Publicité

WoW Shadowlands – Prépatch : la montée de niveau

L'une des fonctionnalités très attendues de Shadowlands, en tout cas l'une des miennes, c'est la refonte de la montée de niveau. Outre le niveau maximum qui redescend à 50 (60 avec Shadowlands), c'est toute la montée de niveau qui prend un sérieux coup de lifting, proposant d'une part une nouvelle zone de départ, les Confins de l'Exil, et  d'autre part la possibilité de choisir sur quelle extension on va faire progresser son personnage.

Avec ces changements, on va se retrouver alors sur une structure mieux définie et plus claire :

  • Niveaux 1 à 10 :
    • Confins de l'exil pour le premier personnage que l'on crée.
    • Ou bien zone de départ de la race, pour les rerolls.

 

  • Niveaux 10 à 50 :
    • Choix de l'extension
  • Niveaux 50 à 60 :
    • Shadowlands

 

Au niveau 1

Me voici donc parti avec Eleanaah, ma petit mage fraîchement créée, qui participe à une mission de sauvetage, pour secourir une expédition partie explorer une île mystérieuse.

Elle y apprend les rudiments du combat avec ses premiers sorts, mais l'entraînement prend vite fin, une tempête faisant chavirer le navire. Eleanaah se retrouve alors sur une île, certainement celle de l'expédition perdue.

C'est le bon moment pour équiper les objets Héritage que j'ai déjà débloqués. Terminé les bonus d'expérience avec ces objets ! Désormais, ils fonctionnent avec des bonus de set, permettant d'obtenir plus d'XP de repos, de régénérer plus rapidement hors combat, d'infliger des dégâts et d'augmenter l'Intelligence (ou autre statistique principale) après un gain de niveau.

Le début de l'aventure est donc une suite de quêtes relativement basique, avec des tutoriels pour apprendre les bases du jeu, qui sont vraiment destinés aux tout nouveaux joueurs. Les joueurs confirmés n'auront que peu d'intérêt à faire cette zone de départ (hormis au moins une fois pour l'histoire). L'omniprésence des tutoriels est même plutôt gênante, à vrai dire. C'est le cas par exemple des pièces d'équipement. Dès qu'on en ramasse une, on a, à chaque fois, le tutorial qui apparaît pour nous expliquer comment l'équiper. Et le pire, c'est qu'il ne disparaît pas tant que l'on ne garde pas l'objet équipé.

C'est par exemple le cas du bâton de ma Mage. Je l'avais équipée avec le bâton Héritage. J'ai entre-temps obtenu un autre bâton en récompense de quête, mais forcément moins bien. Le tutorial reste toujours affiché si je garde le bâton Héritage en main (même après avoir équipé et déséquipé le bâton du butin). Un détail pas bien méchant, mais un peu dommage. Heureusement, j'ai pu vendre le bâton pour me débarrasser de ce tutorial récalcitrant !

Sans aller trop loin dans les détails pour ne pas spoiler, les quelques quêtes nous amènent à rencontrer divers rescapés pour affronter des Ogres versés dans la nécromancie. Décidément, le thème de la mort est incontournable avec Shadowlands !

La suite de quête mène finalement à un donjon, qui nous permet d'expérimenter la recherche de groupe. Un donjon bien sûr très simple, qui nous emmène dans la forteresse des Ogres pour y affronter deux boss.

 

Après le niveau 10

Une fois le donjon terminé, l'Alliance (ou la Horde bien sûr) envoie des renforts et des griffons nous amènent à Hurlevent, où les choses sérieuses vont commencer ! Une petite quête nous propose alors de faire une visite guidée de la ville. Une quête qu'il est heureusement possible de passer. Mais pour les nouveaux joueurs, c'est une excellente idée !

Une quête près de l'hôtel des ventes nous envoie alors au donjon de Hurlevent, pour participer à un conseil de guerre.

Note : arrêtons-nous juste un moment sur ce point. Selon l'introduction, on incarne une nouvelle recrue. Alors, certes, on a fait du bon boulot dans les Confins de l'Exil, on a sauvé plusieurs personnes... Est-ce que vraiment, pour ce fait d'armes, et uniquement celui-ci, on peut être admis à un conseil de guerre présidé par... bah le roi quand même ! Bref, un peu étrange.

Mais bref, admettons. C'est ici que la campagne de Battle for Azeroth commence, au moment où l'on (re)découvre la nation de Kul Tiras. C'est le chemin obligatoire pour un premier personnage.

Mais dans le cas d'un reroll, il est également possible d'aller voir la petite gnome Chromie (en fait, c'est un dragon, mais chut !) qui propose aussi de redécouvrir d'anciennes lignes temporelles (les extensions précédentes) :

 

Dans mon cas, ça sera dans l'ordre, avec une exploration du Cataclysme !


Jeux du moment

>> Liste complète <<