Publicité

Ghostbusters: The Video Game Remastered — Who You Gonna Call?

Dans mon enfance, j'ai vu de nombreux films dont aujourd'hui encore, j'en suis encore un très grand fan. Parmi eux, on retrouve la saga des SOS Fantômes (Ghostbusters) qui ont eu de nombreuses adaptations en jeux vidéo depuis de longues années. Aujourd'hui, nous avons le droit au Remastered du jeu Ghostbusters: The Video Game sorti en juin 2009. Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? La chandelle est-elle hantée ? Venkman est-il toujours aussi drôle et lourdingue ? Quelques réponses, sur PS4 Pro...

 

Histoire

L'histoire se déroule après le second film de Ghostbusters (SOS Fantômes 2 de 1989). Après avoir vaincu « Vigo des Carpathes », les ghostbusters signent un contrat avec la ville qui gère leur dégâts collatéraux. On commence par incarner sobrement un nouveau personnage 'Rookie' appelé le long de l'aventure "le nouveau", pour que Venkman ne s'y attache pas après ce qui est arrivé aux autres. Après un rapide tutoriel qui nous fait endommager l'unité de confinement, notre première mission commencera là où tout a commencé dans le premier film : l'hôtel Sledgewick, pour capturer Bouffe-Tout, qui visiblement aime bien ce lieu. Ce qui devait être une mission simple et de routine devient une mission complètement disproportionnée dans laquelle l'on retrouve de vieux ennemis, et les débuts d'un vaste et dangereux complot pour que les spectres envahissent ce monde.

Mon avis : J'ai toujours été fan des films SOS Fantômes, depuis que je suis gosse : j'ai dû les voir un bon paquet de fois. Cette fois-ci, on se retrouve avec un scénario écrit par Dan Aykroyd (Raymond Stanz) et Harold Ramis (Egon Spengler). Le scénario, qui est considéré comme le troisième film original, nous met face à la dimension des fantômes et introduit des twists scénaristiques qui remettent en cause quelques éléments des films précédents... si c'est réellement une suite. Dans tous les cas, il se prête parfaitement bien à un jeu vidéo, et ce format l'exploite superbement bien.

 

Graphismes et ambiance

On retrouve des graphismes améliorés comparés aux versions initiales sorties sur PS3, Xbox 360 et PC de 2009. On sent bien que le jeu a été retravaillé pour que cela soit plus agréable visuellement. Sans entrer dans des critères des standards actuels, le jeu s'en tire correctement pour un remastered.  Les effets des packs de protons, des pièges, sont pas mal et en parfaite adéquation avec les sons que l'on a déjà pu entendre auparavant, et le tout est rythmé par la musique originale. L'ambiance devient rapidement immersive et nous replonge dans l'univers si bien connu grâce aux nombreuses anecdotes et aux caractères des personnages bien conservés. À titre d'exemple, Peter Venkman qui essaye de draguer sans relâche, ou bien encore Jeanine qui tient le standard avec une désinvolture légendaire.

Gameplay

Ce jeu est un TPS assez classique dans son fonctionnement. Les affrontements contre les fantômes suivent presque toujours le même schéma : affaiblissement => capture. Cependant, tous les ennemis ne seront pas forcément des fantômes classiques et demanderont plus de finesse et de subtilité. Le jeu revêt également une grosse part d'exploration des lieux pour trouver les objets particuliers tel que des artefacts maudits qui serviront à gagner de l'argent.

La traque

Comme tout bon chasseur de fantômes, il faudra scanner les lieux avec votre psycho-tensiomètre pour réussir à débusquer les entités qui se cachent ici et là. Vous aurez trois couleurs précises :

  • Vert : apparition qui se cache dans le coin (objet ou autre)
  • Rouge : apparition qui rôde dans le coin
  • Bleu : objets maudits à collecter dans le coin

Avec les bonnes améliorations, il sera possible de scanner plus loin, plus rapidement. Surtout que scanner un ennemi vous permettra de savoir à qui vous avez à faire, en plus de connaitre ses forces et faiblesses. Enfin, il sera aussi utile d'utiliser votre matériel couplé de manière automatique à vos lunettes nocturnes, qui vous permettront de voir parfaitement dans l'obscurité, ainsi que certains détails invisibles autrement.

