Publicité

HP – Souris OMEN Vector Wireless

Depuis que j'utilise la Razer Viper Ultimate, j'ai pris en grippe les fils de mes souris. C'est simple, je n'en veux plus, peu importe si je dois pour ça sacrifier quelques boutons. Alors quand je vois une autre marque, en l'occurence ici HP (sous son label gaming Omen), qui propose un produit équivalent, je n'hésite pas à demander un produit de test afin de pouvoir comparer. La souris arrive dans une boite qui, nous dirons, a connu des jours meilleurs. Nous remercierons au passage le livreur pour sa participation indirecte à cet article. Heureusement, le produit à l'intérieur est protégé par une gangue de plastique et la souris en elle-même est intacte.

En plus de divers documents et autres papiers de garantie, la boite contient :

  • la souris
  • un câble USB-C vers USB-A d' 1,5 m
  • un adaptateur USB-C vers USB-A (femelle vers femelle)
  • un dongle à brancher en USB-A

Grâce au câble qui se branche à l'avant de la souris, celle-ci s'utilise comme une filaire. La longueur est suffisante pour la plupart des configurations, pour peu qu'on ne soit pas trop habitué à la liberté du sans-fil. C'est également le seul moyen de la charger, ce qui oblige donc de temps en temps à en passer par là. HP annonce 180 heures d'autonomie, une valeur maximale calculée dans des conditions idéales. Une étoile en petits caractères prévient également que cela diminuera naturellement avec le temps et l'usage. Pour la recharger, il suffit de 30 secondes pour obtenir 1 heure d'autonomie (ce qui d'après le communiqué de presse ferait de cette souris la plus rapide du marché en terme de délai de recharge). Il faudra donc en moyenne dans les 90 minutes pour que la batterie soit au maximum. Je n'ai pas calculé, montre en main, mais je n'ai branché la souris qu'une petite demi-heure à la sortie de sa boite avant de m'en servir, et elle avait déjà plus de 60% de batterie, les promesses semblent donc tenues.

Du côté des spécificités techniques, le matériel utilise une technologie qui promet 1 ms seulement de latence en mode sans fil, pour une précision réglable de 100 à 16 000 ppp. Sous le capot, on retrouve des interrupteurs Omron capables de supporter jusqu'à 50 millions de clics, un chiffre qui peut paraître élevé mais, croyez-moi, nos pauvres petits mulots subissent nos attaques quotidiennes de joueurs frénétiques, et cela grimpe très vite. Par contre, là, il faudra croire la documentation, je n'ai pas été tester.

J'utilise cette souris depuis plusieurs jours maintenant, et le passage de ma Razer Viper à l'Omen Vector a été transparent. La prise en main est très agréable, pour une souris d'un poids tout à fait raisonnable de 103 grammes, et une taille qui s'adapte bien à ma main (128.14 x 74.5 x 41.76 mm). Malheureusement, amis gauchers, passez votre chemin, rien n'a été pensé pour vous. Sous le pouce, un bel emplacement est prévu pour que le doigt se pose, avec un grip spécial sous les deux boutons de forme allongée, très accessibles. L'autre côté est exempt de tout bouton ou reposoir, mais propose également un grip pour l'annulaire et l'auriculaire. Le dessus est très classique, avec une molette et un bouton pour le changement des DPI. Le nombre limité de boutons pourra être un souci pour les joueurs MOBA ou MMO qui aiment avoir une pléthore de raccourcis sous le pouce (mais ce n'est pas mon cas, je me contente parfaitement de deux boutons).

Il n'y a pas besoin d'installer le logiciel OMEN Command Center, mais c'est bien sûr recommandé pour profiter de toutes les fonctionnalités de la souris.

En plus de visualiser le niveau de charge de la batterie ou encore de changer l'affectation de chacun des six boutons, c'est également dans ce logiciel que se personnalisent les couleurs assignées sous la molette ou sous la paume (le logo). Les options habituelles sont proposées avec une couleur statique, ou une animation, pouvant passer par un cycle, une respiration ou un clignotement. Les niveaux de sensibilité peuvent également entièrement se paramétrer, avec jusqu'à 8 paliers :

Une bonne souris, vendue à un prix plus qu'acceptable d'après ce que j'ai réussi à trouver sur le site d'HP qui l'annonce à 99,99€ même s'ils ne l'ont plus en stock. Impossible également de la trouver sur des boutiques françaises. Le seul reproche que je pourrais lui faire est l'absence de socle pour la charger, ce qui oblige à systématiquement manipuler le câble (enfin, une fois toutes les 180 heures !) et je crains que la connectique, qui me parait déjà relativement fragile, ne tienne pas sur le long terme. Ensuite, vous me direz qu'il s'agit d'un câble très classique, et je vous répondrais que vous avez raison ! Mis à part ça, si deux boutons latéraux vous suffisent, elle a tout pour plaire !

Site officiel


Jeux du moment

>> Liste complète <<