Publicité

A l’heure du confinement, place au sport professionnel virtuel

Pour les professionnels du sport, le confinement est doublement difficile : ils ne peuvent plus bénéficier de leurs entraînements quotidiens et ils sont privés de championnats. Les amateurs sont également pénalisés, ne pouvant pas profiter d'un moment de détente devant leur rendez-vous sportif ou encore parier sur les résultats, que ce soit en ligne ou entre amis. Pour ces joueurs et parieurs, il y a fort heureusement encore des alternatives, notamment grâce aux casinos en ligne (où ils peuvent profiter de leur bonus de casino). Ces établissements dématérialisés attirent un public toujours plus nombreux, des joueurs du dimanche aux plus aguerris, qui se retrouvent dans un endroit convivial où ce style de virus ne sévit pas !

Le 11 mars dernier, la NBA annonçait que, suite au dépistage d’un cas de covid-19 sur l'un de ses joueurs, elle suspendait sa saison 2019-2020. Bien que certaines ligues mineures avaient commencé à annuler des rencontres ou que quelques matchs avaient été joués sans public (on se rappellera notamment du PSG contre Dortmund du 12 mars, joué dans un stade à huis clos avec, par contre, des milliers de supporters rassemblés à l'extérieur), beaucoup étaient encore à l'époque réticentes à l'idée d'annuler des championnats majeurs, la dangerosité du virus n'ayant pas encore été à l'époque totalement mesurée.

Mais la décision de la NBA a précipité la fermeture de toutes les ligues sportives, les unes après les autres, en l’espace de quelques jours. Une industrie complète a fermé le rideau pour quelques mois de confinement, certaines ligues décidant même de stopper leurs saisons. La fédération de Rugby a par exemple annoncé vendredi l'arrêt définitif des championnats amateurs en cours, ce qui fait qu'il n'y aura aucun champion de France ou de ligue pour 2019-2020.

Afin de combler le vide créé par l’absence de sports, les ligues et leurs joueurs inventent différentes façons de maintenir une activité virtuelle, pour rester auprès de leurs fans durant cette période. Dans le cas de la Formule 1, la direction du championnat, en collaboration avec certains pilotes, a décidé de procéder à des courses virtuelles pour remplacer, aux mêmes dates, celles qui devaient avoir lieu. Cette initiative se nomme la F1 Esports Virtual Grand Prix Series et se déroule sur F1 2019. Pour suivre la diffusion, rendez-vous sur FacebookTwitch ou YouTube.

Au niveau du foot, une équipe anglaise de quatrième division a lancé l’idée d’un tournoi international sur FIFA 20. 128 clubs du monde entier ont accepté le défi et la FIFA y participe en informant les amateurs sur leur site.

Enfin, ce week-end, sur Automoto la chaîne, s'est déroulée une course de eNascar iRacing, durant laquelle les pilotes se sont affrontés sur le "Virtual Texas Motor Speedway".

Pendant ce temps, les plus grands joueurs tentent de communiquer plus fréquemment avec leurs supporters à travers Instagram et Twitter afin de les divertir pendant cette époque de famine sportive, appelant à rester à la maison et partageant plus que jamais des images de leur intérieur. Certaines chaînes télévisées, spécialisées dans le sport, rassemblent des joueurs de haut niveau par appel vidéo afin de spéculer sur une reprise potentielle de leur saison. Ils y discutent aussi, de manière conviviale, de la situation de confinement présentement vécu par la moitié de la planète et passent des rediffusions des plus belles rencontres de ces dernières années.

 


Jeux du moment

>> Liste complète <<