Publicité

A3: Still Alive – Course à la puissance

Netmarble est l'un des éditeurs les plus importants de jeux sur mobile. Il a rassemblé 568 millions de joueurs au deuxième trimestre 2020, rien que ça ! Si j'ai eu l'occasion de discuter avec les équipes de Netmarble, ce n'était cependant pas pour parler du catalogue de l'éditeur et de ses résultats, mais bien pour découvrir A3: Still Alive qui pourrait se décrire comme un jeu en monde ouvert de dark fantasy avec une composante Battle Royale.

La franchise A3: Still Alive est née en Corée en 2002 avec un jeu PC devenu vite très populaire. Et il revient sur le devant de la scène depuis mars et l'annonce de cette nouvelle bouture sur mobile, qui sera lancée globalement le 10 novembre 2020. L'histoire est très riche, mais aussi très sombre. En quelques mots, des hordes de démons ont tout ravagé et l'humanité est condamnée. La guerre est perdue, il n'y a plus rien à faire, alors une prophétesse renvoie notre personnage dans le passé dans l'espoir de sauver le monde de l'apocalypse. Mais, malheureusement, le sort ne renvoie pas très loin dans le passé car la première vague de l'invasion des démons est déjà là. Il va falloir faire vite pour sauver l'humanité de l'extinction !

Cinq classes sont jouables : trois de mêlée (berserker, templar et assassin) et deux à distance (wizard et archer). La création du personnage est du niveau de la plupart des MMO du secteur, avec une grande variété de personnalisations et des pré-configurations modifiables. Teinte de la peau, forme du visage, détails, cheveux (coupe et couleur), forme des yeux, pupilles, position des yeux, bouche, nez, menton... Tout y passe !

Une fois en jeu, la carte du monde donne accès à l'une des sept régions du jeu, chacune avec un niveau spécifique. Esthea est la zone de départ, où il est possible de commencer à croiser d'autres joueurs, à interagir avec eux, voire à former des groupes et des guildes comme dans n'importe quel monde ouvert. En accomplissant des quêtes de zone, la notoriété auprès de la faction de la région augmente avec, à la clé, du butin pour améliorer son personnage. En parallèle, une quête principale amène à essayer de trouver une solution au problème majeur que posent les démons. Le jeu intègre une fonctionnalité d'auto-jeu et d'auto-quête, où le personnage court seul jusqu'à sa destination et se bat par lui-même. J'avoue que je reste toujours partagée par rapport à ça... ça plaira à certains, moins à d'autres.

Bien sûr, l'opportunité de repasser en manuel est offerte à tout moment. Les contrôles se trouvent en bas à droite de l'écran, avec une attaque automatique, quatre compétences et une esquive. Le personnage possède huit compétences en tout, un bouton assure le passage d'un build de quatre à l'autre build de quatre. Ces compétences s'améliorent, avec un tout un système pour gagner en puissance, ce qui contribue au score général de puissance du personnage. L'équipement est aussi très important, avec différents niveaux de qualité : common (blanc), uncommon (vert), superior (bleu), rare (violet), et heroic (rose). Ces pièces de butin s'améliorent grâce à des pierres spéciales. Les chances de succès sont au début de 100% mais, plus le niveau de l'équipement augmente, plus ce pourcentage baisse. Des parchemins compensent cette baisse et il est aussi bon de savoir qu'un échec n'entraîne aucune conséquence négative, les essais sont infinis, seulement limités par la quantité de pierres possédées. Comme l'équipement est lié au niveau, un transfert des améliorations assurera que rien n'est perdu.

L'aventure serait bien moins drôle sans être accompagnée. Il y a pour ça des familiers, qui sont ici appelés "Soul Linker". Ils sont de différents types (support, attaque..), et également de différentes qualités. Ils arrivent avec des points forts, qui s'utilisent face aux faiblesses spécifiques de certains boss. Ainsi, un joueur qui tient à être efficace devra s'assurer d'avoir une écurie complète et variée pour répondre à toutes les menaces. Comme le reste, les familiers gagnent des niveaux, s'améliorent et progressent en qualité.

Du côté du contenu, j'en parlais en introduction, la fonctionnalité majeure est le Battle Royale, qui a la particularité de ne pas prendre en compte le niveau de jeu ou d'équipement des personnages. Ainsi, tout joueur, débutant ou expérimenté, peut prendre part au combat sans se sentir inférieur. Les matchs se jouent en solo ou en équipe, et débutent toujours de la même façon, par le choix d'une arme, ce qui conditionne le pool des sept compétences accessibles. Au début, tous les personnages sont de niveau 1, avec le choix entre deux compétences parmi les sept. L'objectif initial est de tuer le maximum possible de monstres, tout en évitant les autres joueurs, pour progresser le plus vite possible en niveau. En sachant que tuer des monstres est aussi la solution pour regagner des points de vie dans le premier secteur (il existe à cet effet des tours spéciales à contrôler dans le second secteur). La progression du personnage amène à pouvoir choisir d'autres compétences, jusqu'au maximum de quatre. En parallèle, la zone de combat se réduit à trois phases toutes les quelques minutes. Une fois dans le secteur quatre, l'issue est fatale, il n'y a plus d'opportunités de se cacher, et c'est ici un combat à mort entre les joueurs.

Il existe en tout treize modes de jeux pour les joueurs de niveau maximum, avec des aventures normales et des aventures spéciales, des rencontres JcJ et JcE, pour gagner toujours plus d'équipement, dans cette course à la puissance du personnage.

 

A3: Still Alive reprend des fonctionnalités relativement classiques, basées sur l'amélioration systématique de ses compétences, de son équipement et de son familier. Il est difficile de savoir si cette quête continuelle à la puissance sera, comme souvent, redondante et, à terme, ennuyeuse. Du peu que j'ai pu en voir pour le moment, les contenus semblent variés, le monde vaste, et le tout supporté par des graphismes de qualité et une bonne jouabilité. En plus, même si j'avoue que je suis plus que lassée du Battle Royale, il n'en reste pas moins que l'idée proposée ici, avec une progression spécifique à chaque match, est un choix intéressant qui devrait casser la course à la puissance, grâce à ce contenu qui se libère justement de cet aspect. À voir également sur le plus long terme quels sont les plans de Netmarble pour supporter les futures mises à jour.

Les pré-inscriptions sont ouvertes sur l’App Store  et Google Play, vous pouvez également déjà réserver votre nom sur le site officiel, avec en cadeau un coupon d'Avant-garde de Radienne A3 avec des objets de jeu valant jusqu'à 100 $. Le jeu est prévu pour sortir le 10 novembre !


Jeux du moment

>> Liste complète <<