Publicité

Tennis World Tour 2 – Un vrai « lift »ing

Tennis World Tour premier du nom, sorti en 2018 et développé par Breakpoint, était en concurrence directe avec AO Tennis 2, sorti au même moment. Les deux proposant une approche du jeu de tennis assez proche, mais malheureusement assez décevante, sur de nombreux points.

Toujours édité par BigBen Interactive (enfin sa filiale Nacon), c'est au studio "concurrent" BigAnt (le développeur d'AO Tennis 2 donc) que la suite a été confiée. Repartant presque de zéro, avec un nouveau moteur et de nouvelles idées, voici donc la venue de Tennis World Tour 2, sur lequel les amateurs de tennis placent beaucoup d'espoir. Alors, est-ce que le jeu va être à la hauteur de ces attentes ?

Et si vous souhaitez un bref aperçu du contenu du jeu, voici ma vidéo commentée :

 

Carrière

Comme dans tout bon jeu du genre, Tennis World Tour 2 propose son mode Carrière...malheureusement sans grande originalité, reprenant les grandes lignes de son prédécesseur.

On crée bien sûr son personnage. Le choix d'options est plutôt intéressant, la personnalisation est assez poussée. Toutefois, je trouve le front extrêmement grand, sans possibilité de le modifier. Assez étrange.

Une fois choisis tous les éléments du joueur, nous voici devant le planning de la semaine. Cinq choix sont possibles :

  • Tournois : plutôt explicite, il s'agit de tournoi, en plusieurs manches donc.
  • Exhibition : un match simple.
  • Entraînement : plusieurs défis (une dizaine) sont proposés à tour de rôle.
  • Agent : octroie divers bonus.
  • Repos : permet de régénérer l'endurance et de réduire la fatigue.

Petite originalité toutefois : des défis à réaliser pendant les matches, permettant de gagner des Pièces supplémentaires (à dépenser pour de l'équipement). Ces défis sont plutôt variés et demandent souvent d'utiliser un type de coups un certain nombre de fois.

Au fil de l'expérience gagnée, nous passons des niveaux, nous permettant de dépenser des points dans trois catégories : Attaque, Précision, Défense. Chacune ayant un impact sur 8 autres :

L'équipement a également un impact sur ces statistiques, l'argent gagné pendant la Carrière permettant de débloquer des éléments : raquettes, cadres, cordes et anti-vibrateurs. Les autres éléments (tee-shirts, shorts, casquettes, etc) sont purement cosmétiques.

 

Ecole de tennis

Comme la plupart des jeux de ce type, une partie tutoriale est présente et, dans Tennis World Tour 2, elle est plutôt complète. Deux niveaux d'apprentissage :

  • Gameplay : apprend les bases du jeu, notamment les déplacements, les frappes,  les services et comment viser.
  • Avancé : il s'agit de techniques un peu plus spécifiques, comme les différents types de coups et services (plat, slice, lift, lob, amorti), ainsi que la volée et les cartes de talents.

Une bonne idée, tant le gameplay va demander un certain temps d'adaptation ! Alors que les amateurs de tennis attendent de pied ferme un successeur décent à Top Spin 4, Tennis World Tour 2 se rapproche de cet illustre aîné par son approche du gameplay, se basant sur un timing précis et sur deux types de coups : un appui bref sur la touche, qui se traduira par un coup précis mais plus lent, tandis qu'un appui prolongé permettra d'accroître la puissance, mais en augmentant les risques de fautes. Il faudra alors apprendre à frapper la balle au bon moment et dans la meilleure position possible pour prendre l'adversaire à défaut.

Un système plus exigeant donc et qui se traduit par des fautes directes bien plus fréquentes. Clairement un peu frustrant au début, car les fautes s'enchaînent, incitant à jouer davantage en finesse. Les joueurs de fond de court comme moi devront donc apprendre à modérer un peu leurs ardeurs, en tout cas au début, le temps de bien maîtriser toutes les subtilités de la frappe.

Le service a été également légèrement revu, se déroulant maintenant en deux temps. Une première pression pour initier le mouvement et rendre le service plus ou moins précis, et une seconde, en restant appuyé sur le bouton, pour jauger la puissance.

Voici un match en simple, Federer contre Nadal, qui devrait vous donner un bon aperçu des possibilités en terme de gameplay :

 

Licences et contenus

Un point important pour les joueurs est sans conteste la représentation des joueurs et des stades. De ce côté là, TWT 2 reste plutôt moyen, avec un nombre de joueurs correct, mais clairement une sous-représentation des joueuses féminines connues. Pour être franc, ne suivant pas de manière assidue le tennis à la TV, je ne connais aucune des joueuses présentes. Citons quand même les Françaises, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic. Du côté des hommes, c'est Gaël Monfils et Benoît Paire (dont on reconnaît bien la nonchalance et l'arrogance) qui représentent l'Hexagone.

Du côté des Internationaux, on retrouve bien sûr les sempiternels Federer et Nadal, mais aussi quelques têtes connues d'il y a quelques années, comme Gustavo Kuerten et Marat Safin (en DLC pour ces derniers).

Du côté des environnements, là encore le travail reste correct, sans plus. Les stades sont retranscrits relativement fidèlement (en tout cas ils sont reconnaissables pour la plupart), notamment en ce qui concerne Roland-Garros. Encore faut-il y avoir accès.

Car, en effet, certains stades sont uniquement disponibles avec la version Ace du jeu (celle à 70€). C'est le cas donc de Roland-Garros et de ses trois courts, mais aussi ceux de Madrid et de Halle. Un choix étonnant qui risque clairement d'en agacer certains.

 

Mon avis

Tennis World Tour 2 n'est clairement pas exempt de défauts. Le contenu est assez léger, le mode Carrière classique et peu intéressant. Malgré tout, une fois la raquette en main et que l'on commence à maîtriser un peu mieux le timing des coups, les sensations sont très agréables et j'y prends à chaque fois beaucoup de plaisir, ce qui me fait revenir assez régulièrement sur le jeu pour faire quelques échanges.

Alors, est-ce vraiment le digne successeur de Top Spin 4 que les amateurs de tennis attendent de pied ferme ? Malheureusement non, ce n'est pas encore pour cette fois-ci. Toutefois, si l'on arrive à mettre de côté certains défauts, il est possible que le gameplay vous accroche suffisamment pour passer de bons moments.

De mon côté, je pense que je vais un peu zapper le mode Carrière, qui semble très répétitif et pas assez intéressant. Mais je me concentrerais volontiers sur le mode en ligne, pour affronter d'autres joueurs. A l'heure où j'écris ces lignes, le jeu n'est pas encore sorti, il est donc difficile de me faire une idée sur ce mode, car il n'y a pas de joueurs pour essayer ! On peut voir cependant trois modes : Ligues, Match rapide et personnalisé. Ainsi que des objectifs à remplir en récompense de pièces.

En clair, TWT 2 n'est pas un mauvais jeu du tout. Certains points seraient à revoir, mais, avec un gameplay agréable et technique, il saura certainement contenter les amateurs qui peuvent enfin s'adonner aux joies de leur sport vidéoludique préféré.


Jeux du moment

>> Liste complète <<