Publicité

Raji: An Ancient Epic – Une aventure surfant sur la culture hindoue

Les jeux d'aventure sont légions au royaume des jeux indépendants, et se révèlent plus ou moins passionnants en fonction du système de jeu et/ou de l'histoire narrée. Raji: An Ancient Epic n'est pas bien originale : après l'enlèvement de son frère Golu par des démons, Raji part à sa rescousse. Dans les grandes lignes, c'est ça. Pas de quoi sauter au plafond donc. Mais Nodding Head Games parvient à nous captiver grâce à un univers assez peu exploité dans le jeu vidéo : la culture hindoue.

L'univers dépeint par Raji: An Ancient Epic se révèle assez captivant, faisant appel à de nombreuses divinités hindoues tel que Shiva, Vishnou ou encore Brahmâ, pour citer les plus connus. Ce n'est toutefois pas ces dieux qui vont interagir avec Raji, mais Dourga, qui va insuffler ses pouvoirs à notre héroïne afin qu'elle puisse terrasser les démons et retrouver son frère.

Durant toute l'aventure, la voix-off nous narrera l'histoire de ces divinités et fera des commentaires sur les actions de notre protagoniste, que rien ne semble pouvoir faire reculer devant son objectif. Ces dialogues permettent d'en apprendre un peu plus sur l'hindouisme et toutes ses histoires attenantes. On sent une réelle passion dans la narration, et j'en suis personnellement ressorti avec une envie d'en apprendre davantage.

Le studio a également réalisé un très joli travail sur les décors. Les lieux visités sont en général très beaux, et la caméra, gérée par le jeu, s'attarde à de nombreuses reprises sur des panoramas superbes, malheureusement entachés par les limitations techniques de la Nintendo Switch. Outre la résolution limitée, les textures parfois très sommaires et quelques effets d'ombres disgracieux, la console accuse de légers ralentissement ça et là, sans que l'on sache réellement expliquer pourquoi (à moins que ça ne soit des chargements "cachés"...). Rien d'injouable toutefois, et cela est largement compensé par les nombreuses fresques et environnements qu'on prendra plaisir à découvrir. Les musiques très "Bollywood" soutiennent l'ensemble de l’œuvre efficacement, pour peu que l'on aime le style.

Le jeu en lui-même est à dominante plateforme, avec de nombreuses phases de combats et des passages vous demandant de résoudre quelques énigmes pas bien retorses. La partie plateforme est bien exécutée. Raji étant funambule, elle fait preuve de beaucoup d'agilité, et c'est sans compter sur l'aide divine qui lui permettra, tel le Prince de Perse, de sauter à plusieurs mètres de distance, de marcher sur les murs, ou de tenir en équilibre sur des poteaux avec plus d'aisance que des candidats de Koh-Lanta.

Les moments de galipettes seront souvent interrompus par l'arrivée de démons. On reconnaît assez simplement les phases de combats. Si le couloir s'élargit soudainement, ou si vous voyez une zone circulaire, vous pouvez préparer votre bâton pour taper sur des ennemis. Enfin, je dis bâton, mais votre arsenal s'étoffera au fur et à mesure de vos péripéties. Entre trident, arc, épée ou encore bouclier, les manières d'aborder un combat sont variées et souvent rythmées, mais manquent cruellement de précision. La caméra fixe n'y est pas étrangère. Elle aura parfois le malheur de reculer et de fausser la perspective. Je pensais au début à une imprécision liée à mes Joy-Con, mais il n'en est rien. J'ai loupé des dizaines de coups à cause de cette caméra fixe. Ajoutons à cela des animations confondantes qui donnent l'impression que le démon tape à côté, mais en fait il touche et retire un bon tiers de vie à notre héroïne... Clairement pas la partie la plus réussie du titre. L'intention est là, mais l'exécution est encore trop hasardeuse.

Raji: An Ancient Epic est un titre qui m'aura fait voyager. Par son univers, son histoire et ses panoramas, et ce malgré ces phases de combats hasardeuses, quelques bastons fouillis et sa technique parfois un brin vacillante. Gageons que la version PC qui arrive le 15 octobre prochain règlera ses soucis techniques, et l'on aura alors un jeu très intéressant à parcourir.

Il est à noter que des démos sont disponibles gratuitement sur Steam et Xbox One.


Jeux du moment

>> Liste complète <<