Capture de fantôme, équipement et ennemis

Pour capturer un fantôme, il existe la méthode que vous utiliserez le plus souvent : vous lui envoyez des rafales de protons à travers la tête pour qu'il soit affaibli, vient ensuite la capture avec le rayon (qui switch de manière automatique une fois le fantôme visé affaibli) pour l'attirer jusqu'au piège en le tirant avec votre rayon ou bien en l’assommant avec votre capacité "smash" qui va envoyer valdinguer le spectre dans la direction choisie. Avec les bonnes améliorations, il sera possible de capturer un spectre en le smashant dans un piège.

Tout au long de l'aventure, Egon va vous débloquer, parfois en pleine mission, des améliorations et fonctionnalités pour votre pack de protons. Ainsi, vous aurez le choix des armes pour toutes les choses que vous allez rencontrer, car parfois les ennemis sont des possessions, ou bien faits de slime noir, ou bien autre chose...

  • Lance à protons : l'arme de base, modifiée pour envoyer des flèches boson, avec le tir alternatif. Cela fait super mal et donne au joueur une arme puissante, mais assez lente de réutilisation.
  • L'effluve de stase : le tir principal vous donnera la capacité de stopper un fantôme ou une possession comme si elle était gelée, assez utile pour les boss puissants, mais lent. Le tir alternatif agit comme un fusil à pompe en ayant le même effet, mais plus concentré à courte portée.
  • Le slime chargé : véritable souvenir du second film, celui-ci possède plusieurs utilités. En plus de neutraliser le slime noir que vous rencontrerez à plusieurs endroits, il permet de combattre les créatures faites en cette matière. De plus il permet "d'engluer" les gens pour faire sortir les spectres qui les possèdent. Le tir alternatif est une attache qui va se rétracter entre deux points et les attirer l'un vers l'autre. Utile pour certains mécanismes, ou fixer un fantôme à un piège. Tout est une question d'imagination...
  • Le lanceur Meson : une espèce de mitraillette protonique en tir classique possédant un tir alternatif qui marche la cible et dirige tous les tirs vers cette dernière. Utile contre les ennemis qui aiment avoir des mouvements erratiques.

Le pack ne peut cependant pas tirer en continu, vous devrez le refroidir manuellement (ça prend une seconde) pendant les affrontements sous peine de le voir s’éteindre le temps qu'il le fasse automatiquement, ce qui prend un peu de temps. Ce mécanisme contraint le joueur à faire des pauses régulières dans ses assauts et à ne pas bombarder la zone comme un bourrin de première. Après, il faudra TOUJOURS respecter la règle principale : ne jamais croiser les effluves.

Les améliorations

Vous aurez contre vos services de chasseur de fantôme l'occasion de choisir des améliorations coûteuses pour votre équipement. Ces dernières vous seront d'une précieuse aide tant elle vous permettront de tirer plus longtemps sans refroidir, de piéger plus facilement, de mieux scanner, etc. Cependant au vu du prix, il faudra choisir judicieusement.

Remastered ?

Les graphismes ayant reçu une amélioration modeste, on voit partir malheureusement deux choses qui m'auraient, comme à beaucoup de joueurs, réellement fait plaisir : le mode multijoueur, qui nous aurait évité de traîner des boulets en permanence, et la VF qui aurait pu me faire retomber plus profondément en enfance avec les discours de Ray, Winston et Egon qui essaye de faire comprendre à Peter qu'ils sont dans la mouise jusqu'au cou : c'est réellement dommage, d'autant que c’était présent sur la version PS3.

De plus, certaines choses, comme le répondeur à l'étage de la caserne, ne sont pas traduites et donnent du coup l'impression d'un jeu sorti à la hâte. C'est un peu dommage de voir ce genre de choses qui étaient censées renforcer l'immersion.

 

Résumé

Cette version Remastered est une aubaine pour moi qui n'a jamais joué aux versions sorties précédemment (celles de 2009). J'ai apprécié l'histoire, l'humour, la caserne, les références aux films qui ont fait ressortir le fanboy qui était en moi. Seulement, j'ai forcément été beaucoup plus critique sur certains points qui viennent entacher un peu l’expérience, comme le fait de recevoir de nouveaux équipements en pleine mission, ce qui est un peu étrange... Pourquoi pas avant ? Ou bien le fait que certains détails ne sont pas traduits, c'est un peu dommage. Globalement, je pense que ceux qui ont fait la version de 2009 ne trouveront rien de vraiment "neuf". Pour les autres, c'est une bonne expérience surtout pour les amateurs du genre qui cherchent à vivre une nouvelle histoire de ces chasseurs bien particuliers.

Disponible sur le Playstation Store, le Microsoft Store, sur le Nintendo Store ainsi que sur l'Epic Store.


Jeux du moment

>> Liste complète <<