Publicité

RoWrite Royole – La prise de note repensée

À une lointaine époque, alors que les salons du jeu vidéo existaient encore et que je me retrouvais toute la journée à prendre des notes, j'ai vainement cherché la solution idéale pour me simplifier la vie. J'ai essayé l'ordinateur portable. Mais cela reste encombrant. En plus, il ne tient pas la charge toute la journée, cela amène à devoir négocier au moins 2 à 3 fois par jour pour le recharger, donc à sortir en plus le chargeur et, bien entendu, il ne s'agit pas oublier l'ensemble à la fin (déjà fait). J'ai testé le téléphone portable, c'est déjà plus pratique, surtout qu'il est obligatoire d'avoir le téléphone à portée de main. Le même souci se présente très vite : la batterie. Il y a aussi le côté peu professionnel de voir la journaliste sur son téléphone et certains intervenants se demandent : "est-elle en train de m'écouter ou est-ce qu'elle répond à ses emails car ce que je dis l'emmerde ?". Au final, je suis revenue au carnet. Cela se glisse dans un sac de goodies, dans un sac à dos, ou sous le bras. Ce n'est pas fragile et ce n'est pas grave s'il tombe (déjà fait aussi !). Il y a des stylos partout en cas de perte. Le seul problème : le soir venu, il faut tout recopier pour faire les articles. J'ai aussi peur de le perdre car je n'ai aucune sauvegarde, et je ne sais pas comment je pourrais faire mes articles si je ne l'avais plus...

Après cette longue introduction, laissez-moi vous parler de la tablette RoWrite qui se présente comme une alternative intéressante. J'ai eu l'opportunité de la recevoir et de la tester pendant 2 semaines environ à la maison et, même si j'aurais préféré la mettre à l'épreuve en condition réelle, voilà mes premières impressions. La boite ne fait pas rêver, elle a un aspect ultra vieillot, à se demander si je ne suis pas retournée vingt ans en arrière. Entre le bleu délavé, la police classique, le bras du gars en costume et, encore pire, les images à l'arrière avec la famille souriante et le cadre actif... Une petite date en bas me rassure : 2018. Non, je ne suis pas coincée dans le passé !

J'ouvre le carton et je découvre à l'intérieur une couverture rigide, d'excellente facture, avec un revêtement synthétique qui ne craint pas l'humidité. On insiste bien là sur l'aspect business : clairement le coeur de cible est le chef d'entreprise.

Sur la partie gauche, des volets permettent de glisser des feuilles au format A4. De plus petits emplacements sont prévus, dont l'inférieur est au format "cartes de visite". Il n'y a pas de quoi en mettre suffisamment pour couvrir une journée de salon, à peine une dizaine avant que ça ne force, mais cela est non négligeable pour compléter la réserve cachée dans le badge. J'avoue que j'ai du mal à voir l'utilité des deux autres emplacements, il n'est pas même possible de glisser un doigt sur celui de gauche (peut-être une pile de rechange pour le stylo ?), et celui du milieu est trop peu profond pour que les cartes restent bien coincées (il aurait suffi de 2 ou 3 centimètres de plus).

La partie gauche est dédiée à la tablette, avec deux butées pour qu'elle ne tombe pas. Il n'y a pas d'écran, la tablette s'utilise en combinaison avec un smartphone Android ou iOS (le lien n'a pas besoin d'être constant car RoWrite possède une mémoire interne). Les boutons se situent en haut à gauche avec marche/arrêt (et témoin d'appairage et de batterie), A pour envoyer vers l'application et B pour créer une nouvelle page. Simple et efficace.

Il est par contre obligatoire d'utiliser le stylo connecté fourni et de s'assurer que la pile est chargée (le témoin passe au vert au moment de l'écriture si la batterie est chargée).  RoWrite ne fonctionnera pas avec un autre stylo, il ne vaut donc mieux pas le perdre ou c'est foutu ! Il n'y a pas non plus d'économie de papier, le stylo possède de l'encre et se comporte comme n'importe quel stylo classique. Là également, il faudra prévoir des recharges.

Dans la mesure où l'écriture s'effectue sur un papier, l'utilisation est transparente. En plus, même si on peut regretter de ne pas économiser de papier, j'apprécie ce côté rassurant d'une sauvegarde. Si jamais la tablette tombe en panne ou ne fonctionne pas correctement, les notes ont une présence physique. Bon, bien sûr, cela demande une bonne réserve. J'utilise jusqu'à 30 ou 40 pages par journée de salon et je ne vais pas me promener avec ma ramette de papier. J'ai du coup testé en calant mon carnet sur la gauche, il ne couvre pas l'intégralité de la zone utilisable et ne peut être enclenché sous la pince supérieure, mais ça ne bouge pas grâce aux spirales donc c'est tout à fait faisable.

L'application disponible gratuitement sur Google Play et l'App Store va à l'essentiel : créer des bloc-notes et récupérer des pages. Je n'ai rencontré aucun souci pour appairer la tablette avec mon iPhone 8 via Bluetooth, cela s'est fait en deux clics.

Du côté des fonctionnalités, les pages se scindent ou se fusionnent, cela règle le problème que j'avais rencontré en envoyant une seule page en deux fois, ce qui avait créé deux fichiers. Elles se suppriment ou se modifient à la volée dans l'application, avec divers outils pour surligner, effacer des mots, changer le fond (couleur et quadrillage), ajouter des notes... Enfin, elles s'envoient, avec une foultitude d'options qui varient en fonction des autres applications installées (Dropbox, Facebook, Instagram, Acrobat, Pinterest...).

Il est à noter que même si l'application est en français, il reste pas mal de bulles d'erreur qui sont en chinois (je crois). De plus, la reconnaissance des caractères ne prend pas en charge le français, ce qui amène à des résultats discutables.

S'adressant principalement à une cible business, la RoWrite Royole est un produit qui ravira les cadres en entreprise. J'imagine parfaitement le commercial prendre ses notes dessus lors d'une réunion client. Il n'a pas à s'ennuyer à scanner ses feuilles, il peut directement envoyer les pages à sa secrétaire depuis le parking et le tour est joué. Pour l'utilisation que j'en ferais, je ne suis pas encore certaine de sa complète efficacité, notamment car il me faut beaucoup de feuilles et l'ensemble couverture + tablette reste encombrant (330 grammes pour la couverture et 390 grammes pour la tablette). Et si je m'affranchis de cette couverture, je crains pour sa survie. J'ai aussi peur pour cet indispensable stylo qui coûte 52,13€ s'il faut le remplacer. Sans oublier les recharges, comptez 14,88€ pour un lot de 3, ce qui amène à beaucoup de frais potentiels supplémentaires. Mais si vous avez souvent à prendre des notes, pas forcément en énorme quantité, et dans un environnement sûr, la tablette RoWrite Royole est l'outil qui vous manque pour optimiser l'enregistrement et le classement de vos notes !

Amazon - 129,99€ - RoWrite Royole


Jeux du moment

>> Liste complète <<