Publicité

Game of Thrones – Aperçu

J'ai décidé de vous parler aujourd'hui du RPG Game of Thrones, adapté des célèbres livres du même nom (Trône de Fer en français) de George RR Martin (le tome 15 sort d'ailleurs d'ici quelques jours en français) par le studio français Cyanide. Il faut dire que, en tant que fan des romans et de la série, j'ai passé la moitié de mes vacances entre Noël et Nouvel An, enchantée par ce jeu à l'histoire passionnante !

 

Histoire

Le jeu commence quelques mois avant les livres, sur la fin du règne de Robert Barathéon, et se poursuit pendant les évènements des premiers tomes (la mort de Jon Arryn, Eddard Stark Main du Roi, la chasse aux bâtards...). Conservant le style des romans, on y incarne deux personnages, Alester Sarwyck de Puysaigues, fils aîné héritier devenu prêtre rouge de R'hllor après un exil volontaire de 15 ans dans les cités libres et Mors Westford, ancien chevalier, frère juré de la Garde de nuit, ayant pris le noir après avoir désobéi à son seigneur.

 

Validée par l'auteur lui-même, le scénario s’intègre parfaitement à la trame originale. On se retrouve catapulté dans une sombre histoire, plongeant dans le passé tourmenté de nos deux héros directement lié aux évènements majeurs de Westeros (vous savez, cette histoire de Régicide, d'Usurpateur, de Lannister, de Barathéon et de Targaryen), avec des lieux connus (Port-Réal, La Mole ou Châteaunoir) et des personnages emblématiques (la reine Cersei, Mormont lord Commandant de la Garde de Nuit, Varys l'Araignée ou la sulfureuse Chataya). Inutile de vous en dire plus, ça serait vous gâcher la surprise !

Si vous ne connaissez pas encore le monde de Westeros et ses complots, un codex permet de mieux comprendre les tenants et les aboutissants des évènements auxquels vous prenez part en 7 grandes catégories : maisons, mythes et religions, peuples et factions, lieux, société et histoire, quête, didacticiel.

 

Personnage

On créé son personnage comme dans tout jeu de rôle, choisissant la répartition de ses points de caractéristiques, de ses compétences (armes/armures) et de ses capacités de combats. On peut ainsi faire un archer ou une grosse brute à la masse d'arme. A côté de ça, chaque personnage a des capacités héroïques :

  • Alister est un prêtre rouge, il manie la magie de R'hllor (feu) et sait utiliser les feux grégeois et l'huile brûlante.
  • Mors est un zoman, il entretient une relation privilégiée avec Le Chien, son fidèle compagnon à 4 pattes qu'il peut contrôler (pratique pour pister des fuyards) et qui se bat à ses côtés

Au-delà de ses caractéristiques, le personnage possède un inventaire et une feuille de personnage permettant de lui équiper 2 sets d'arme (pratique pour avoir deux armes si on a plusieurs postures), une armure (casque, plastron, cape, gants, bottes), deux anneaux et jusqu'à 4 fioles à la ceinture. Il est primordial d'avoir toujours quelques potions de vie (à remplir auprès d'un alchimiste) pour passer certains combats compliqués. N'hésitez pas à remplir une fiole avec d'autres substances, ça peut aussi aider (breuvage, poison, huile, combustible...). Côté équipement, on a un bon choix, avec des armes et armures variées, la seule chose que j'ai regretté c'est de voir mon Sarwyck abandonner une armure avec son blason pour une meilleure armure portant les armes d'une autre famille... dommage qu'aucune option ne me permettait de personnaliser mon plastron pour arborer l'épée brisée blanche sur fond rouge !

Dans les villes, en plus des alchimistes, on trouve des marchands d'armure et d'armes, des tanneurs et des forgerons. Si vous avez des soucis pour avancer dans l'histoire, investissez quelques dragons d'or pour améliorer tout ça. Vous pourrez également trouver ici ou là des vendeurs atypiques (reconnaissable avec leur icône sous forme de pièce), n'hésitez pas à consulter les stocks, quelques très bons équipements sont achetables. Vous pourrez également leur revendre toute la quincaillerie que vous trimbalez, c'est un peu laborieux mais nécessaire pour avoir la bourse bien pleine (l'inventaire semble cependant illimité).

