Publicité

Cat Quest II – Chien et chat, même combat

Après un premier opus sorti en 2017 certes réussi mais néanmoins relativement léger, The Gentlebros (studio indépendant singapourien) récidive avec Cat Quest II qui nous promet la même chose, en mieux 🙂

 

A deux c'est mieux

Premier changement, et il est d'importance, le titre permet d'incarner 2 personnages, un chat (comme dans le premier opus) et un chien. Il est possible de jouer seul et de basculer de l'un à l'autre à tout moment, ou bien de jouer à deux en coopération (nécessite 2 manettes sur PC) !

Ce changement apporte à lui seul énormément au titre car nos deux héros disposent chacun de leur propre équipement et de leurs propres sorts, et pour ajouter un intérêt à la chose : il n'est pas possible d'attribuer un même stuff/sort aux deux personnages à la fois. Ainsi le principe de spécialisation prend tout son sens et orienter un personnage sur les dégâts physiques tandis que l'autre se focalisera sur la magie n'est sans doute pas une mauvaise idée.

 

Un stuff plus complet qu'auparavant

Si dans le premier opus le stuff était très limité (notamment côté armes) et servait principalement à grappiller quelques points sur les stats de base (dégâts physiques/magiques/HP/MP/armure), Cat Quest 2 a le mérite de proposer quelque chose de plus profond. En effet, outre l'arrivée de nouveaux types d'armes, le bâton notamment qui permet de jouer à distance, nous pouvons aussi apprécier la présence de bonus divers et variés sur certains objets !

On peut citer entre autres, des bonus liés aux coups critiques, un pourcentage d'augmentation de stat, des bonus sur un type de dégâts (feu/froid...) voire sur une compétence précise et sans doute bien plus... Cela semble être suffisamment complet pour faire de véritables petits "builds" optimisés 😉

 

Diverses améliorations bienvenues

Enfin, et pour finaliser la liste des nouveautés constatées durant cet aperçu, nous avons aussi apprécié :

  • La fin des quêtes rattachées aux tableaux de quêtes & désormais présentes un peu partout.
  • La mention de la difficulté à chaque fois que l'on souhaite débuter une quête.
  • Le monde bien plus varié que les interminables plaines/forêts du premier opus.
  • Les donjons plus travaillés qu'auparavant.
  • La world map plus agréable à utiliser.
Étant donné le nom de certains lieux de la région canine, on comprend mieux l'origine de l'expression "Avoir une vie de chien" ;)
Étant donné le nom de certains lieux de la région canine, on comprend mieux l'origine de l'expression "Avoir une vie de chien" 😉

 

Un jeu qui a du chien ?

Cette première approche s'avère bien plus convaincante que l'expérience rencontrée avec Cat Quest premier du nom. Si ce dernier était loin d'être désagréable, il souffrait cependant d'une simplification peut-être trop extrême et d'un manque de profondeur.

Ici on reprend les bases qui ont fait le succès de la licence et on agrémente le tout de nombreuses petites améliorations qui enrichissent le titre et lui permettent de toucher davantage de profils de joueurs (j'y trouve davantage mon compte) 😉

Seul le scénario semble rester light et peu inspiré, à voir la tournure qu'il prendra au fur et à mesure de la progression. Un lien vers un test complémentaire sera ajouté à la fin de cet aperçu une fois le jeu achevé.


Jeux du moment

>> Liste complète <<