Publicité

Star Wars Jedi : Fallen Order – Cheewie !

Star Wars, blablabla, je ne vais pas vous insulter en faisant le récapitulatif de ce qu'est un des phénomènes culturels les plus importants depuis les années 70.
Au lieu de cela, pour cette introduction, je me sens la responsabilité de vous dire que si j'avais su le genre de jeu qu'était Star Wars : Jedi Fallen Order, je me serais abstenu d'y jouer. Car voyez vous, je n'aime pas... enfin plutôt j'exècre Dark Souls et ses émules qui ne sont que des façades de difficulté artificielle pour masquer une certaine pauvreté et rigidité de gameplay.
Malheureusement, les choses étant ce qu'elles sont, ce titre a eu du succès et les nombreux jeux qui lui ont emboîté le pas en reprenant le concept depuis n'ont jamais cherché à combler ces failles. Enfin pas tous et avec plus ou moins de succès. Les gens allant même jusqu'à avoir la prétention de se considérer comme étant une élite en terminant ces jeux et se croire supérieurs aux autres.
Personnellement, je pense que personne n'est supérieur à qui que ce soit et que si des gens aiment se considérer comme étant une "élite" d'un concept bancal, c'est qu'ils le sont probablement aussi.
Je sais que je ne vais pas me faire des amis avec cette introduction, d'autant plus que je ne vais même pas argumenter ni préciser quoi que ce soit de mon point de vue car ce n'est pas le sujet qui nous intéresse ici. Ici, c'est le jeu Star Wars : Jedi Fallen Order. Peut-être arrivera-il à mettre ce genre sur la bonne voie, qui sait ?
Mais mon éthique et mon honnêteté font que je ne pouvais pas vous cacher mon fort sentiment vis à vis de ce genre de jeu. Cependant avec plus de 12 ans à tester des jeux de tous genres, aussi détestables soient-ils parfois, il ne m'empêche aucunement de faire un test objectif, rassurez-vous.

Jedi : Fallen Order est un peu la dernière chance d'EA de satisfaire les fans de Star Wars après avoir lourdement entaché le côté vidéoludique de la licence ces dernières années.
Il est donc à la fois surprenant et finalement pas si inattendu que cela de voir un jeu solo débarquer. Un magnifique retournement de veste aux vues des derniers évènements si vous voulez mon avis. Et le fait de proposer un genre de jeu très apprécié actuellement est probablement une intention de marquer des points de "mea culpa".
Ce sont les petits gars de chez Respawn Entertainment qui nous ont concocté ce Jedi Fallen Order et je dois dire que l'aspect visuel est fort flatteur, tout comme l'aspect technique qui soutient de fort belle manière le jeu à l'exception de quelques glitchs et autres bugs un peu trop flagrants - et qui auraient mérité quelques semaines de peaufinage pour être rectifiés - comme par exemple l'absence d'animation sur de nombreux ennemis -  ennemis qui apparaissent très en retard par rapport à ce qu'ils devraient - , les soucis de caméra qui n'arrive pas à suivre dans les lieux un peu étroits ou encore la planète Kashyyyk qui croule sous les longs chargements intempestifs et en pleine action.

Mais avant de plonger plus profondément dans les mécaniques de jeu, attardons-nous un peu sur le scénario et la partie artistique du jeu.
Nous nous retrouvons quelques années après la Purge, sur la planète où se trouve Cal Kestis, un Padawan qui a passé ces dernières années à se cacher de la menace de l'Ordre 66 après la rébellion des clones menant au sacrifice de son maître pour le protéger.
Cal, ayant son lien avec la Force endommagé, vivait alors une vie paisible en compagnie de son ami Prauf avec qui il désossait des vaisseaux pour gagner sa vie.
Malheureusement, le passé le rattrapant, Cal va vite se retrouver sur le chemin de la Deuxième Soeur, une mystérieuse et hargneuse inquisitrice de l'Empire. Heureusement pour un Cal qui ne fait pas le poids, sa vie va être sauvée par Cere Junda, ancienne Jedi dont les liens avec la Force ont été rompus et Greez, le pilote du vaisseau que Cere a engagé pour l'aider à mener à bien la mission de reformer l'Ordre Jedi.

C'est ainsi que votre aventure débute et vous fera visiter de nombreuses planètes, chacune ayant son charme visuel, renfermant des secrets grâce à un level design très abouti faisant qu'explorer les planètes librement sera très plaisant après avoir débloqué certaines compétences comme le piratage, le salto Jedi, la poussée de Force, et quelques autres joyeusetés que je vous laisse découvrir.
Mais avant de les parcourir de long de large et de travers, il va falloir progresser, étudier et se refarcir encore et encore les troupes d'ennemis du jeu. Le bestiaire n'est pas particulièrement très varié, puisque le principal ennemi sera l'Empire, mais chaque planète propose sa faune et sa flore qui ne vous voudront pas forcément du bien.
Concrètement, le jeu est un mélange de deux licences : Dark Souls pour sa progression, son système de vie, d'expérience, de points de méditation qui vous octroient des soins, mais réinitialisent également les ennemis tués (hors boss). Je ne reviendrai pas sur le concept, vous le connaissez probablement déjà.
L'autre licence pour laquelle Jedi Fallen Order emprunte beaucoup, et là c'est plutôt une surprise étonnante car on ne l'y attendait pas vraiment, est Uncharted. Toutes les phases de plateformes et d'exploration respirent à 100% du Uncharted et pas une autre licence. Et cet aspect, le jeu le fait bien. Non pas que l'aspect Dark Souls est mal réalisé, mais il mérite quelques précisions séparées car Star Wars : Jedi Fallen Order essaie de ne pas se contenter d'être un simple Dark Souls-like.

En effet, le jeu essaie d'être plus souple en termes de sanctions et de progression. Étant très scénarisé contrairement à son modèle, il aurait été dommage de ne pas pouvoir profiter de l'histoire - qui, sans pour autant être originale, a le mérite de ne rien Jar Jar Binkser.
Cela se traduit d'une part par une difficulté modifiable à la volée, par la présence d'une difficulté "Histoire" qui rend les combats moins abusés (je vais y revenir) et d'autre part par une difficulté un peu plus progressive que Dark Souls afin de proposer un challenge qui va évoluer en même temps que le joueur au lieu de lui mettre des bâtons dans les roues dès le départ.
Malheureusement, le jeu possède également les travers de la licence susnommée comme une certaine rigidité d'action, des attaques de sabre laser qui sont bloquées ou esquivées automatiquement alors qu'elles auraient dû toucher sans équivoque possible, les dégâts sur vous "à la tête du client", le système de parade absolument pas réactif du tout.
Il faut alors faire du par coeur pour aborder les ennemis, encore et encore... Un truc qui, personnellement, me file de l'urticaire.

Du coup, le jeu oscille entre le formidable, le jouissif et le "ce jeu me gonfle". Mais sincèrement, si vous aimez les jeux de ce genre, Star Wars : Jedi Fallen Order est un titre très sympa qui mérite votre attention que vous soyez fan de Star Wars ou pas car, à mon humble avis, il vaut bien mieux que la très étouffante série Dark Souls.

D'autres vidéos de Gameplay maison


Jeux du moment

>> Liste complète <<