 

Quêtes

Les quêtes sont plutôt linéaires. On a la quête principale et parfois 2-3 quêtes subsidiaires. Il ne faut pas hésiter à se promener dans les villes et les châteaux pour parler à tous les gens, on peut parfois avoir de bonnes surprises et débloquer de petites trames parallèles. On peut user de stratégie, tenter la négociation, payer un pot de vin ou foncer dans le tas... les solutions pour arriver à ses fins sont nombreuses et on se trouvera à devoir assumer ses choix pendant plusieurs chapitres. Certains vont mourir, finir en prison ou vivre une longue vie grâce à nous.

Mors a la capacité spéciale de contrôler son chien et de l'utiliser pour pister des odeurs. Le Chien a aussi l'avantage d'être plus petit et de pouvoir se faufiler dans des trous pour espionner...ou égorger des gardes isolés ! Alister lui peut avoir des visions de R'hllor et découvrir des interactions cachées (objets, portes, passages secrets...).

L'ensemble est entièrement doublé et utilise la capture de mouvement (motion-capture) pour encore plus de réalisme. Bien que le mouvement des personnages soit un peu haché dans le monde en lui-même, les cinématiques sont vraiment belles.

 

Système de combat

Tout est basé sur l'endurance et l'énergie. Lorsqu'on se fait toucher, on perd de la vie, si on arrive à zéro, on est au tas ! Il faut que tous les membres du groupes soient KO pour que le jeu considère le combat comme perdu (fort heureusement, les points de sauvegarde sont nombreux, on peut donc recharger la partie et ne pas devoir refaire de longues parties). L'énergie est utilisée pour lancer les compétences actives et remonte doucement en combat ou en utilisant une capacité spéciale (rendant, j'ai l'impression, plus vulnérable aux coups pendant l'incantation).

Grâce à la touche Espace, on peut mettre le jeu au ralenti et ajouter jusqu'à 3 compétences à la file d'attente (dépendant de son énergie). Parfois, d'autres personnages se joignent à notre groupe, on peut aussi décider de leur focus et des compétences qu'ils utilisent.

De nombreuses compétences sont plus puissantes en synergie avec d'autres (comme un coup infligeant des dégâts supplémentaires si un saignement est présent sur la cible) et des armes plus efficaces (perforant, tranchant, contondant) contre certains types d'armures (respectivement légères, intermédiaire et lourdes). Il est également possible d'interrompre un ennemi (en ayant le timing adéquat), de désarmer, de mettre à terre... Si vous jouez en mode écuyer (=facile), vous n'aurez pas à beaucoup réfléchir mais le mode seigneur (=difficile) est lui beaucoup plus exigeant.

Comme souvent une petite vidéo vaut mieux que de longs discours :

 

Conclusion

Développé pour PlayStation ® 3, Xbox 360® et PC sur l'Unreal Engine 3, Game of Thrones est un excellent RPG, très immersif, mais s'adressant avant tout aux fans des livres ou de la série. Apportant une trentaine d'heure de jeu, il permet de prendre part à des évènements cruciaux sous un angle inédit, parallèle à l'histoire des livres. Les non initiés à l'univers risquent cependant d'avoir du mal à s'immerger tant les références à l'univers sont nombreuses. De plus, les graphismes, un peu légers, peuvent également rebuter au premier abord. Mais ceux qui iront au-delà et prendront éventuellement le temps de lire le codex s'ils ne connaissent pas l'univers prendront part à une histoire passionnante.

Pour les joueurs PC, vous pouvez trouver le jeu à 22.49€ sur Steam. Sur Amazon, il est à 39.90€ pour Xbox 360, 26.39€ pour Playstation 3 et 22.99€ pour PC. Il est sinon à 7.99€ sur EliteKeys.

Avez-vous déjà joué avec Alister et Mors ? Qu'en avez-vous pensé ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<