Publicité

Comment convaincre ses parents de jouer aux jeux vidéo ?

Les jeux vidéo sont un sujet de débat courant entre les parents et leurs enfants. Des phrases comme “Les jeux vidéo sont mauvais pour la santé.” ou “Sors plutôt prendre l’air pour voir tes amis.” tombent pratiquement tous les jours. Un sujet qui crée une certaine tension au sein de la famille. N’oublions pas qu'à l’époque de nos parents, les jeux se passaient en soirée, en famille, à rire, à tricher et à se chamailler. Mais l’industrie du jeu vidéo a su y remédier. Donc que ce soit pour jouer tranquillement à ton jeu, ou pour partager ta passion avec tes parents, voici quelques idées pour essayer de les convaincre.

 

Les Sports Cérébraux - Pas si bête que ça

“Ils rendent agressif et bête.” - Pas nécessairement.

Échec, Dames, Mots Croisés, Scrabble… Chacun les connait et chacun y a joué au moins une fois dans sa vie. Appelé également “Sports Cérébraux”, ce genre de jeux vidéo connait un énorme succès. Ils entretiennent notre cerveau, notre mémoire, notre orthographe, notre culture générale et notre vocabulaire.

Ils existent non seulement sous forme de jeu pour le PC ou la console. Les sites en ligne pour faire des mots croisés ou jouer au Scrabble sont également très présents.

Si vos parents utilisent un Smartphone ou une tablette, montrez-leur les applications téléchargeables tel que Words with Friends, qui s’apparente au Scrabble, sorti en 2009 et qui a été téléchargé plus de 50 Millions de fois. CodyCross, pour les amateurs de mots croisés, sorti en 2017 avec autant de téléchargements. Ou encore Jardin des mots, s’ils préfèrent les anagrammes, avec plus de 10 Millions de téléchargements.

Chacun triche des fois, donc montrez-leur également les avantages d’un anagrammeur ou d’un dictionnaire en ligne et vous pouvez être sûrs qu’ils ne retourneront plus jamais à leur papier et à leur stylo.

 

Les arguments scientifiques en faveur des jeux vidéo

Pour les parents et la société en général, les jeux vidéo sont synonyme de violence et jugés pour leur côté “abrutissant”. Néanmoins, ils font partie de notre quotidien comme les Smartphones et les Tablettes. Et il est devenu très difficile pour les parents d’en écarter leurs enfants. Ce qui a amené des scientifiques à mener des études sur leur impact.

Évidemment, comme pour chaque sujet, les jeux vidéo n’ont pas que des impacts positifs, mais leurs inconvénients ne pèsent pas très lourd face aux immenses avantages d’un usage régulier et contrôlé. Ce qui vous donne un argument de taille pour convaincre vos parents de jouer aux jeux vidéos, ou au moins de vous laisser jouer en paix.

Il a été prouvé scientifiquement que le jeu vidéo participait activement au développement du cerveau, à l’amélioration des réflexes et à l’obtention d’une meilleure capacité à appréhender l’espace, même fictif. C’est donc un avantage pour beaucoup de métiers, mais cela permet également au jeu vidéo de ralentir le vieillissement du cerveau. Il est même utilisé pour combattre certaines maladies dégénératives, puisqu’il permet de recréer des connexions synaptiques en stimulant la coordination des gestes et du regard.

 

Avoir un usage raisonné des jeux vidéo

Malgré tout le bien que l’on puisse dire des jeux vidéo, il ne faut pas nier que, comme toutes les activités récréatives, ils peuvent facilement empiéter sur le reste de la vie. Dans la majorité des cas où les parents se montrent réticents face aux jeux vidéo, ce n’est pas à cause d’un a priori négatif sur le média, mais bien en réaction à un usage excessif de la part de l’enfant.

La plupart des parents ne s’inquiètent pas de voir leur enfant jouer aux jeux vidéo tant qu’il travaille bien à côté et qu’il maintient une vie sociale suffisante. Avant d’essayer de convaincre vos parents de jouer, prenez le temps de vous interroger sur l’origine de leur inquiétude. Comme tout ce que l’on aime dans la vie, le jeu vidéo peut être addictif et il faut veiller à ne pas en abuser.


Jeux du moment

>> Liste complète <<