Publicité

MSI – Ordinateur portable GS66 Stealth

La compétition fait rage au sein des constructeurs de PCs portables dans la catégorie des machines de jeu. MSI, Asus, Alienware, Razer, Lenovo ou encore Gigabyte proposent tous une gamme sur ce segment. En résulte un marché dynamisé par la concurrence mais avec un certain plafond de verre : à quel point peut-on rendre une machine portable (encombrement, poids, autonomie ...) tout en offrant des performances de haut vol ?

Le GS66 Stealth est une des propositions de MSI à ce challenge.

Plusieurs modèles, avec des caractéristiques et des tarifs différents, sont proposés de 1799 euros à 3999 euros. Pour le marché français, la configuration la plus haut de gamme sera dans le GS66 Stealth 10S GS :

PROCESSEUR : Intel® Core™ i9-10980HK de 10ème génération
ÉCRAN : 15,6" Full HD (1920 x 1080), 300 Hz
CARTE GRAPHIQUE: NVIDIA GeForce® RTX 2080 SUPER Max-Q GDDR6 8 Go
MÉMOIRE : 32 Go (2 x 16 Go) / 2 slots DDR4-2666 (64 Go maximum)
STOCKAGE : SSD M.2 PCIe Gen3 NVMe 2 To

Notre modèle d'essai quant à lui, le GS66 Stealth 10SE proposé entre 1799 et 1999 euros, était équipé de :

PROCESSEUR : Intel® Core™ i7-10750H de 10ème génération
ÉCRAN : 15,6" Full HD (1920 x 1080), 240 Hz
CARTE GRAPHIQUE: NVIDIA GeForce® RTX 2060 GDDR6 6 Go
MÉMOIRE : 32 Go (2 x 16 Go) / 2 slots DDR4-2666 (64 Go maximum)
STOCKAGE : SSD M.2 PCIe Gen3 NVMe 512 Go

Pour son GS66 Stealth, MSI a opté pour un design full noir. Au premier abord, une sensation de solidité se dégage de son châssis métallique et grâce à de nombreux renforts, le GS66 est extrêmement rigide. Avec deux kilos sur la balance et 20mm d'épaisseur, le GS66 n'est ni le plus léger, ni le plus fin mais les proportions restent parfaitement acceptables pour une machine aussi puissante.

MSI met également en avant des partenariats réalisés avec d'autres marques et ayant bénéficié au GS 66 : Steelseries pour le clavier, Dynaudio pour l'audio, Samsung pour le SSD.

 

Connectique

La connectique proposée est dans la bonne moyenne, avec :

1 x Thunderbolt 3 type C (avec fonction Power Delivery)
1 x USB 3.2 Gen2 type C
3 x USB 3.2 Gen1 type A
1 x HDMI (4K @ 60 Hz)
1 x RJ45
1 x combo entrée et sortie audio

 

Évolutivité

Les deux slots de RAM sont accessibles sans trop de difficulté. Il est possible de remplacer les deux barrettes de série pour augmenter la RAM jusqu'à 64Go.
Quant au stockage, un slot M.2 PCIe reste disponible, permettant d'augmenter la capacité de stockage sans suer.

 

Performances

Une des caractéristiques les plus surprenantes du GS66 Stealth est son écran full HD 300Hz, soit cinq fois plus que les 60Hz que l'on trouve habituellement sur les laptops. Pour les jeux, le standard actuel semble s'établir sur le 144Hz, avec de rares options à 240Hz. Alors à 300Hz, MSI a frappé vraiment fort.
300Hz, soit la possibilité d'afficher 300 images par seconde, mais encore faut-il y parvenir. Notre modèle d'essai étant équipé d'un écran 240Hz, il a tout de même été difficile d'atteindre 240 FPS en jeu.

Un run sur 3DMark Time Spy nous annonce la couleur : 5830 points. Ce n'est pas mauvais en soi, cependant la fiche technique de la machine pouvait faire espérer mieux. Nous avions bien pris soin de sélectionner le profil "extrême performance" dans l'utilitaire MSI Dragon Center.

Une mesure des FPS moyens sur plusieurs jeux confirme que le GS 66 Stealth 10 SE fera tourner les jeux les plus récents à plus de 60 FPS et en qualité élevée sans trop de soucis. Cependant, pour parvenir à atteindre les 240 FPS et faire honneur à la fréquence de rafraîchissement de l'écran, il faudra soit sacrifier l'expérience visuelle, soit opter pour un jeu plus adapté (CS : GO ou Fornite permettent d'obtenir plus de 200 fps avec des paramétrages compétitifs).

Une raison à ces résultats modestes (quasi identiques à la génération précédente) peut se trouver dans la gestion des températures.
En effet, malgré une architecture à trois ventilateurs, ces derniers émettant un niveau sonore très désagréable à plein régime, la température de throttling du processeur est vite atteinte (ce que nous confirme l'utilitaire MSI Dragon Center).

 

Autres prestations

L'ambiance sonore est assurée par quatre haut-parleurs Dynaudio et le rendu est plutôt convaincant. Le manque de basses est flagrant (comme sur tous les notebooks) mais l'immersion dans les jeux est plutôt bonne. Hélas, le volume sonore occasionné par les ventilateurs vous forcera à utiliser un casque.

Côté autonomie, l'énorme batterie 4 cellules de 99,9 Whr nous a permis de tenir 6 heures en usage bureautique / multimédia et 1h20 en jeu.

L'écran, équipé d'une dalle IPS 240Hz, offre une colorimétrie correcte mais manque légèrement de luminosité. L'effort de MSI de proposer un notebook avec un écran à haut taux de rafraîchissement est louable, cependant en pratique il sera difficile d'en tirer pleinement partie.

 

Des bugs troublants

Même s'ils sont probablement liés à notre modèle d'essai, qui était un modèle de pré-production, quelques bugs sont venus entacher cet essai.
Le clavier SteelSeries n'était pas reconnu par l'application Steelseries 3. Ainsi il ne nous a pas été possible de tester les fonctionnalités RGB du clavier.
Egalement, il ne nous a pas été possible de jouer en étant connecté par Wi-Fi en raison d'un kick systématique sur les serveurs multi des grands éditeurs. A l'inverse, pas de problème en ethernet.
Ces deux problèmes n'ont pas été résolus en réinstallant l'image disque fournie par MSI.

 

Conclusion

Le MSI GS66 Stealth 10SE est une belle et solide machine qui permettra de jouer à la majorité des jeux du moment dans de bonnes conditions.
Cependant, son CPU et son GPU semblent ne pas pouvoir délivrer tout leur potentiel, en raison d'un difficile compromis entre températures, encombrement et performances.
Les bugs rencontrés lors de cet essai ne sont pas à la hauteur d'une machine à ce prix, espérons que MSI ait rectifié le tir avec les machines de production !


Jeux du moment

>> Liste complète <<