Publicité

MediEvil – Daniel s’en est décroché la mâchoire

Légende de la Playstation 1, MediEvil représentait le jeu d'action aventure sur la console de Sony à une époque désormais révolue que j'ai plus ou moins survolée. J'ai donc raté Medievil, trop occupé à m'infiltrer à l'aide de boîtes en carton, à me castagner grâce à mes compétences de lapin de combat contre des tigres, lions et autres taupes, à invoquer des G-Forces pour poutrer les monstres adverses, ou encore à gambader dans Hyrule. Oui, je sais, Zelda n'est pas chez Sony, mais cela ne change rien au fait que j'y jouais au lieu de MediEvil.
Mais tout en l'ayant raté, j'ai tout de même usé et abusé de la démo du jeu présente sur le disque livré avec la console.

Tant d'années sans y avoir joué avec l'envie de le faire et voilà qu'en octobre 2019 je peux enfin jouer à MediEvil dans une version remake. Chouette !

Rejoignons Sir Dan Fortesque dans son aventure tellement encensée il y a une vingtaine d'années et commençons par son épopée à destination de ceux qui ne seraient pas familiarisés avec la licence. Vous incarnez donc le squelette de Sir Daniel Fortesque, chef de la garde du roi et héros de son royaume pour avoir battu l'infâme nécromancien Zarok et son armée. Enfin ça c'est la version officielle...
En réalité, Dan s'est fait tuer bêtement par une flèche d'un troufion lors du premier assaut et a été canonisé héros pour que le roi ne perde pas la face par le fait que le chef de sa garde n'ait tenu que 1,69 secondes sur le champ de bataille. Zarok, lui, a été défait par d'autres personnes...
Mais la menace de Zarok n'est pas terminée puisqu'il est de retour des centaines d'années après, réveillant par ce fait votre vieille carcasse de son repos éternel. Ce sera à votre version squelettique de mériter enfin votre titre de héros en vous occupant de la menace, plus présente que jamais, de Zarok et ses morts-vivants revenus pour terminer ce qui avait été commencé dans une aventure composée d'une vingtaine de niveaux.
Et premier constat, le lifting de cette version PS4 est réussi malgré des cinématiques aliasées par moments. Enfin en même temps, le jeu étant un remake et non un remaster, il aurait été scandaleux que le soft ne flatte pas un minimum la rétine !

Mais, malgré tout, le remake est sans saveur ajoutée, les développeurs ayant voulu reproduire le jeu original sans aucune réelle plus value et cela se ressent sur de nombreux points comme les niveaux très courts, même en gagnant le calice de chaque niveau, qui permet d'obtenir de nouvelles armes et équipements. Dans un sens c'est pas plus mal parce qu'ils n'ont même pas vraiment actualisé la jouabilité, renforçant un sentiment de difficulté qui n'est dû qu'à ce manque de bon sens dans le gameplay. Le lock avec les armes à distances reste donc une galère puisque ce n'est pas un vrai lock, mais un indicateur aussi hyperactif que capricieux et la prise en main aurait mérité un peu plus d'actualisation dans sa caméra qui se place souvent mal (il n'est pas toujours possible de la replacer), l'absence d'un recentrage immédiat derrière le personnage ou le système de switch de l'arme principale et l'arme secondaire fastidieux en plein combat et complètement stupide : pourquoi ne pas avoir attribué un bouton pour l'arme principale et un pour l'arme secondaire ?

C'est vraiment dommage que des choses pourtant standard de nos jours n'aient pas été mises en place, cela aurait rendu le jeu encore plus agréable qu'il ne l'est déjà. Car nous avons affaire à un remake, pas un remaster ni une réédition HD. Remake signifie que tout a été refait de zéro. Donc, si c'est pour proposer exactement la même chose que le titre d'origine avec les graphismes actuels comme seule différence, à quoi bon ce choix de remake tel qu'il est proposé ?

Alors attention, cela n'enlève rien à la qualité de l'aventure en elle-même, on passe un excellent moment sur le jeu. C'est juste que pour un remake, dont le terme a été pris au pied de la lettre sans réel ajout artistique ou scénaristique, on a vu carrément moins fainéant sur d'autres titres (Tomb Raider Anniversary en est un très bon exemple). Le système d'âmes à aider et la possibilité de débloquer la version originale ne sont  pas à mon sens des arguments suffisants pour taguer le jeu de remake. Mais son petit prix et son ambiance font passer grandement la pilule du remake minimaliste. Encore heureux !

  • Acheter MediEvil sur PS4

 


Jeux du moment

>> Liste complète <<