Publicité

Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix – Un menu maxi best-of acidulé

Véritable phénomène au Japon, Hatsune Miku a su se faire une renommée mondiale il y a de ça quelques années, ce qui a permis, entre autres, l’export de certains titres dans nos frontières sur de nombreuses plateformes, de la Nintendo 3DS à la PS Vita, en passant par la PS3 et PS4… Hatsune et ses amis Vocaloid s’invitent régulièrement sur nos consoles et arrivent cette fois sur la console hybride de Nintendo. Le moins qu’on puisse dire, c’est que SEGA n’a pas fait les choses à moitié, le jeu étant livré avec une centaine de pistes.

Par le passé, la série vidéoludique a souvent été pointée du doigt pour son avarice, que ça soit en termes de tracklist ou même de nouveautés. SEGA a pendant un temps tiré sur la corde, en profitant d’une tracklist réduite ou de qualité moindre, pour mieux nous vendre ses (nombreux) contenus téléchargeables. Heureusement pour les joueurs, Project DIVA corrigeait déjà en grande partie le tir, avec un contenu assez généreux sur les jeux de base, et complétait le tout avec quelques packs de musiques…

La version Switch, intitulé Project DIVA Mega Mix, nous arrive avec un contenu assez généreux (mais tronqué par rapport à Future Tone sur PS4 …), puisqu’elle propose une centaine de pistes dès le départ sur le jeu de base. A noter que l’Eshop propose une version à un tarif plus élevé, qui comprend tous les DLC disponibles, et une version standard, dont vous pourrez vous contenter,  quitte à acheter ultérieurement les packs de musiques unitairement. Si vous êtes friand de Vocaloid, il peut donc être intéressant de craquer pour la version complète dès le départ.

101 pistes sont disponibles dans le titre de base

En jeu, on note l’arrivée de quelques nouveautés sur le titre. Pas de quoi révolutionner le genre, mais ça apporte un peu de fraîcheur à une licence qui n’évolue que peu. Le classique mode « Arcade » se voit donc accompagné par le mode « Mix », qui permet de jouer les pistes musicales via la détection de mouvements. Dès le tutoriel présentant les contrôles du mode Mix, on remarque que la prise en main n’est pas aussi aisée qu’on souhaite nous le faire croire. Les mouvements sont reconnus, certes, mais ça manque de fluidité, et surtout, de profondeur, comparé au mode « Arcade » traditionnel. Le mode sera donc rapidement placé au placard, et on reviendra très rapidement sur ce qui fait le charme des Project DIVA.

Pour les joueurs ayant pu s’essayer au précédent opus de la licence et ayant eu du mal à accrocher au style de jeu, je suis au regret de vous annoncer que rien n’a changé. La formule a été réutilisée telle qu’elle et a probablement autant de détracteurs que d’adorateurs.

Imprécis et peu profond, on passera vite à autre chose... Dommage, c'est le seul mode qui se joue en coop

Comme bon nombre de jeux de rythme, il est nécessaire d’appuyer sur les touches correspondant à celle qui s’affiche à l’écran au bon moment pour engranger un maximum de point. Là où Project Diva est un brin différent, c’est que les notes apparaissent un peu partout sur l’écran, et non pas qu’en bas. Un peu à l’instar d’un Osu!. Pour les novices, il faudra donc un petit temps d’adaptation, le timing étant assez serré pour valider en « Cool » la note, et le fait de devoir poser ses yeux partout sur l’écran demande pas mal de concentration au départ.

En sus de cela, le clip vidéo passe en fond, ce qui ne facilite pas toujours la lisibilité des notes. On voit donc nos personnages se dandiner et chanter sur fond de musique acidulés, en écoutant nos Vocaloid favoris. Pour les réfractaires aux Vocaloid, il paraît évident que ce titre n’est pas pour eux. Qu'ils n’espèrent pas trouver de la Dance, de la Pop occidentale ou du Metal dans ce jeu !

Il faudra quelques petites heures pour bien prendre en main le titre.

En fonction de vos scores sur les différentes pistes, vous engrangerez des points faisant monter votre rang sur le jeu, et permettant de débloquer de nombreux éléments cosmétiques. L’autre nouveauté mise en avant par SEGA est la possibilité de créer ses propres t-shirts via une interface dédiée. Jusqu’à présent, nous avions la possibilité de choisir entre plusieurs éléments de personnalisation, mais jamais la possibilité de créer nos propres vêtements. C’est désormais chose faite. Du moins pour les t-shirts.

Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix est un titre extrêmement complet, qui peut à présent être joué en mode portable, pour le plus grand bonheur des fans. Difficile de bouder son plaisir devant un titre aussi abouti, qui ne plaira toutefois pas à tout le monde. Si vous espérez faire autre chose que scorer, passez votre chemin. Pareil si les musiques créées avec le soft Vocaloid vous laissent indifférent… Pour les autres, vous pouvez y aller presque les yeux fermés… Attention toutefois, nous ne sommes pas à l’abri de DLC sauvages et, au vu du prix, on aurait aimé avoir un contenu au moins aussi fourni que la version PS4…

Hatsune Miku: Project Mirai DX - Nintendo Switch - 39,99€


Jeux du moment

>> Liste complète <<