Publicité

Tennis World Tour 2 – Un aperçu avant la sortie

Alors que sa sortie est prévue pour septembre, j'ai eu l'occasion d'avoir un petit aperçu de Tennis World Tour 2.

Sorti initialement en 2018, puis ressorti sous une nouvelle édition en 2019, Tennis World Tour avait eu du mal à convaincre les joueurs, la faute à un niveau insuffisant de qualité technique. Exit donc le studio Breakpoint, place à Big Ant Studios à qui revient la lourde tâche de faire oublier le semi-échec de son prédécesseur.

Note : j'ai eu accès à une version de test très limitée, avec uniquement le mode exhibition et quatre joueurs (deux femmes, deux hommes). L'aperçu se concentrera donc uniquement sur le gameplay et pas sur le contenu en lui-même.

 

Quelques améliorations bienvenues

Après une présentation du jeu sous forme de meeting virtuel, j'ai quand même pu en apprendre un peu plus sur le contenu, même si je n'ai pas pu y avoir accès dans la version de test.

Il faut donc savoir tout d'abord que le moteur graphique du jeu est tout nouveau et que le nombre d'animations a été doublé. Etant donné que les principales critiques envers Tennis World Tour était son aspect visuel dépassé, ses nombreux bugs et le nombre d'animations peu élevé, un nouveau moteur est certainement une bonne idée.

Du côté du gameplay, l'accent a été mis sur le timing des coups, le système de service et la réactivité, promettant plus de réalisme, sans forcément sacrifier le plaisir du jeu. L'un des reproches à l'encontre de Tennis World Tour était notamment le fait qu'il pouvait arriver qu'un style de coup soit remplacé par un autre s'il collait mieux à la réalité (un lift remplacé par un coup droit par exemple). On m'a assuré que ce n'était pas le cas dans cette suite.

Au niveau du contenu, c'est 38 joueurs et joueuses au total qui sont reproduits. Les modes sont plutôt ressemblants au premier opus : Exhibition, Tournois, Ecole de Tennis. Un mode Carrière est également présent, très similaire au premier. Petite nouveauté toutefois : la possibilité de jouer en double, jusqu'à quatre joueurs, en local ou en ligne.

Enfin, la grande nouveauté est un système de cartes. En jouant, on gagne des Pièces, que l'on peut ensuite dépenser pour acheter des cartes. Ces cartes octroient des bonus divers, comme par exemple la puissance, l'endurance, pour un certain nombre de coups ou de matches. On peut ainsi créer une "main", contenant une carte spéciale (pour des bonus durant toute la durée du match) et quatre cartes à activer dans le match. Un système qui peut être plutôt intéressant du point de vue de la stratégie. Mais à voir par la suite si ces bonus ne seront pas trop puissants pour donner un avantage trop significatif.

 

Raquet... manette en main !

Le match commencé, la différence avec Tennis World Tour se fait immédiatement sentir. Les lourdeurs des déplacements sont gommées, les personnages plus réactifs, le tout rehaussé par des effets sonores qui soulignent plutôt bien les sensations.

On retrouve bien sûr les coups habituels : coups droits, slices, lifts et lobs, qu'on pourra accompagner de plus de puissance en gardant le bouton appuyé juste avant la frappe. Ou petite nuance, choisir d'appuyer un petit coup au moment de frapper, pour un coup certes moins puissant, mais plus précis. Une bonne idée que devraient apprécier les joueurs aimant la finesse et la stratégie.

Note : ces coups précis sont malgré tout à l'heure actuelle bien trop redoutables par rapport aux coups chargés. D'une part, ils sont en effet extrêmement précis et relativement puissants même sans être chargés. Mais en plus, contrairement aux coups chargés, ils ne consomment pas d'endurance.

Le jeu reste malgré tout assez technique et très punitif. Les balles dans le filet ou hors du terrain sont légion et le jeu demandera un bon temps d'adaptation pour gérer au mieux les placements et les frappes. N'étant pas un débutant dans les jeux de tennis, j'ai été plutôt étonné de mon premier match, en mode normal, que j'ai perdu 6-0/6-1. La faute non pas à un Goffin déchaîné (même s'il a placé de nombreuses balles extrêmement difficiles à rattraper), mais surtout à des fautes nombreuses. En effet, 80% des points de l'adversaire était le fruit de fautes directes de ma part.

Note : un nouveau système de contestation fait son apparition, le "Hawk Eye". Il sera possible avec ce système de contester certaines décisions de l'arbitre (nombre limité dans le match). A noter que l'adversaire IA peut l'utiliser aussi.

J'ai également pu noter, malgré la promesse, des coups non voulus qui viennent s'inviter à la fête sans qu'on leur demande. A noter également, certains gestes techniques un peu incongrus, comme le revers de Wawrinka, connu pour le réaliser d'une seule main, et qui le fait parfois à deux mains dans le jeu.

Pour vous rendre un peu mieux compte de tout cela, voici une vidéo d'un match en trois sets :

 

Avis préliminaire

Comme beaucoup de joueurs je pense, j'attends avec grande impatience le successeur de la série des Top Spin, qui reste l'une des références (pour ne pas dire LA référence) des jeux de tennis. A ce jour malheureusement, aucun autre jeu n'aura su allier le plaisir de jeu avec une simulation précise.

Malgré des améliorations flagrantes, que ça soit au niveau du graphisme comme du gameplay, Tennis World Tour 2 a encore un peu de chemin à parcourir avant de devenir le jeu qui saura réunir tous les amateurs de balle jaune. Reste maintenant à voir si le contenu présent à la sortie du jeu saura combler les attentes en faisant oublier ses quelques défauts. Rendez-vous en septembre pour se faire une idée plus précise.


Jeux du moment

>> Liste complète <<