Publicité

Serious Sam 4 – A éviter sérieusement ?

Dans la longue liste des héros badass de jeu vidéo, Serious Sam fait un peu office de challenger, devant un Duke Nukem, un Dante ou encore même un Marcus Phénix. Mais on peut lui reconnaître un certain "charme" quand il s'agit de balancer des vannes et des tirs de mitrailleuse en pleine face des vilains extraterrestres qui ont tendance à attaquer notre bonne vieille Terre.

Enfin... ça, c'était avant Serious Sam 4. Vous pensiez sincèrement qu'on ne pouvait pas faire pire que Duke Nukem Forever dans le rayon des FPS ? Détrompez-vous ! Le studio Croteam a presque réussi le (malheureux) exploit d'y arriver.

 

Un jeu daté

Dès les premières images du jeu, on voit clairement que le jeu a 10 ans de retard (au bas mot). Des textures pas toujours de bon goût, de l'aliasing, du clipping, des temps de chargement extrêmement longs (sur un SSD en plus), une optimisation pas au point, et j'en passe... la liste des soucis techniques est vraiment longue. Même si je peux tout à fait comprendre que le budget soit limité, il est vraiment difficile d'avaler une pilule de 40€ (50 pour une pilule Deluxe) aussi chargée en bugs et en ratés techniques.

Du côté de l'histoire, c'est un bazar sans nom, le jeu se passant avant le troisième opus, qui lui se déroulait avant les deux premiers. Pas très clair, mais au final, cela a peu d'importance étant donné la pauvreté du scénario. Et après tout, ce n'est pas vraiment ce que l'on recherche dans un Serious Sam.

 

Heureusement, des points positifs

Dur de trouver des points positifs. Malgré tout, il y en a ! On retrouve un certain panache dans l'attitude de Sam, qui se caractérise par des scènes toujours plus folles et barrées. Une séquence de boucherie au minigun ou encore une récolte sanglante à bord d'une moissonneuse-batteuse, les moments funs sont relativement peu nombreux, mais ont quand même le mérite de  nous faire rire.

C'est vraiment dans ce côté décalé et 24e degré que Serious Sam arrive à nous accrocher. Malgré des défauts techniques indéniables et difficilement excusables, il faut avouer que c'est avec un plaisir non dissimulé que l'on défouraille des légions d'aliens, d'autant plus que le ressenti des différentes armes est plutôt agréable. Des légions, c'est d'ailleurs le mot adéquat, un système du même nom permettant d'afficher un nombre vraiment conséquent en même temps. Cela se voit dans la toute première mission, et c'est en effet assez impressionnant. Malheureusement, cela ne se reverra pas tant que ça avant la toute dernière mission.

L'arsenal proposé a été revu un peu à la hausse, mais la principale originalité, ce sont des gadgets à trouver en explorant les niveaux. Ils sont plutôt originaux et valent vraiment la peine de les chercher, tant ils peuvent faire rapidement pencher la balance. Citons en vrac une grenade ralentisseuse de temps, un vortex absorbant les ennemis ou encore une mini ogive nucléaire dévastatrice. On retrouve également un système d'arbre de talents, bien que très léger, mais permettant de se spécialiser, par exemple en mêlée, ou bien en maniant deux armes à la fois.

 

Mon avis

Il est toujours dur de juger un jeu  a priori mauvais, car il faut aussi remettre les choses dans leur contexte. Croteam reste un studio relativement modeste, avec des moyens que j'imagine limités. En gardant ça en tête, est-ce que certaines choses sont plus excusables que d'autres ?

Je dirais oui pour certains éléments comme l'histoire assez pauvre. Du côté technique, on est quand même en 2020 et quand on voit ce que certaines équipes encore plus réduites et avec encore moins de moyens arrivent à faire, je suis plus mitigé.

Malgré tout, Serious Sam 4 a quelques bons côtés heureusement si on arrive à passer outre la technique désastreuse. La satisfaction de zigouiller un alien de façon sanglante procure toujours un sentiment de plaisir non dissimulé, décuplé par les répliques de Sam et ses acolytes, pour peu que l'on adhère à ce ton décalé et WTF. Est-ce suffisant pour pouvoir aller jusqu'au bout ? Ca sera certainement le cas pour les amateurs de la série, qui pardonneront peut-être plus facilement certains faux pas. Pour les joueurs comme moi qui n'ont qu'une sympathie modérée pour le héros, j'en doute.


Jeux du moment

>> Liste complète <<