût et de votre mana restant, les effets s'accumulent, l'armure vous protège et les ennemis mordent la poussière. Rien de compliqué en somme, mais tout cela demandera des choix et une stratégie assez fine pour les combats les plus ardus. Car chaque carte peut vous sortir d'un sale pétrin, chaque action ennemie, visible en passant le curseur dessus, peut vous y remettre telles que des cartes d'entraves qui peuvent pourrir votre deck à tout moment. Pour vous aider, vous pourrez utiliser de nombreux objets qui réduisent les coûts, vous soignent, vous boostent, et bien d'autres choses ! Une véritable aide plus qu'accessoire, car certains vous sortiront de la panade. Mais attention ils sont à usage unique et donc doivent être utilisés avec intelligence.

 

L'âme des cartes !

Chaque personnage possède de base des decks de départ l'orientant vers une direction précise. Au fil des niveaux, vous gagnerez des cartes et des points de compétences vous permettant de vous spécialiser encore plus. Certaines quêtes ou achats vous permettront de faire évoluer vos cartes à l'aide d'un système augmentant rapidement votre puissance ou celle de votre deck.

Votre main comptera 5 cartes, chaque carte jouée sera remplacée par une autre jusqu'à ce que votre pile soit vide, ce qui provoquera un mélange soit au prochain tour, soit immédiatement avec le talent adéquat. D'ailleurs, un système de combo à été implanté pour doubler les prochains dégâts si la bonne séquence de carte a été validée : rouge pour attaque, bleue pour défense, jaune pour constance, violette pour instantanée.

 

Arbre de talent, marché & boutique

Votre personnage gagnera des points de talent ou pourra en acheter au marché, afin de débloquer des passifs extrêmement utiles lors de son périple. Ce qui est assez intéressant, c'est qu'à chaque partie, votre arbre de talent est modifié et ne proposera pas du tout la même chose, chaque partie sera ainsi composée d'aléatoire pour corser la difficulté. Vous pourrez influer non seulement sur les combats, mais aussi sur le marché qui sera disponible et proposera parfois des prix réduits, des cartes directement évoluées, ou encore des objets gratuits.

Le marché, loin d'être anodin, vous permettra d'acheter des cartes pouvant pallier une difficulté de votre deck ou le compléter, ou l'orienter différemment avec les quêtes vous permettant d'en retirer certaines. L'or sera d'ailleurs la seule monnaie, et le seul moyen d'en avoir, c'est de botter des fesses !

 

Mode de jeu

Dans le mode aventure, chaque combat se terminera par des récompenses (or, cartes, points de compétences, objets, etc...) et vous proposera une mission qui vous apportera de nombreux bonus loin d'être négligeable, comme l'évolution de vos cartes, de l'armure de base, etc. Une fois finie, vous pourrez soit avancer si vous avez l'objet adéquat, soit revenir à l'écran pour entamer une nouvelle aventure et gagner des trophées qui vous serviront comme je l'ai dit plus haut. Notons qu'en utilisant "l'univers transcendé" vous augmenterez la difficulté en y ajoutant des contraintes, mais les récompenses également seront augmentées.

Alors que dans le mode de jeu "chasseur", vous aurez 20 niveaux fixes et chaque créature vaincue vous donnera de l'or, et chaque fin de combat vous octroiera des fournitures aléatoires. Plus compliqué que le mode "aventure", cela représente un vrai défi. De plus votre deck de départ est composé d'une base classique, auquel vous ajouterez un draft de cartes vous demandant de choisir 6 fois celles qui vous conviennent pour débuter l'aventure. C'est toujours plus drôle quand il y a de l'aléatoire !

 

Résumé

Neoverse Trinity Edition est un jeu qui est loin d'être mauvais, mais qui gagnerait à avoir une histoire plus étoffée et éventuellement des graphismes un peu plus aboutis. On enchaine les parties par petites sessions, et on y revient quand on a du temps libre pour débloquer de nouvelles apparences et autres objets. À essayer si on aime le genre, et peut-être à adopter si on apprécie le jeu.

Disponible sur…


Jeux du moment

>> Liste complète <<