Publicité

Sniper Ghost Warrior Contracts – Mais que fait le 113 ?

Le camping... Une activité familiale ou entre amis qui, si elle rebutera de nombreuses personnes, pour d'autres est un véritable retour aux sources. Parce que qui ne se plairait pas à se poser à un endroit, observer la Nature, ses environs en étant complètement immergé, camouflé en elle, se faire griller des knackis Herta sur un feu de bois en sifflotant le fameux thème musical de la pub de son enfance, se remémorer de nombreux souve... BOOOM HEADSHOT !

Ben oui, vous n'avez pas eu la naïveté de croire qu'avec un jeu portant le terme "Sniper" dans son titre, on allait parler du camping avec une tente ou une caravane tout de même ?

Sniper Ghost Warrior Contracts aurait pu être la suite du précédent Sniper, mais il n'en est rien puisque les développeurs de CI Games ont préféré abandonner la forme scénarisée pour un découpage en contrats assez proche du reboot de HITMAN.

Vous incarnez Seeker, un mercenaire engagé par une mystérieuse organisation et envoyé en Sibérie pour effectuer quelques menus assassinats sur des personnes un peu trop influentes et un peu trop vilaines pour ce monde et dont les retombées auront un impact géopolitique. Là encore, le parallèle avec HITMANest flagrant dans la forme. Le jeu est découpé en contrats et chacun d'entre eux possède plusieurs objectifs principaux et secondaires, ainsi que des défis. Chaque objectif réussi octroiera de précieux dollars qui seront utiles pour l'achat d'équipements et de capacités eux -mêmes bien pratiques pour faciliter votre progression sur des objectifs de plus en plus délicats.

On se rapproche vraiment d'un HITMAN dans le concept, autant que dans l'approche discrète et préparatoire plus que conseillée, mais au final Sniper Ghost Warrior Contracts ne pourrait pas être plus différent de la série de IOI Interactive pour la simple et bonne raison que, comme son nom l'indique, ici le fusil de sniper sera votre meilleur compagnon. Il est donc nécessaire d'effectuer une reconnaissance particulière du terrain, des ennemis, des systèmes de sécurité pour trouver les meilleurs points de tir et, si la situation l'exige, une échappatoire. Contrairement à 47, Seeker n'a pas de marge à l'improvisation si quelque chose tourne au vinaigre et tout doit être méticuleusement calculé pour s'en sortir sans trop de bobos car ne vous méprenez pas : ce n'est pas parce que vous êtes un sniper et donc êtes à distance, que vous n'avez rien à craindre !
Car entre les snipers ennemis, les drones, les systèmes de surveillance et de défense, la sécurité très renforcée, vous n'allez pas être chouchoutés !

Heureusement que cet opus va pas mal vous aider grâce aux deux grosses nouveautés dans la série : le système de masque et le système de visée. Le masque vous sert essentiellement d'interface. Actionner son sonar vous permettra de repérer des surfaces utilisables en escalade, détecter temporairement les ennemis environnants, les sources de chaleur, etc. Il servira également en mode jumelles pour découvrir et marquer les ennemis jusqu'à de très grandes distances. Lorsqu'un ennemi est marqué en mode jumelles, il le restera jusqu'à sa mort, contrairement au sonar.

La visée, quant à elle, a été grandement améliorée. Le côté sniper étant plus ou moins réaliste, les développeurs ont souhaité fournir des outils accessibles pour tous afin de proposer un plaisir immédiat. Ainsi, les lunettes de visée sont toutes équipées d'un indicateur de vent et d'un calcul automatique de trajectoire de l'azimut permettant d'indiquer où la balle va retomber selon la distance donnée. De même, il est possible d'ajuster le marqueur de distance pour plus de précision. Bien pratique, surtout lorsqu'on sait qu'auparavant ces éléments étaient généralement à calculer soi-même avec plus ou moins de succès.

Manette en main, après un certain temps d'adaptation dû aux très nombreuses options de gameplay et fonctionnalités, le jeu dévoilera de nombreuses possibilités grâce à des environnements vastes et un large champ de vision, permettant de varier les approches. Cependant, les combats à courte distance, dès lors que vous êtes repérés, deviennent brouillons, notamment à cause d'un manque de précision des armes de poing et du fait que les balles ennemies vous toucheront quasiment à tout coup avec de lourds dégâts malgré le fait que la plupart de leurs armes ne sont pas faites pour la précision et que, lorsque vous les utilisez, le recul semble pire et leur efficacité amoindrie...

Ce qui n'encourage pas de les utiliser malgré le fait que certains objectifs demandent d'être à courte portée...

Globalement, Sniper Ghost Warrior Contracts est une très bonne surprise qui a su évoluer dans le bon sens en termes de gameplay pour le rendre plus user friendly, sans pour autant sacrifier sa profondeur. Reste à savoir si vous êtes du genre patient ou pas, car la série Sniper Ghost Warrior, bien qu'ayant eu un bon lifting visuel et conceptuel, conserve son empreinte de force tranquille qui prend son temps pour une efficacité maximale.


Jeux du moment

>> Liste complète <<