Publicité

Sakuna of Rice and Ruin – Du riz et des démons

Sakuna of Rice and Ruin a été annoncé par le studio il y a un an déjà, mais il a fait très forte impression auprès du public lorsqu'il a été mis en avant lors d'un Nintendo Direct cet été. Premier projet majeur du studio Edelweiss (supporté par l'éditeur Marvelous), le titre intrigue par une ambiance et un gameplay bien spécifique rappelant un petit peu la licence des Ateliers de par son contenu création/farm.

Une déesse au-dessus de tout

L'histoire débute en suivant un groupe de cinq personnages humains avançant difficilement sur un pont de style japonais. Une mystérieuse voix s'élève alors leur demandant de rebrousser chemin car ils ne sont plus dans le monde des humains mais dans celui des dieux où tout humain y est banni. Malgré les différentes alertes données par cette voix, le groupe continue à avancer et croise un individu de grande taille officiant en tant que garde du royaume divin prêt à tout pour faire changer d'avis le groupe. Mais arrive en titubant (alcoolisé), un étrange personnage se qualifiant elle-même de Princesse qui commence à dialoguer avec tous les protagonistes et qui expulse sans trop savoir pourquoi le garde tout en disant aux humains de retourner là où ils viennent.

On apprend par la suite que ce fameux personnage se nomme Sakuna et qu'elle est l'une des princesses du royaume divin grâce aux hauts-faits de sa lignée. Elle apparait tout de suite comme une personne imbue d'elle-même et vivant dans l'opulence. Cela va vite se retourner contre elle car elle remarque que les cinq individus sont entrés dans la cité capitale et que, s'ils créent des ennuis, cela va lui retomber dessus. Vous vous doutez qu'après une introduction aux mécaniques du jeu, Sakuna se retrouve dans de beaux draps en brûlant accidentellement les réserves de la cité. Sentence immédiate, elle est exilée temporairement avec les humains sur une île remplie de démon pour investiguer sur cette nouvelle calamité.

Rixe de monstres et culture du riz

Comme vous l'avez sans doute remarqué avec les différents screenshots précédents, le jeu joue beaucoup sur l'harmonie et la nature. Le jeu se décompose en plusieurs cycles de jeu qui vont rythmer votre aventure et votre façon de jouer. Tout d'abord, le cycle jour/nuit vous permettra d'évoluer à travers différents niveaux pour récolter des ressources. Vous pouvez tout à fait continuer à explorer les zones environnantes pendant de longues heures mais votre personnage commencera à avoir faim et ces statistiques de régénération seront moindres (il faudra retourner à la base pour prendre un bon repas). Même si la nuit offre de nombreux avantages, elle a aussi la fâcheuse tendance à vous faire rencontrer des démons qui seront de farouches adversaires en début de partie.

L'exploration autour de votre camp de base vous permettra de récolter différentes ressources pour votre culture du riz ou la nourriture que votre groupe pourra manger/créer (octroie un bonus aux statistiques). Sakuna se déplacera dans un univers en 2D qui mêlera plusieurs genres de jeux entre la plateforme et le combat en temps réel. La phase de plateforme n'est souvent pas difficile car votre personnage peut utiliser son écharpe comme une corde autocollante vous permettant de surmonter n'importe quel obstacle. Cette dernière est aussi utile en combat car elle vous permet de rapidement passer derrière vos adversaires pour esquiver les coups que vous pourriez prendre car le jeu ne posséde pas de système de blocage de coup ou d'esquive par de petits sauts par exemple (dash). Côté combat, la déesse utilisera une attaque rapide et lourde ainsi qu'un panel de compétences qui seront équipées quand vous trouverez les parchemins spécifiques. Plus vous les utilisez, plus ces compétences gagneront en puissance en augmentant de niveau (dégâts de base augmentés, effets supplémentaires, ...). Il en va de même pour votre équipement que vous augmenterez grâce au forgeron si vous avez les compétences nécessaires ou en débloquant des capacités latentes sur ce dernier.

La seconde partie du jeu sera celle de l'agriculture et plus particulièrement celle de votre rizière. Dés que votre groupe d'aventuriers aura débloqué son camp de base, Tauemon un des samouraïs du groupe vous confiera qu'il a toujours voulu être un agriculteur et qu'il souhaiterait mettre son temps à profit pour essayer ce métier. Toutefois, il n'est pas spécialement bon dans cette tâche et vous allez devoir prendre les rênes pour cultiver votre riz et survivre ainsi à travers les saisons. Alors que de nombreux jeux effleurent ce type de gameplay, le nôtre en fait l'un de ses piliers en vous demandant d'effectuer toutes les phases de la culture de riz.

La première partie vous obligera de semer des graines dans la rizière grâce à un mini-jeu de plantation. Vous devrez faire attention à la manière dont vous le plantez pour augmenter sa productivité. Si les pousses sont trop proches ou trop lointaines, cela sera moins efficient. Il faudra ensuite l'entretenir pour que les plants prennent pied tout en arrachant la mauvaise herbe et cela pendant toute la phase de germination. La troisième phase consistera à étendre les grains de riz sur des étagères pour qu'ils sèchent. C'est la première étape qui vous demandera une attention particulière car si le riz n'est pas assez ou trop sec, cela aura une incidence sur la finalité. Les prochaines phases qui sont celles du battage et du décorticage seront effectuées sous forme de QTE assez simpliste qui améliorera la qualité du riz pour les prochaines récolte. Au fur et à mesure des récoltes ou de vos actions, vous gagnerez des compétences passives qui vous aideront à améliorer la qualité de vos récoltes.

Conclusion

Sakuna of Rice and Ruin est une assez bonne surprise pour moi en cette fin d'année. Il comporte de nombreuses phases de jeux assez différentes vous permettant de changer votre façon de jouer et d'éviter cette monotonie que l'on peut ressentir dans certains autres jeux. La direction artistique est plus que correcte tout en collant extrêmement bien avec l'univers et l'histoire du jeu. Concernant l'histoire et la profondeur du titre, il vous faudra de nombreuses heures pour découvrir toutes les ficelles qu'il propose ce qui n'est pas plus mal. Il peut parfois manquer de détails ou d'explications dans certaines phases du gameplay, mais cela permet aussi d'avoir une progression par soi-même et non pas juste en lisant le tutoriel ce qui est assez gratifiant surtout dans la phase d'agriculture.

Vous pouvez retrouver le titre sur PC, PS4 et Switch à partir du 10 Novembre.


Jeux du moment

>> Liste complète <<