Publicité

The Cycle – Un Battle Royale pas comme les autres

Dominé par Fortnite, PUBG et Apex Legends depuis de nombreux mois maintenant, le genre du Battle Royale continue pourtant de faire de nombreuses émules. La plupart se contente de copier bêtement le principe, en appliquant une direction artistique distincte et en modifiant la balistique des armes, d’autres vont plus loin et proposent quelque chose de plus singulier. L’exemple le plus récent que j’ai en tête étant The Darwin Project, déjà plus tout jeune. Le jeu dont on va parler aujourd’hui fait partie de cette deuxième catégorie et pourrait renouveler une expérience parfois lassante pour quelques personnes.

The Cycle se laisse prendre en main via un tutoriel assez complet

The Cycle propose en effet une autre lecture du Battle Royale. Ici, on n’incarnera pas (par défaut) un meurtrier sanguinaire qui fait tout pour survivre, mais un prospecteur freelance, envoyé par l’une des trois factions du jeu. Le but premier du jeu ne sera pas ainsi de tuer tous les autres prospecteurs qui auraient eu le malheur de poser les pieds sur cette planète en même temps que vous, mais d’explorer la planète Fortuna III, qui dispose d’un écosystème riche et hostile, et d’une météo perturbée par des installations aliens. Ne vous attendez donc pas à un accueil chaleureux.

Divers objectifs devront être complétés, que l’on soit seul ou en groupe. A l’heure actuelle, le titre ne permet pas de lancer une partie « solo ». On devra forcément être groupé, soit en duo, soit par groupe de quatre, avec des amis ou de inconnus. Vous disposerez d’un certain nombre de missions :

  • Survivre, en premier lieu. La faune locale étant agressive, vous devrez abattre ses espèces, ce qui vous permettra de glaner quelques points d’expérience et quelques crédits.
  • Réparer les drones envoyés par les différentes factions du jeu. Ces derniers ayant la fâcheuse tendance à finir au sol à cause de la météo et des créatures les attaquant.
  • Activer des antennes relais pour transmettre aisément des infos à votre faction.
  • Récupérer des composants sur les monstres, la flore ou les minerais du coin, et les déposer à des endroits spécifiques pour que la faction puisse les récupérer.

Voilà pour l’essentiel des tâches. Là où ça se complique, c’est que vous ne serez pas le seul envoyé sur la planète. 20 joueurs, dispatchés en 5 escouades de quatre joueurs, veulent faire la même chose que vous, et doivent rafler un maximum de points en vingt minutes. Vous serez donc amenés à vous croiser à un moment ou à autre, et il y a fort à parier que cela se termine en affrontement pour voler les ressources de chacun et gagner quelques points. Car oui, chaque objectif complété vous donne quelques étoiles. Capturer l’antenne relais vous donnera par défaut 1 étoile. Maintenir la connexion avec l’antenne durant un certain laps de temps en prodiguera 2 de plus, puis 3… Vous comprenez le topo : capturer l’objectif et le maintenir peut avoir un impact significatif sur votre score.

Les paysages sont assez jolis à regarder !

De même avec les drones, plus vous en réparerez, plus les étoiles gagnées seront nombreuses. En ce qui concerne les crédits, ces derniers vous serviront tout au long de la partie. Au début, vous commencerez avec un simple pistolet. En tuant suffisamment de monstres, vous aurez de quoi acheter une arme plus performante. A vous de voir si vous préférez la mitraillette, le fusil à pompe ou le fusil de précision. Pour ce que j’ai pu essayer, en dehors du fusil de précision, je n’ai pas trouvé les sensations de tirs très convaincantes, c’est très mou. C’est déjà marquant contre les monstres, ça l’est encore davantage contre les joueurs. En espérant que ça soit réglé dans un futur patch.

A chaque début de partie, vous devrez choisir pour quelle faction vous souhaitez travailler. Vous avez une réputation auprès de chaque entité, et cette dernière progressera plus ou moins vite en fonction de votre score au fur et à mesure des parties. Chaque niveau de réputation débloquera des schémas d’armes. Ces armes pourront être construites grâce aux matériaux obtenus à chaque fin de partie. A voir sur la durée, mais ça semble offrir pas mal de possibilités ! Rassurez-vous, il n'est pas possible d'acheter d'armes sur la boutique du jeu, qui ne propose que quelques costumes uniquement cosmétiques.

En ce qui concerne l’aspect technique du titre, c’est joli sans être transcendant, et les textures paraissent extrêmement lisses. Un côté cartoon à la Fortnite est présent, et le monde m’a fait penser au disparu Firefall, avec son monde très coloré et sa végétation exotique. Pour une raison que j’ignore, le jeu tend à freezer de temps à autre, un peu étonnant au vu de la configuration de test (Intel i9-9900RF couplé à une RTX2080 et 32Go de RAM DDR4).  Rien de franchement gênant, le jeu restant jouable, mais un peu d'optimisation ne fera pas de mal au titre.

Au global, ce The Cycle est plutôt convaincant. Le côté quête mis en avant fait du bien à un genre qui tourne, par nature, en rond. A voir sur la durée, si on ne se lasse pas de ces objectifs qui se répètent. L'éditeur proposera, on l'espère, un peu de variété à ce sujet ! Le titre poursuivra son accès anticipé pendant quelques mois encore sur l'Epic Games Store. Vous pouvez déjà jouer à ce dernier gratuitement par ici.


Jeux du moment

>> Liste complète <<