Publicité

Tritton – Micro-casque ARK 200

Sorti au milieu de l'année dernière, le micro-casque ARK 200 de la marque Tritton s'est invité chez moi, le premier casque de cette marque que j'ai l'occasion de tester, une marque créée en 2008 et qui a su se faire une place dans ce secteur ultra-compétitif.

 

Déballage

Le produit est livré dans une boite rectangulaire en carton dur de belle facture, majoritairement blanche, orange et noire, s'ouvrant en coulissant par le haut. Un discret bandeau bleu sur le haut rappelle que le casque est compatible PC et PS4.

On trouve diverses informations techniques utiles (uniquement en anglais) :

  • Fréquence de connexion sans-fil : 2.4 GHz
  • Impédance du haut-parleur : 32 ohm
  • Sensitivité : 104.5 dB
  • Diamètre du haut-parleur : 60 mm & 10 mm
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 kHz
  • Distance : jusqu'à 10 mètres

Il n'y a de toute façon rien en français sur la boite, si ce n'est un petit autocollant avec les coordonnées de l'importateur. À l'intérieur : le micro-casque, la clé de connexion, un mini-câble de recharge, une notice d'utilisation (avec encart en français tout de même ! ) et des stickers.

 

Apparence du casque

Entièrement en plastique, le casque est rembourré au niveau de la tête et des oreilles avec une mousse en simili-cuir. L'ensemble est d'une facture correcte, je ne l'utilise pas depuis suffisamment longtemps pour me permettre de juger de sa durabilité sur le long terme, rien ne semble en tout cas plier ou être plus fragile.

Pour le réglage en hauteur, ce n'est pas ici l'arceau qui s'agrandit, mais les oreilles qui montent et descendent indépendamment. Ainsi, les extra-terrestres ayant une oreille plus haute que l'autre ont désormais leur casque de prédilection ! Blague à part, au final, le résultat final est identique,  même si j'ai eu au début la désagréable impression que le casque appuyait plus sur un côté que l'autre car j'avais mal aligné les oreilles. Une oreille peut aussi parfois bouger en remontant le casque. Une fois les choses réajustées, le casque qui pèse 299 grammes est relativement agréable, même si la mousse supérieure est un peu trop dure pour moi et j'ai commencé à avoir mal sur le haut du crâne après deux heures d'utilisation. Je n'ai rien à dire par contre sur la mousse au niveau des oreilles, qui les entoure agréablement, offrant une bonne coupure avec le monde extérieur, sans désagréable impression de chaleur.

 

Commandes

Les deux oreilles sont agrémentées de différents boutons de commande :

  • oreille gauche :
    • activation du rétro-éclairage et choix parmi les 4 possibilités (respiration rouge/bleue/verte, respiration verte, respiration rouge, respiration bleue)
    • piste suivante
    • piste précédente
  • oreille droite :
    • réduction du volume sonore
    • augmentation du volume sonore
    • synchronisation / activation du micro
    • mise en marche / pause / lecture

Je trouve vraiment gênant que le bouton de synchronisation soit le même que celui pour l'activation du micro, et surtout qu'il se trouve au milieu des boutons les plus utiles, ainsi celui du réglage de volume sur lequel d'ailleurs il faut appuyer longuement. Il suffit de se décaler un cran trop bas pour que le casque cherche pendant 20 secondes à se synchroniser ailleurs, accompagné d'un "bip-bip" désagréable dans les oreilles. Cette synchronisation aurait dû se voir dédier un bouton à gauche, à côté du rétro-éclairage, là où il ne peut pas être confondu avec un autre. En plus, au toucher,  ces boutons se ressemblent beaucoup trop.

 

Son

La rétribution sonore est correcte, avec un bon équilibre aigu/grave qui n'a cependant rien d'exceptionnel. Le son donne l'impression d'être étouffé, il manque de profondeur et d'épaisseur. Surtout, il y a un souffle très désagréable quand il n'y a aucune musique jouée sur l'ordinateur. Le microphone fait son job, avec une lumière qui indique son statut (rouge/bleu). Mais là également, il est loin d'être exceptionnel. Mes interlocuteurs ont eu l'impression que je les contactais depuis une grotte, avec toujours un bruit de fond désagréable.

La portée est annoncée à 10 mètres. Je peux continuer à écouter ma musique si je me rends dans les pièces de l'étage, dans les 5-6 mètres, mais par contre cela coupe dès que je descends les escaliers pour aller au rez-de-chaussée, bien que je ne sois pas à plus de 10 mètres en ligne droite. Cela doit dépendre des matériaux, mais n'espérez pas écouter votre musique du fond du jardin ! Pour une utilisation à son PC, cela est impeccable et débarrasse définitivement d'un câble gênant.

Enfin, côté autonomie, le constructeur annonce 10 heures de jeu sans rétro-éclairage (ou 6 avec). Je m'en suis en effet approchée, en sachant que de toute façon le casque devient inutilisable une fois sa batterie basse car il bipe comme un forcené jusqu'à ce qu'il soit éteint et rechargé. Il faut ensuite compter 3 longues heures pour que la batterie soit rechargée, le casque ne pouvant être porté durant ce temps vu la longueur ridicule du câble de charge fourni (ou alors il faudra en utiliser un autre !).

 

Conclusion

Malgré une apparence premium et une fonctionnalité sans-fil dont on ne peut nier l'intérêt, le Tritton se révèle assez décevant, avec un son et un microphone moyens qui peinent à réellement convaincre. Ce n'est pas un mauvais produit, mais ce n'est pas non plus un produit exceptionnel. Étant vendu 99,99€ (actuellement en promotion à 84,99€), j'avoue avoir du mal à réellement conseiller ce casque pour cette somme.

Tritton ARK 200 - 99,99€


Jeux du moment

>> Liste complète <<