Publicité

Oculus VR acheté par Facebook

Une petite bombe a été lancée hier matin : Oculus VR s'est vendue au géant Facebook. La technologie Oculus Rift est très prisée et incarne pour beaucoup le futur des jeux vidéo. Mais cette technologie pourrait également aider dans bien d’autres domaines, on peut imaginer par exemple des applications en médecine, téléphonie ou géologie. Bref, la réalité virtuelle possède un gigantesque potentiel pour de futures technologies où virtuel se confond avec réel et de nombreuses sociétés l'ont compris, Facebook ayant dépensé la coquette somme de 2 milliards de dollars pour ce rachat.

Le mobile est la plateforme d'aujourd'hui et maintenant nous nous tenons prêts pour la plateforme de demain (...). Oculus est la chance de créer la meilleure plateforme sociale qui soit et de changer la façon dont nous travaillons, jouons et communiquons.

Ces mots de Zuckerberg, que vous pouvez retrouver ici, démontrent l’envie de Facebook de développer son réseau social pour continuer à suivre les tendances malgré les années. Dans une réponse officielle à un média, Facebook a stoppé net les rumeurs indiquant que l'identité visuelle d'Oculus (interface et/ou logo) allait être modifiée pour s'adapter à l'interface du média social : ce n'est pas vrai et ne correspond pas à l'essence de leur relation [avec Oculus].

lowLatencyHeadTracking

Mais ce rachat fait actuellement polémique sur internet. En effet, Facebook n'a pas forcément bonne réputation, n'étant pas connu notamment pour le respect des données de ses utilisateurs. Que va donner l'intrusion de la réalité virtuelle dans notre vie privée ? Est-ce que Oculus Rift va réellement servir au jeu vidéo appartenant désormais à une société dont le jeu n'est pas l'activité principale ? En parallèle à ces nombreuses interrogations légitimes, les réactions ne se sont pas fait attendre. Le créateur de Minecraft, Notch, a immédiatement annoncé qu'il abandonnait les négociations pour une version Oculus Rift de son jeu, ne désirant pas avoir à faire avec Facebook. Étrangement, en réponse, le CEO de Razer a répondu qu'ils pouvaient peut-être aider...

Est-ce que Razer serait également sur un projet de réalité virtuelle, rejoignant la longue liste des géants du secteur s'intéressant à ce marché prometteur ? On sait que Microsoft et Valve seraient actuellement sur des projets tandis que Sony a dévoilé sa solution à l'occasion de la GDC (projet Morpheus). D'autres éditeurs (comme CCP pour Eve:Valkyrie) sont eux enthousiastes par ce nouveau souffle donné à la société qui profitait certes du soutien des joueurs mais qui s'était heurtée à de nombreuses portes fermées : tous les gros éditeurs préférant en effet développer leurs propres solutions qu'investir sur Oculus.

En guise de conclusion, quelques anecdotes. Tout d'abord, cette initiative amusante qui a permis de faire parler de la campagne Kickstarter de Frog Fractions 2 (info provenant de JeuxVideo.com). Les développeurs ont rajouté un objectif à 2 milliards de dollars, leur permettant de racheter Oculus à Facebook ! Pas sûr qu'ils y arrivent n'ayant récolté que 43 500$ à 13 jours de la fin...

d4287ffdd760dc993703ddb86e86759b_large

Enfin, du côté de la bourse, les investisseurs se sont mélangés les pinceaux. En effet, les actions de deux sociétés ont monté en flèche :  Oculus VisionTech (société canadienne de streaming et VOD) et Oculus Innovative Sciences (groupe commercialisant des désinfectants médicaux). Ces deux compagnies n'ont bien sûr rien à voir avec Oculus VR (non cotée en bourse) ! De son côté, l'action Facebook a perdu un peu moins de 7% suite à l'annonce.

 

Que pensez-vous de cette acquisition par Facebook ?



Découvrez nos derniers aperçus :




Jeux du moment

>> Liste complète <<