Publicité

Monster Train – Les enfers à l’agonie

Monster Train sera très familier à de nombreux joueurs, car il fait partie de la famille des jeux mêlant le jeu de cartes et le roguelike (Slay The Spire par exemple). Sorti d’une longue bêta, le jeu possède bien des atouts pour séduire de nombreux joueurs aimant ce genre de jeu.

L’enfer a été congelé par le paradis et vous êtes le dernier espoir des bas-fonds pour réveiller celui-ci. A bord d’un train possédant le dernier brasier de l’enfer vous allez devoir atteindre le cœur gelé pour faire revivre les enfers. Les forces du Paradis ne seront pas en reste et essayeront de bloquer votre avancée à chaque étape.

A chaque début de partie, vous pourrez choisir deux clans (cinq disponibles) aux mécaniques bien différentes. Les cartes ne sont pas toutes disponibles au début du jeu mais se débloquent au fil du jeu en jouant avec les différents clans. Pour les mécaniques, elles sont assez thématiques et classiques du genre. Par exemple, les Cornus (couleur Rouge) jouent sur l’augmentation d’attaque pour détruire vos adversaires alors que les Eveillés (couleur Verte) utilisent du soin et du contrecoup pour se défaire des assaillants. Votre clan principal possède un champion avec des statistiques qui lui sont propres. Ce champion pourra augmenter ou se faire ajouter des effets supplémentaires dans les forges pendant une partie (le deck est réinitialisé en cas de victoire/défaite).

La carte de jeu, découpée en sept zones, vous permettra de parfaire votre deck et d’ajouter des artefacts à votre équipement pour affronter les forces ennemies. Chaque fin de zone vous demandera d’affronter une horde d’ennemis et parfois un boss avec des mécaniques spécifiques pour gagner des récompenses supplémentaires. Pour chaque affrontement, il sera possible d’ajouter une difficulté supplémentaire pour ajouter des gains à la fin du combat. Même si le jeu propose de nombreux ajouts à votre deck ou à votre équipement, vous pourrez  le refuser pour gagner de l’argent supplémentaire. Celui-ci peut être dépensé dans les magasins pour débloquer des effets ou pouvoirs pour vos cartes.

Outre les mécaniques des cartes qui sont plus qu’intéressantes, l’originalité du jeu se veut dans son gameplay de combat où vous devez défendre votre brasier. Votre train est décomposé en trois niveaux où vous jouerez des cartes de sorts ou de créatures.  A chaque tour de jeu, vos créatures et celles de l’ennemi s’affrontent en ne frappant qu’une seule fois. Si l’ennemi survit à votre attaque, il monte d’un niveau dans le train. Dans le cas où il arrive à passer le troisième niveau, les ennemis pourront attaquer votre brasier. Il ne se régénère pas à la fin du combat et vous devrez utiliser des objets ou événements pour ne pas perdre la partie.

Après plusieurs parties, vous arriverez sûrement au cœur gelé et c’est là que les vraies parties vont commencer avec le système d’alliance qui augmentera significativement la difficulté de vos parties. Chaque niveau d’alliance ajoutera une nouvelle fonctionnalité à votre partie comme plus de force d’attaque/points de vie à vos ennemis ou des cartes handicapantes dans votre deck. Il y a en tout 25 niveaux d’alliance et, même après une vingtaine d’heure de jeu, je n’en suis même pas à la moitié de débloqué.

Monster Train est un jeu assez original avec son système de clans et de champions qui augmentent le nombre de plans de jeux possibles. Comme toujours dans les roguelike, certaines parties seront des échecs cuisants à cause des choix ou des adversaires que vous allez rencontrer et qui s’opposent en tout point. Pour le moment, la faction avec laquelle j’ai le plus de réussite est celle des éphémériens qui, grâce à certaines cartes, vous donnent la possibilité de faire revivre vos unités tout en augmentant leurs statistiques.

Très clairement, si vous aimez les jeux de ce type, je vous conseille fortement Monster Train qui vous procura beaucoup de plaisir (et de frustration) pendant de nombreuses heures.


Jeux du moment

>> Liste complète <<