Publicité

Ocean’s Heart – Sur terre et mer !

Aujourd'hui, je vous présente un petit Zelda-like qui va sûrement intriguer nombre d'entre vous. Développé en solo par Max Mraz, qui avait déjà développé un autre Zelda-like largement inspiré du célèbre BloodBorne qui porte le nom de Yarntown. Pour ceux qui veulent en savoir plus, vous le trouverez ici en téléchargement gratuit sur le site de Max. Pour le jeu qui va suivre, est-ce que cela sera une balade tranquille ou une descente aux enfers ? Vous connaissez la suite, l'aperçu est en-dessous, testé avec un contrôleur Xbox.

 

Graphismes & ambiance

Ocean's Heart propose un visuel en pixels "classique" maintenant, au vu du nombre de jeux avec effet "rétro" qui sortent à foison depuis quelques temps. Il se démarque tout de même par son visuel assez bien fourni, des environnements travaillés et un bestiaire certes limité mais correct.

La bande sonore est fort plaisante, même si les bruits de certaines créatures sont clairement grossiers. La musique de fond sera tout de même agréable le long de votre périple, j'ajouterais même qu'elle colle bien, en plus d'être reposante !

 

Histoire

Vous êtes Tilia, la fille d'un marin volontaire. Lorsque votre île se fait attaquer par des pirates qui volent et kidnappent votre amie Noisette, votre père part à leur poursuite pour les arrêter. Après plusieurs mois sans nouvelles, vous décidez de vous lancer à sa poursuite en devenant marin volontaire à votre tour. Peut-être ainsi retrouverez-vous votre père en marchant sur ses traces et, qui sait, dénicherez-vous les fameux pirates et Noisette ?

Bien qu'assez simple, l'histoire est convaincante et donnera un fil conducteur bienvenu au joueur. Même si on comprend assez vite où elle veut en venir, cela n'empêchera pas de vouloir connaitre le dénouement final au demeurant sympathique. D'ailleurs, la traduction française s'avère correcte, malgré quelques petites fautes et incompréhensions. Par exemple, lors de votre mort, vous aurez le choix de sauvegarder et de quitter, ce qui en fait correspond à sauvegarder et continuer. Rien d'important, mais un peu déroutant au début.

 

Gameplay

Comme tout jeu d'aventure, vous commencerez par faire du tabassage de monstres à foison avec votre épée, votre arc, et tout ce qui va bien. Une fois le tutoriel qui vous mettra en situation de danger contre une créature aussi moche que dangereuse, vous vous lancerez à l'aventure en découvrant les fonctionnalités mises en place pour vous aider. Car oui, votre équipement, loin d'être parfait, pourra être amélioré contre de l'or et des matériaux ramassés, or qui peut être obtenu en tuant des monstres, en remplissant quelques quêtes ici et là, ou encore en vendant les plantes et objets que vous aurez pu trouver dans la nature ou sur les monstres.

Vous pourrez, en échange de certains matériaux, créer des potions sur les tables adaptées, et vous rendre par là- même plus puissant, ou juste vous redonner de la vie, celle-ci étant plus que limitée. D'ailleurs, peu de moyens seront à votre disposition pour augmenter votre nombre de cœurs excepté si vous arrivez à en trouver dans des endroits particuliers. Certains marchands vous vendront des armures améliorées, des sorts, et des objets qui seront utiles quand on ne s'y attend pas, mais cela s'arrête là.

Côté combat, on restera sur du classique : on tape, on esquive et on peut activer (une fois récupéré) des capacités magiques tel qu'un bouclier qui renvoie les projectiles. La grande difficulté du jeu sera par exemple de ne pas tomber sur un boss que l'on ne peut pas vaincre parce que l'on ne possède pas l'objet ou la compétence qui servira à le battre,  un peu problématique quand on est aussi borné que moi et qu'on meurt une dizaine de fois en essayant tout et n'importe quoi.

Au delà de ça, si vous perdez tous vos cœurs, vous pourrez accéder au dernier écran avec votre vie quasiment remplie et votre amour propre à la cave. Vous pourrez également sauvegarder en passant par le menu, mais là on aborde un des points les plus noirs de ce jeu. En effet, pour accéder à la carte, à l'inventaire ou encore au menu des options à la manette, vous devrez passer case par case pour aller sur le bord de l'écran et passer de l'un à l'autre : un peu perturbant quand on ne connait pas la manœuvre, même si on s'y résigne par la suite.

 

Résumé

Ocean's Heart est un jeu sympathique sans grande prétention qui pourra faire passer un agréable moment aux joueurs qui voudront bien s'y essayer. Si on met de côté la maniabilité un peu capricieuse par moments, et la bande son un peu cheap, on trouvera un titre qui m'a rappelé qu'un petit budget peut donner un jeu franchement intéressant. Le plus simple reste encore de l'essayer et de se faire son avis. Pour les plus frileux, les promotions seront l'occasion de l'avoir à un prix moindre, ou encore d'essayer Yarntown pour se faire une idée du travail déjà accompli.


Jeux du moment

>> Liste complète <<