Publicité

Football Manager 2021 – Un réalisme ultra prenant

Voici à nouveau la célèbre franchise Football Manager ! Cet opus 2021 n'a pas été testée par moi, mais un par un fan de longue date, Gérôme.

 

Contexte

En tant que joueur, spectateur et donc amoureux du ballon rond, la série Football Manager a toujours été une référence pour moi en matière de simulation de management footballistique. Cependant, fort bizarrement, je n’y ai plus joué (principalement par manque de temps, pas d’envie) depuis la version Football Manager 2011 sortie en 2010. Une décennie plus tard, je m’y remets avec plaisir afin de rédiger cette critique. Pour ne pas changer mes bonnes habitudes, et puis on ne change pas une équipe qui gagne comme on dit dans le jargon, j’ai décidé pour ce test de débuter une carrière de coach avec le club anglais de Manchester City aux moyens financiers et structurels a priori illimités. Ceci me permettra de comparer les différentes versions de FM, de mettre en lumière les évolutions marquantes et de livrer un verdict final soutenu par des « pour » et des « contre ».

 

Utilisation générale

D’emblée, et c’est peu dire, je débarque sur une autre planète avec FM 2021. Après avoir opté pour un profil d’entraineur et un club à coacher et ayant déjà pas mal de paramètres (style de coaching, objectifs personnels, conférences de presse…) à régler, je suis parachuté à la tête de Man City en plein mercato estival, devant ainsi directement construire une équipe et un staff compétitifs pour la saison à venir. Première observation, et non des moindres, fini les mannes financières illimitées ! Fair-play financier oblige, il faudra ruser et l’évolution du club prendra du temps. Le début du calendrier est assez lent à mon goût avec beaucoup (trop peut-être) de réglages à prendre en charge. Par chance, et par gain de temps, le jeu me donne l’option de déléguer certaines tâches secondaires (scouting, gestion des joueurs prêtés…) à mes adjoints pour me focaliser sur le coaching proprement dit, les transferts et la relation avec la presse.

Une fois la saison commencée, les choses s’accélèrent et le jeu est ultra réaliste dans le sens où il ne suffit pas d’aligner à chaque match les 11 mêmes meilleurs joueurs pour tout gagner. Parmi les évolutions marquantes, je relèverais l’importance accrue accordée à la cohésion d’équipe, à la forme physique et mentale individuelle ainsi qu'à l’adaptabilité en fonction de l’équipe adverse avec des systèmes tactiques variant à chaque match. C’est d’ailleurs en plein match que je remarque pas mal d’évolutions. Malgré des graphismes qui restent plus que « basiques », la gestion LIVE en match est un petit bijou de réalisme avec différentes fonctionnalités qui me permettent d’avoir un impact direct sur la partie et le score final : causeries avec l’équipe améliorées, consignes en direct du banc, possibilité de s’adresser à un joueur en particulier, conseils du staff, modifications tactiques et changements facilités... et j'en passe. C’est vraiment un point fort du jeu selon moi. Grâce à un noyau fourni et talentueux, je navigue à travers la saison assez tranquillement en faisant bonne figure dans les différentes compétitions. Globalement, le jeu est super réaliste et accrocheur, j’ai vite passé quelques heures à y jouer sans m’en rendre compte. Les succès et échecs de fin de saison n’enlèvent rien à ma satisfaction d’avoir fait progresser joueurs, staff et club en général, sentiment qui, en fin de compte, prévaut quand on joue à ce type de jeu.

 

Les +

  • Gestion live en match (causeries, instructions, conseils du staff…)
  • Ultra réaliste (utilisation du VAR et de la Goal Line Technology, mercato heure par heure, introduction du fair-play financier, réaction réseaux sociaux…)
  • Addictif par son réalisme
  • Tutos efficaces en début de partie (parfois longs)

Les réseaux sociaux accentuent le réalisme.

 

Les –

  • Graphismes en match améliorables
  • Interviews et causeries individuelles redondantes (détail)
  • Début de saison relativement lent et chronophage (détail)

 

Verdict

Vu le nombre d’heures passées à jouer sans m’en rendre compte ainsi que le ratio +/- assez significatif, difficile pour moi de ne pas considérer FM 2021 comme étant une grande réussite. Malgré certains détails à travailler, le jeu m’a plongé dans une réalité virtuelle comme jamais auparavant. Je recommande donc ce jeu à tous les footeux évidemment, mais aussi aux curieux cherchant à savoir ce qui se cache derrière la gestion d’un club de foot professionnel. Réalisme garanti !


Jeux du moment

>> Liste complète <<