Publicité

JBL Quantum Duo – Enceintes gaming

Je vous présentais il y a deux semaines les casques dédiés au gaming de JBL Quantum, une marque bien connue depuis plus de 70 ans par les artistes, les ingénieurs du son et les mélomanes du monde entier. Je reviens aujourd'hui pour vous présenter leurs enceintes, les JBL Quantum Duo.

Ces enceintes sont livrées dans un carton de bonne taille, protégées avec de la mousse et du carton. Rien ne peut bouger durant le transport. Sont également inclus une notice, un cordon d'alimentation (normes EU et US) et deux cordons pour relier les enceintes aux systèmes compatibles : un cordon USB (pour une PlayStation, un PC ou un ordinateur portable) et un cordon mâle/mâle jack 3.5 mm (pour une PlayStation 4, une Xbox ou des appareils mobiles).

J'ai pour ma part testé sur PC, donc en USB. L'utilisation est immédiate, aucune obligation d'installer un quelconque logiciel. Windows 10 fait tout le travail et l'audio ne tarde pas à arriver. Il y a même les lumières extérieures qui fonctionnent, elles s'allument et s'éteignent au rythme de la musique. L'enceinte principale, celle qui est alimentée, rassemble toutes les commandes. Sur le haut, trois boutons actionnent la marche et l'arrêt, le Bluetooth et le mode des effets lumineux. Un plus grand bouton au-dessus assure la sélection de la couleur (entre violet, bleu, vert, jaune, orange, rose, et arc-en-ciel). Sur la face avant, de chaque côté du bouton de volume, deux voyants sont là pour indiquer les niveaux de surround et de luminosité, des voyants qui d'ailleurs servent aussi à ajuster ces niveaux. En-dessous se trouve la prise jack pour le casque audio.

L'aspect extérieur est agréable, peut-être un peu trop massif. Entre le poids et les patins anti-dérapants en-dessous, les enceintes ne risquent en tout cas pas de bouger. Heureusement, le rétro-éclairage sur les deux côtés allège l'ensemble, donnant une touche moderne bienvenue et l'impression qu'une partie est formée de grilles (alors que ce n'est pas du tout le cas).

Il existe trois modes d'effets lumineux :

  • fixe : l'éclairage est statique, il n'est pas synchronisé avec le son.
  • onde : l'éclairage va et vient avec le spectre de couleurs par défaut, en résonance avec la musique et selon un effet de respiration.
  • flux : l'éclairage défile dans la direction sélectionnée avec le spectre de couleurs par défaut, en résonance avec le son.

Du côté des spécificités techniques, voilà ce qu'il est possible de trouver dans la documentation :

  • Transducteurs : woofer 63 mm (2,5'') + tweeter 18 mm (0,75'')
  • Puissance de sortie nominable : 20 W RMS
  • Réponse en fréquence : 60 Hz - 20 kHz
  • Rapport signal sur bruit : > 80 dB
  • Entrées d'alimentation : 100 - 240 V AC, 50/60 Hz, 26 W
  • Version Bluetooth : 4.2
  • Profils Bluetooth : A2DP V1.3, AVRCP V1.5
  • Bande de fréquences de l'émetteur Bluetooth : 2402 MHz - 2480 MHz
  • Puissance de l'émetteur Bluetooth  : < 12 dBm
  • Modulation de l'émetteur Bluetooth : GFSK, Π/4 DQPSK, 8DPSK
  • Dimensions : 89 x 210 x 176 mm chacun
  • Poids : 2,8 kg

Parlons maintenant de mon ressenti et il est très positif. Au-delà de la facilité d'utilisation, la qualité sonore est d'excellente facture, avec une bonne restitution des basses malgré l'absence d'un caisson de basse. L'activation du surround est un véritable plus, offrant une réelle profondeur. Si dépenser 159€ pour le plaisir de vos oreilles ne vous fait pas peur, alors foncez.

JBL Quantum Duo - Site officiel


Jeux du moment

>> Liste complète <<