Publicité

Super Crush KO – Miaou !

Les animaux... ces créatures dont l'Homme tente de se démarquer malgré son évidente appartenance. Il est même allé jusqu'à domestiquer d'autres animaux, oubliant seulement qu'il en est un.
Cette domestication a cependant tissé de curieux liens, qui pourraient s'approcher de l'affection, entre l'humain et certaines espèces devenues esclaves des caprices "homo sapiens" comme le chien ou une petite sœur.
Alors quand une extra-terrestre enlève pour de mystérieuses raisons le chat de Karen, tu m'étonnes que cette dernière, folle de rage, détruise tous les robots aliens sur son passage pour récupérer son compagnon de longue date !

C'est ainsi que Karen se révèle être une pro des arts martiaux non pas du genre Chuck Norris, mais plus du genre Son Goku tant la demoiselle est agile dans ce jeu d'action en 2D. L'histoire n'est pas très originale, mais est traitée avec légèreté et sans prise de tête. Pour ce type de jeu, c'est vraiment pas plus mal. La maniabilité est au top et demandera énormément de dextérité pour alimenter son combo meter de style qui n'est pas sans rappeler celui de la série Devil May Cry. Heureusement que Karen répondra au doigt et à l’œil en toutes circonstances, mais pour cela, la manette sera conseillée plutôt que le clavier moins pratique pour ce genre de jeu.

Notre héroïne attaquera au corps à corps via des coups faibles, mais aussi des coups forts qui eux exigeront de l'énergie rechargeable au fur et à mesure que le temps passe et qui se combinent avec une direction pour lancer des coups différents. Karen est aussi capable de tirer des décharges d'énergie via une sorte de fusil et peut même utiliser une jauge d'ultime pour une attaque très similaire à un Kamehameha.

Ce panel de techniques et attaques est assez basique et donne une impression de déjà vu dans d'autres jeux, mais reste jouissif et terriblement efficace tant l'enchaînement de tous les coups est dynamique et naturel. Peut-être même trop puisque déjà que le jeu n'est pas bien long (il m'a fallu moins de 3 heures pour boucler les 4 niveaux découpés en 5 morceaux chacun), mais en plus les ennemis ne sont pas des plus farouches, boss inclus. Seul le dernier niveau peut se vanter de proposer un peu de challenge, et encore...

Ce qui est dommage tout de même car le jeu tente d'offrir une jouabilité via son système de score et de notation. Ce qui implique de refaire les morceaux encore et encore pour battre son score, mais quel intérêt lorsque les ennemis sont aussi déchaînés qu'un chat lors de sa sieste ? Surtout que les environnements urbains du jeu manquent fortement de variété d'un niveau à l'autre et cumulent une lassitude visuelle en plus d'une lassitude de challenge. Pourtant les environnements sont mignons et très roses. Sans pour autant être à tomber, ils restent propres et agréables à regarder. Néanmoins, ils sont la plupart du temps anodins dans un level design pas trop inspiré.

Et c'est bien dommage car des mécanismes comme les boosts d'esquive, les portails sont une très bonne idée, mais leur présence et leur utilité sont plus que bridées dans le jeu.

Au final, on se retrouve avec un jeu plutôt mitigé en termes de rapport qualité prix, puisque malgré son gameplay jouissif au possible, sa longueur, son challenge et sa durée de vie ne justifient pas vraiment les 12,49€ sur Steam (version testée), et encore moins les 13,99€ de la version Switch. Attendez plutôt que le jeu bénéficie de promotions avant de l'acheter :


Jeux du moment

>> Liste complète <<