Publicité

Doom Eternal: The Ancient Gods – Un DLC qui tranche dans le vif !

A peine 5 mois après la sortie de Doom Eternal, voici que pointe le bout de son nez The Ancient Gods: Partie 1, le premier DLC du jeu qui prolonge l'histoire entamée.

Alors que le Doom Slayer avait empêché la conquête de la Terre en allant jusqu'au cieux et en terrassant la Kahn Maykr et l'Icône du Péché qu'elle avait invoquée, cet acte eut des conséquences fâcheuses, des démons étant restés sur place qui commencent à mettre un peu le bazar. C'est donc au Doom Slayer, et donc indirectement à nous, qu'il incombe de remettre un peu d'ordre !

 

On reprend (presque) les mêmes... et on recommence !

On se retrouve ainsi une nouvelle fois dans la peau du bourrin de service, avec heureusement toutes les armes et améliorations que l'on a débloquées durant la campagne (avec même celles que l'on n'aurait pas obtenues). Je dis bien heureusement, car l'on retrouve tout le bestiaire démoniaque auquel on avait eu affaire précédemment, le jeu proposant par ailleurs quelques petites nouveautés de gameplay. C'est le cas par exemple des tourelles, faisant apparaître des démons tant que l'on ne les a pas dégommées. Le moyen le plus simple pour cela étant d'utiliser la lunette du fusil d'assaut. Un bon moyen, je trouve, pour ne pas nous laisser nous ancrer dans une certaine routine et pour nous obliger à utiliser des armes qu'on pourrait délaisser.

Le challenge est clairement au rendez-vous. Dès le début, pas de répit. La difficulté reprend au même point où on l'avait laissé à la fin du jeu de base, et même encore plus. C'est-à-dire plutôt relevée ! Les ennemis sont nombreux, très nombreux et pour certains, plutôt imposants et coriaces.

On retrouve d'ailleurs deux nouveaux ennemis dans le bestiaire déjà bien fourni. Le premier est une sorte de spectre prenant possession des ennemis, les rendant encore plus redoutables. Une fois vaincu, c'est avec le rayon du fusil plasma qu'il faudra l'éliminer pour de bon, façon Ghostbusters ! Le second n'est sensible qu'aux headshots et seulement à un moment précis quand il attaque... il va donc falloir bien viser !

 

Mon avis

Doom Eternal m'avait déjà laissé un très bon sentiment, ID Software ayant réussi le pari de reboot une série un peu sur le déclin d'une très belle manière. Et ce premier DLC fait plutôt honneur au jeu de base. Solide techniquement (avec une optimisation sur PC excellente), très rythmé, doté d'un bestiaire varié et coriace, c'est un réel plaisir de se replonger dans cet univers violent, speed, un peu crado même, mais tellement jouissif.

Le seul défaut qu'on pourrait lui trouver est sa durée de vie. Environ 6 heures de jeu (en difficulté normale), pour un DLC vendu 20€, je trouve que c'est un petit peu court, d'autant plus qu'il n'ajoute que du contenu narratif. Le Season Pass, vendu 30€, est clairement un meilleur deal si les prochains DLC sont dans la même veine.

Quoi qu'il en soit, si vous avez aimé Doom Eternal: The Ancient Gods ne pourra que vous faire plaisir !

 

L'avis de Sodzounet

Personnellement, ce nouvel opus de DoomEternal et son extension "The Ancient Gods - Part One" montrent que soit les devs n'aiment pas les joueurs et veulent leur faire payer une enfance malheureuse avec un sadisme inégalé, soit ils les adorent et montrent un talent admirable pour proposer toujours plus de défi pour les pousser dans leurs retranchements.

Le gameplay est toujours aussi nerveux et demandera, bien plus que dans la campagne principale, de réfléchir aux armes à utiliser en fonction de l'ennemi qui arrivera en surnombre. On avance, on meurt, on souffre et on aime ça... ce jeu est juste tellement addictif quand on est dans l'ambiance qu'il demandera une concentration maximale pour réussir à venir à bout des vagues de démons qui veulent vous tailler en pièces.

Rangez les gosses, faites-vous livrer, c'est "The Ancient Gods - Part One" que vlà !


Jeux du moment

>> Liste complète <<