Publicité

Chessaria: The Tactical Adventure – Échec & Mat !

Il y a un bon moment, j'avais récupéré Chessaria: The Tactical Adventure du studio Pixel Wizards, certainement peu après sa sortie le 8 mars 2018. Puis je l'ai oublié, il est venu se perdre au milieu des 563 jeux de ma librairie Steam et les mois sont passés sans que je ne le lance. Sans réellement pouvoir vous expliquer comment, je suis retombée dessus la semaine dernière. Bien que je sois terriblement hors délai (nous nous engageons quand c'est possible à tester un jeu dans les 15 jours qui suivent sa sortie ou l'obtention d'une clé), je tenais à me rattraper pour vous présenter ce jeu stratégique qui dépoussière les règles des échecs.

Avant de débuter l'aperçu, je suis partie faire quelques recherches rapides sur le passé des échecs, le club de primaire étant trop loin et mes souvenirs confus. Étonnement, ses origines restent encore mystérieuses, le jeu de plateau aurait pu voir le jour en Inde du nord, en Chine ou encore dans un de ces multiples pays traversés par la route de la soie. Quoi qu'il en soit, il faut attendre la fin du Xe siècle pour le retrouver en France, importé du Maghreb par l'Espagne musulmane. Il sera nécessaire d'attendre plusieurs siècles supplémentaires pour que les règles se stabilisent dans la version que nous connaissons (fin 1650 si j'en crois Wikipédia).

Presque quatre siècles plus tard, il n'est donc pas étonnant de voir des jeux stratégiques s'inspirer de ce grand classique dont tout le monde connait les règles, ou au moins en a un vague aperçu. Chessaria: The Tactical Adventure propose trois modes de jeux. Le premier est purement solo : nommé aventure, il embarque dans une histoire intégrant 100 niveaux solo pour une vingtaine d'heures de jeu. Les deux autres modes sont multijoueurs : rapide permet de créer des parties face à une IA ou en local, tandis que le mode en ligne emmène face à de vrais joueurs du monde entier.

 

Aventure

Ce mode a l'avantage également de servir de tutoriel, ce qui m'allait parfaitement ayant terriblement besoin de me rafraîchir la mémoire. Contre toute attente, l'environnement graphique se révèle coloré, avec des modèles 3D, une caméra capable de tourner à 360° et un niveau de détail impressionnant, donnant vie à des décors très variés de ruines et de forêts sauvages. Il est bien loin l'échiquier monochrome et les pièces de bois simples, mais le studio a pensé à tous les profils. Les joueurs qui n'aiment pas tout ce superficiel pourront zoomer au minimum et l'échiquier se résume alors à ses simples pièces représentées par une icône. Je trouve ça dommage... mais je ne suis pas une puriste non plus !

Dans un environnement médiéval fantastique plein de golems, de fées et de chevaliers, Chessaria se révèle être le nom d'un royaume en péril. Après des centaines d'années de paix et de prospérité, la cité elfique de Silveran a été attaquée par un vil dragon et il appartient aux héros sans peur que nous incarnons de partir enquêter pour comprendre les raisons de cette attaque.

Emmenant de petits challenges en petits challenges, le scénario fait s'enchaîner des plateaux aux règles spéciales, à chaque fois introduites par une courte cinématique et l'intervention des héros.

Il n'y a pas que le décor qui change, cela adapte également les règles, changeant la donne en terme de pièces jouables (autant côté joueur qu'ennemi) et d'objectifs. Il n'est ici pas question de mettre échec et mat le roi ennemi, mais plutôt de prendre certaines pièces ennemies (un pourcentage ou un nombre fixe), de protéger des pièces, de se rendre sur des cases particulières pour libérer des alliés ou encore d'atteindre la ligne arrière.

La difficulté peut paraître trop importante, mais elle se révèle au final plutôt bien dosée car j'ai échoué, mais je ne me suis jamais retrouvée bloquée. Je soupçonne le jeu de descendre la difficulté à chaque échec car j'ai eu des problèmes sur certains plateaux qui me paraissaient insolubles, jusqu'à ce que l'ordinateur commence à faire des erreurs monstrueuses qui m'ont permis de remporter la mise. C'est plutôt une bonne idée, car sinon je n'aurais pas pu avancer aussi loin et j'ai ainsi passé un excellent moment à parcourir les terres de Chessaria.

 

Multijoueur

Que ce soit en ligne ou en local, Chessaria propose de jouer aux règles classiques des échecs avec des pièces provenant de 3 factions différentes (elfe noir, haut elfe et orc) sur trois plateaux personnalisés (centre-ville, Colisée et port). Mais cela ne pouvait pas suffire ! Continuant dans sa volonté d'innovation, Chessaria intègre neuf variantes :

  1. La Horde (Défense) : capturer les unités adverses vs capturer le roi adverse.
  2. La Horde (Attaque) : capturer le roi adverse vs capturer les unités adverses.
  3. La Barricade : capturer le roi adverse. Une barricade est au centre de l'échiquier, avec la possibilité de détruire uniquement sa barricade.
  4. Bataille de pions : atteindre le camp adverse en premier. Il n'y a que des pions sur l'échiquier.
  5. La course : atteindre en premier l'un des coffres de l'adversaire. Les joueurs débutent du même côté de l'échiquier, séparés par un mur vertical en son  centre. Les coffres sont sur la première ligne.
  6. Duel de mages : détruire un cristal adverse. Il y a deux cristaux par camp, étant positionnés aux coins, sur la première et dernière ligne.
  7. Bataille des jumeaux : capturer l'un des deux rois de l'ennemi. Chaque joueur débute la partie avec deux rois.
  8. Régicide : capturer les deux rois adverses. Chaque joueur débute la partie avec deux rois.
  9. Thanos : éliminer la moitié des ennemis.

 

Conclusion

Vraiment joli, avec une ambiance agréable si tant est que vous aimez le médiéval fantastique, Chessaria: The Tactical Adventure réussit le challenge délicat de réinventer un jeu séculaire. Il le fait en plus sans repousser les joueurs traditionnels qui pourront se débarrasser du superflu, désactiver les animations et ne plus garder que le gameplay des échecs pur et dur. Prônant l'intégration d'une IA 2800+ ELO, avec une difficulté bien dosée, le jeu s'adresse aux amateurs comme aux plus avertis. Si vous recherchez un autre type de défi stratégique ou que vous aimez partager une partie et que l'échiquier noir & blanc vous manque (ou que tout simplement votre partenaire de jeu est coincé chez lui loin de chez vous...), alors Chessaria saura vous plaire !


Jeux du moment

>> Liste complète <<