Publicité

Zombie Army 4 Dead War – Ca pue la mort !

Parfois, on arrive à très bien imaginer les séances de brainstorming dans les studios de développement. En ce qui concerne Zombie Army, j'imagine un truc du genre :

- Bon allez, les gars, faut trouver des ennemis pour le prochain jeu de tir ! Vous avez des idées ?
- Je sais pas trop. Des zombies ?
- Non, non, y'a déjà Left 4 Dead !
- Bah.. des nazis alors ?
- Mais nan, y'a déjà Wolfenstein !
- Et des zombies nazis ?
- Oh putain, trop fort ! Allez banco, on fait ça !

Bon, bien sûr, j'exagère un peu. Mais ce qui à la base n'était que deux DLC de Sniper Elite v2 fut par la suite réuni dans un bundle complet, regroupant les deux DLC plus une troisième campagne.

L'action se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale, en Europe, alors qu'Hitler, acculé dans son bunker, effectue d'obscurs rituels occultes. Cela permet ainsi aux morts de se relever et ils ne vont clairement pas se gêner pour envahir l'Europe entière... Et même l'Allemagne, qu'Hitler croyait protégée ! Mais c'était sans compter un groupe de résistants, qui va faire barrage aux zombies et stopper l'invasion. Hitler fut vaincu et envoyé ad patres. Mais les hordes de morts-vivants sont là et marchent toujours, sans but.

 

Au rapport, chef !

Au menu principal, deux modes de jeu : la Campagne et le mode Horde. Laissons un peu de côté le mode Horde et occupons-nous plutôt de la Campagne.

Il est possible de parcourir la Campagne en solo ou en coop. Une fois le mode choisi, direction la configuration des joueurs. On peut y choisir tout d'abord son personnage (au nombre de 4 plus 2 personnages "DLC"). A la différence des précédents opus, chaque personnage a des qualités et des défauts. Une bonne chose pour un jeu en équipe.

Bien sûr, on peut également choisir ses armes. Spin-off de Sniper Elite oblige, le premier choix est un fusil de sniper.

Chacun a ses propres caractéristiques et bénéficie d'améliorations uniques. On peut par exemple modifier le Gewehr avec un canon électrique, le M1 avec un lance-flammes. Des améliorations sont aussi possibles pour le chargeur et la lunette. D'autres personnalisations sont également proposées : le skin, l'ajout d'un petit gri-gri ou encore le réticule.

Seconde arme : on peut s'équiper au choix d'un fusil de chasse, d'un fusil d'assaut, d'une mitrailleuse et d'un fusil à pompe. Là aussi, des améliorations sont possibles (globalement les mêmes que pour les fusils). Et pareil pour la troisième arme, un pistolet.

Les atouts : ce sont des bonus passifs, que l'on peut équiper jusqu'à un maximum de 5 (se débloquant aux niveaux 5, 15, 25 et 35). Ce sont des bonus somme toute classiques, permettant d'avoir un peu plus de santé, augmenter les dégâts, réduire les dégâts subis, etc.

 

Dans l'action

Après cette petite préparation, il est temps de se lancer dans l'action ! Dans le mode Campagne, je me retrouve donc catapulté en Italie, près d'un bastion de survivants très vite attaqué par des hordes de zombies.

Héritage de Sniper Elite oblige, la particularité de Zombie Army est l'utilisation de fusil de sniper, ce qui limite du coup le champ de vision lorsque l'on zoome (il est néanmoins possible de passer à une visée à l'épaule d'une simple touche).

Hormis cette particularité, on reste quand même dans du relativement classique. On trace son chemin jusqu'à l'objectif, où l'on est souvent bloqué et où l'on doit tuer les zombies dans la zone pour pouvoir passer à l'objectif suivant, et ainsi de suite.

Les ennemis sont plutôt variés, mais ça sent son "déjà vu" : troufion de base, kamikaze qui explose au contact, cracheur de poison, etc. De même que les phases de coopération, qui sont finalement assez convenues.

Mais après tout, on cherche à tuer du zombie, et de façon fun, et Zombie Army le fait très bien ! L'aspect RPG, bien qu'un peu limité, permet petit à petit de voir le personnage monter en puissance et dézinguer de façon stylé les hordes de morts-vivants à nos trousses. C'est notamment le cas avec les Kill Cams, ralentissant le temps et permettant de voir la balle du fusil aller se loger dans la tête (ou toute autre partie du corps) de l'ennemi dans une vue à rayons X d'un goût certes douteux, mais très jouissive !

Même si l'on peut retrouver des munitions assez rapidement, il n'est pas rare de se retrouver à court en plein combat et cela ajoute clairement un peu de piquant et de stress. L'exploration jouera alors un rôle relativement important pour trouver de quoi remplir les chargeurs, mais aussi quelques bonus (améliorations, objets de lore, etc).

 

Mon avis

Classique est certainement l'adjectif qui collera le mieux à Zombie Army 4 Dead War. Mais parfois, le classique peut avoir du bon…. Il est clair qu'il ne va pas révolutionner le genre. Des mécaniques déjà vues au bestiaire vu et revu, en passant par la réalisation bonne mais sans plus, le jeu offre malgré tout un divertissement sympathique, qui prendra bien sûr tout son sens lors de parties multijoueurs entre amis. Zombie Army fait le job : tuer des zombies en s'amusant. Au final, est-ce que ce n'est pas uniquement ce qu'on lui demande ?

Epic Games Store - 49,99€ (édition standard)


Jeux du moment

>> Liste complète <<