Publicité

Warhammer Underworlds Online – Mélange entre plateau et cartes

Le studio Steel Sky Productions a été en charge de la nouvelle adaptation vidéo-ludique de la célèbre licence de Games Workshop : Warhammer. Le jeu est pour le moment en accès anticipé mais possède déjà la plupart des fonctionnalités du jeu final.

Pour les non-connaisseurs de Warhammer, il faut savoir que de nombreux types de jeu gravitent autour de la licence. La plupart sont axés sur les jeux de plateaux, mais il existe aussi des variantes comme Warhammer Underworlds qui mélange les règles du jeu de plateau et des jeux de cartes. L’objectif du studio a été tout simplement d’adapter les mécaniques du jeu existant sous la forme d’un jeu-vidéo en essayant de garder une ergonomie agréable pour les joueurs et surtout un respect des règles du jeu qui peut manquer cruellement sur d’autres adaptations de la licence (Warhammer Space Hulk est un bon exemple des ratés de cette licence).

Les régles du jeu dans Warhammer Underworlds sont assez simples, il faut accumuler des points de gloire qui peuvent être gagnés soit en tuant des unités adverses soit en réalisant des objectifs bien spécifiques. Un round se compose de quatre tours de jeu où chacun des adversaires peut effectuer différentes actions comme par exemple jouer des cartes de pouvoir ou effectuer des actions avec une unité (déplacement, attaque, posture défensive, …). Une partie se termine à la fin de trois rounds même s’il reste encore des unités sur le terrain (c’est souvent le cas).

Quand on parle de Warhammer, on s’attend aussi à de nombreuses races qui peuplent ce monde. Pour le moment, il y en a quatre de disponibles avec, pour chacune, des mécaniques différentes que ce soit au niveau des cartes ou des unités. Par exemple, les orcs vont s’orienter sur l’attaque avec des cartes offensives et une compétence de « mise à niveau » basée sur les dégâts infligés. A l’inverse, les morts-vivants vont jouer sur leur nombre et leur possibilité à revenir d’entre les morts pour gagner sur le champ de bataille.

Comme je l’ai expliqué précédemment, Warhammer Online n’est pas qu’un jeu où il faut détruire l’adversaire, mais aussi un jeu où les cartes ont une importance significative. Votre deck sera composé de 20 cartes de pouvoirs pour améliorer vos unités ou répondre à certaines situations ainsi que de 12 cartes d’objectifs pour remporter des points de gloire (plus l’objectif est compliqué plus il rapporte). Construire son deck a une importance car pendant un tour de jeu au lieu d’utiliser vos unités il est possible de changer des cartes d’objectifs ou de pouvoir pour coller au mieux à la situation. A chaque fin de round, il est possible de changer vos cartes de pouvoir et d’objectifs ce qui pourra vous permettre de remonter dans une partie mal engagée.

Bien qu’en accès anticipé, Warhammer Underworlds: Online début assez bien son accès anticipé en montrant que son adaptation du jeu réel est plus que correcte. Côté ergonomie du jeu au niveau des cartes et des unités, il est relativement simple à prendre en main avec un tutoriel assez complet même pour des joueurs néophytes. Il va sans dire que les autres races du jeu vont être implantées par la suite par le studio que ce soit à la sortie de son accès anticipé ou sous forme de DLC. Même si le jeu reste encore assez peu répandu, il y avait déjà plusieurs dizaines de joueurs s’affrontant ce week-end en multijoueur.


Jeux du moment

>> Liste complète <<