Publicité

Ben 10 – La Chasse aux Pouvoirs

Ben 10. Un des gros cartons de Cartoon Network dans les années 2000 avec de nombreuses autres séries animées écrites par l'excellent groupe d'auteurs Man of Action.
Ben 10 a eu droit en 2016 à un reboot après 10 ans de loyaux services et sûr que des jeux vidéos allaient suivre !

Je vais être complètement honnête, je ne connais que peu Ben 10. Je kiffe le concept de l'Omnitrix, mais j'ai vu uniquement 2-3 épisodes en tout, à cause d'une incompatibilité d'emploi du temps avec les moments de diffusion. Et toujours dans ce souci d'honnêteté, je n'aime pas du tout le design de ce reboot. Mais quand ce Ben 10 a été annoncé il y a peu, je me suis dit pourquoi pas !
C'est donc une fois Ben 10 : La Chasse aux Pouvoirs installé sur ma PS4 que je me retrouve avec un jeu d'action/plateformes 3D en monde ouvert sur une carte relativement grande... et avec ce nouveau design que je déteste tant. Mais visuellement, il n'y a pas que ça. Derrière le style épuré, les décors de cette région allemande sont très vides en dehors des 3 lieux d'intérêt principaux -qui ne sont pas eux non plus hyper détaillés- faisant qu'on se déplace dans le jeu avec un certain désintérêt touristique.

Côté gameplay, Ben 10 oblige, le jeune Benjamin Tenison va avoir la capacité de se transformer en di... attendez là... 1...2...3... mais ! C'est qu'il en manque ! Le jeune héros ne pourra que se transformer, à volonté, en 6 des 10 aliens de l'Omnitrix pour contrer les plans de l'infâme Hex (rien à voir avec Jonah, le cowboy scarifié de chez DC Comics), explorer la région et accessoirement rendre service aux habitants.
Alors oui, les aliens proposent des spécificités différentes propres à leurs capacités de combat et d'exploration, mais les combos restent très limités et répétitifs. Des phases plus subtiles avec les 4 aliens manquants et moins bourrins auraient été appréciables et appréciées.
Le jeu est également jouable à 2 en local via écran splitté, le second joueur incarnant Kevin Levin, rival de Ben. Confinement oblige, je n'ai pu enrôler de force un ami pour voir ce que donnait le mode 2 joueurs en local. J'ai juste pu simuler une seconde personne en connectant une seconde manette et vérifier si Kevin se transformait bien dans ses versions à lui des aliens. Et c'est le cas. Le joueur 2 aura le droit à ses versions des aliens, avec peu ou pas du tout de variations entre les 2 modèles en dehors de leur visuel alors que dans la série, bien que les Aliens de Kevin sont des "copies" de ceux de Ben, leurs capacités varient sensiblement.

Mais est-ce vraiment un mal ?
Je veux dire par là que bien qu'un mode 2 joueurs en coopération locale soit la bienvenue, l'écran splitté vertical n'est probablement pas le plus approprié pour un jeu qui a déjà des soucis pour centrer la caméra sur l'action. Alors réduire le champ de vision de cette manière et multiplier le problème par 2 n'est peut-être pas la solution. Un split horizontal aurait été sans doute plus jouable. Et la manière de gérer ce mode 2 joueurs, certes à la volée, est un peu fastidieuse, puisqu'il faut aller voir Kevin dans un des camps de déplacement rapide et lui demander de venir. À ce moment-là, le jeu propose d'activer le mode 2 joueurs. Et pour arrêter de jouer à deux, il faut soit passer par la pause du joueur 2, soit aller dans le menu pause du jeu, le plus long à charger de toute mon existence de joueur, puisqu'il faut compter 10 secondes environ pour qu'il apparaisse après avoir appuyé sur Start.
Ce menu est une galère d'accessibilité puisque c'est lui qui indique les missions, les emplacements, la carte et tout un tas de choses plus ou moins utiles. Du coup, j'ai personnellement évité de l'utiliser au maximum tellement faire appel à ce menu est long. Il faut aussi préciser qu'en mode 2 joueurs, malgré que nous soyons sur un jeu open world, il ne faut pas que les héros se séparent trop sous peine que le joueur 2 se retrouve téléporté près du joueur 1. Frustrant.

Et c'est un exemple parmi tant d'autres du syndrome des jeux pour enfants. L'univers est bel et bien là, le gameplay essaie d'être aussi simple possible pour que des enfants de 10 ans puissent y jouer sans trop de difficultés, mais le jeu manque d'un sérieux coup de polish sur quasiment tous les aspects, des soucis d'affichage de décor très fréquent lorsqu'on court avec AXLR, une caméra qui est assez à la traine, quelques cafouillages de gameplay avec certains aliens. Venant d'une licence Cartoon Network, je suis un peu déçu. Surtout après le très prometteur Samouraï Jack sorti il y a 2 mois que j'ai commencé à sa sortie et qui, bien que non parfait, est non seulement plus abouti, mais il a ce coup de polish qui en fait un jeu sur lequel on va revenir souvent. Alors certes, Samourai Jack vise un public plus âgé que Ben 10, mais je vous dis cela alors que je n'ai jamais accroché au dessin animé narrant les aventures de Jack et sur lequel je me suis ennuyé et que je regardais juste les dernières minutes pour ne pas rater en VO Le Laboratoire de Dexter, Powerpuff Girls, Justice League, les rediffs de l'hilarant Johnny Bravo, de Cow and Chicken ou encore de l'excellentissime Generator Rex (aussi de Man of Action. D'ailleurs, il y a un épisode crossover avec Ben 10). J'assume complètement mon côté gamin qui fait que j'ai quand même eu un plaisir coupable à jouer à Ben 10 : la chasse au pouvoir. malgré ses nombreux défauts.
Tout comme j'assume de vous dire que Ben 10 devrait plaire à vos enfants, mais que pour les grands gamins, le jeu va provoquer chez vous un mélange de "Sympa !" et de "Frustrant". Surtout que sa durée de vie n'est pas si longue pour un open world... A vous de voir si vous allez être tenté de sauter le cap et assumer votre côté gosse.

 


Jeux du moment

>> Liste complète <<