Publicité

Fuser – Plus de détails sur le multijoueur

J'avais déjà réalisé un article sur Fuser il y a quelques mois, qui se focalisait sur l'aspect solo du titre musical développé par Harmonix Music Systems (vous pouvez retrouver mon aperçu ici). Aujourd'hui, grâce à une nouvelle session en compagnie des développeurs, je peux vous en révéler plus sur les fonctionnalités multijoueur.

Contrairement à beaucoup de jeux du genre, Fuser supportera jusqu'à quatre joueurs. J'ai pu assister à l'un de ces matchs, pendant lequel chaque joueur passe derrière la table de mix, chacun son tour, dans l'objectif de faire le meilleur score possible dans le temps alloué. Ceux qui ne jouent pas ne sont cependant pas inactifs : ils encouragent la prestation en cliquant en rythme et envoient des emojis (mention spéciale pour la licorne rose). À intervalles réguliers, des requêtes peuvent être envoyées au joueur en train de mixer, exactement comme dans le jeu solo, avec une demande pour passer de la musique d'une année spéciale, ou encore d'un genre précis. Bien sûr, plus la requête est difficile, plus l'adversaire pourra avoir du mal à la remplir, et moins il gagnera de score ! Une fois les prestations terminées, un classement est établi en fonction des réactions de la foule, et le meilleur mix est désigné. À la clé, de l'expérience et des tokens, contenant des musiques ou des éléments de style (pour l'avatar, le spectacle, la scène...)

Mais le jeu se veut aussi collaboratif en asynchrone car Fuser n'a pas vocation à se limiter au genre du jeu de rythme, mais bien de devenir un outil de création musicale. Ainsi, il intègre un véritable réseau social : des profils à suivre, des notifications à la publication d'un nouvel arrangement (appelé snapshot) et des réactions pour interagir entre les créateurs et leurs contenus. L'enregistrement se réalise sur une période définie, dans le mode freestyle, un petit banc de montage, avec une option pour reprendre l'enregistrement à une période donnée si le résultat n'est pas celui escompté. Les possibilités sont encore limitées de ce côté : rien pour ne changer qu'une portion de l'enregistrement, ou encore copier/coller des parties ou fusionner plusieurs enregistrements. Mais c'est prometteur !

Enfin, les créations s'exportent hors du jeu. Chaque snapshot se compile en une vidéo exportable vers sa chaîne préférée, YouTube ou autre. Cela ouvre le jeu vers l'extérieur, d'autant plus qu'il n'y a pas que la musique qui est intégrée, mais aussi le show, avec les actions de son avatar et les effets spéciaux sur la scène. Une véritable performance ! Malheureusement, je n'ai pas le droit de capturer d'images sur la version actuelle.... mais le rendu est plutôt sympa.

Cette présentation en compagnie des gens de chez Harmonix était aussi l'occasion de présenter une scène, Sub Astral, et un promoteur, Faint Shadow. Pour mémoire, les promoteurs sont là pour donner des astuces au personnage et aider à répondre aux attentes de la foule. La personnalité de chacun impacte le jeu et Faint Shadow apporte une dimension plus intellectuelle, le musicien recherchant à créer des ambiances, une atmosphère, lors de ses spectacles.

Un dernier point a été abordé : les effets. Car en plus de pouvoir choisir les parties de chaque morceau pour les fusionner dans de nouvelles créations, Fuser offre des outils de modification des sons, avec une pléthore de possibilités : boucle, filtre passe-bas, et distorsions spéciales... Cela dépasse très clairement mes capacités musicales !

Pour conclure, le jeu est prévu pour le 10 novembre...

...et d'autres chansons ont été révélées :


Jeux du moment

>> Liste complète <<