Publicité

Le Prisonnier Quantique ou quand la science rencontre Monkey Island !

À l'occasion d'une petite présentation courant juin au bar Player One, le CEA, un organisme public de recherche français parmi les plus innovants au monde, nous a présenté en avant-première son jeu vidéo, le Prisonnier Quantique. Développé en interne et parrainé par le mathématicien Cédric Villani, avec un budget minimum, conçu pour être gratuit et accessible au plus grand nombre de 10 à 77 ans, le jeu proposera entre 8 et 12 heures de jeu. Mixant science et science-fiction au sein d'une aventure rocambolesque à travers le monde, ce jeu s'annonce unique et devrait proposer des expériences originales et inédites.

 

Le lieu du Crime

Le Bar Player One, un de mes lieux Geek préférés de Paris (oui encore un) avec un concept unique et plusieurs ambiances,  rétro-gaming au rez de chaussée  avec des consoles rétro, des bornes d'arcade dans une ambiance pop-culture des années 90 et jeux de société et livres un étage plus bas dans une ambiance plus fantastique. De quoi contenter tout le monde en consommant une de leurs sympathiques boissons (modérément ou sans alcool bien sûr).

 

Le Pitch

Au début du XXe siècle, la physique quantique est en plein essor, mais demeure pleine d’énigmes. Les plus éminents savants peinent à appréhender les lois de l’infiniment petit, un monde très différent du nôtre.

De son côté, Artus Cropp, physicien brillant mais méconnu, imagine une méthode révolutionnaire pour observer le monde quantique et les particules qui le peuplent. Assisté d’un jeune ingénieur, il consacrera sa vie et sa fortune à donner corps à ses théories en construisant un « modulateur de Planck ». Grâce à cet instrument, Cropp commence dès le début des années 60 à étudier le monde quantique et à en révéler les secrets qu’il consigne dans son carnet de laboratoire.

Et c'est là que commence l'aventure de Zoé...

 

Un peu de Gameplay

Le Prisonnier Quantique est un jeu vidéo en 2D avec une quête principale où le joueur devra résoudre de nombreux puzzles avec un point de vue intermédiaire entre le serious game et le vrai jeu, du "game serious" du coup.

La difficulté pour un organisme axé sur la recherche comme le CEA était de proposer un jeu vidéo avec des interactions réalistes et une véritable ouverture sur la science. Les différents puzzles que j'ai pu voir m'ont paru ainsi relativement simples avec des indices qui vont orienter le joueur vers la solution tout en lui distillant des éléments de science élémentaire. Une fois l'énigme résolue, il est possible (et conseillé) de visionner une petite vidéo explicative qui permet d'approfondir le sujet. De nombreux univers de la science sont ainsi évoqués avec plein de machines dont je ne connaissais même pas l'existence avant la présentation et qui effectuent des choses incroyables.

L'objectif est de promouvoir la science et les actions du CEA, mais aussi de faire un vrai jeu plébiscité par les gameurs. L'action se présente donc comme un "point and click" classique dans l'esprit, avec des pointes d'humour dignes des "Monkey Island" des années 90 (on peut même discuter avec des animaux), style de jeu intemporel et ne nécessitant pas des graphismes dernière génération pour être apprécié. Il faudra ainsi aider Zoé à progresser dans l'histoire en utilisant votre logique et vos connaissances en science et technologie afin d'enquêter sur la mystérieuse disparition du professeur Arthur Cropp.

Pour s'inscrire dans le monde réel, plusieurs énigmes sont aussi des relais de l'actualité scientifiques et parleront ainsi à tous, comme la gestion de l'énergie, les conséquences du réchauffement climatique... Ce jeu a également un objectif pédagogique de diffusion de la culture scientifique, (physique, chimie, technologie, astronomie…) à destination des collégiens et lycéens mais aussi des plus jeunes accompagnés de leurs parents et est conçu pour être utilisé en classe comme à la maison.

Dernière particularité : le jeu a été réalisé avec un budget réduit au minimum. A l’exception de l’illustration et du sound design. Le Prisonnier Quantique a été entièrement créé et développé en interne (sans recourir à un studio) par l’équipe multimédia de la Direction de communication du CEA, en lien direct avec les scientifiques et les chercheurs de l’organisme pour l’élaboration des énigmes scientifiques.

 

Où et quand le trouver ?

Le Prisonnier Quantique se veut facile d’accès puisque il sera jouable depuis un simple navigateur et en plusieurs fois (je sais ce que je vais faire pendant mes pauses au taf ! ). Grâce à un système de sauvegarde de la progression, le joueur pourra reprendre sa partie en cours n’importe où et sur le support qu’il souhaite : ordinateur, tablette, avec pré-téléchargement et donc possibilité d'y jouer hors connexion, ou même smartphone (bien que cela me semble un peu petit pour y jouer dans de bonnes conditions, mais pourquoi pas).

La sortie officielle est prévue le 5 octobre 2019 à l’occasion de la Fête de la Science, mais nous vous en reparlerons auparavant dans un vrai aperçu. J'ai vraiment hâte d'y jouer avec mon futur collégien qui aime déjà beaucoup les expériences scientifiques.

Vous pouvez dès à présent vous informer sur le site web dédié ici.


Jeux du moment

>> Liste complète <<