Publicité

FFTCG – Wind Crystal Cup (Milan)

Les 18 et 19 mai 2019 a eu lieu la troisième édition européenne de la Crystal Cup à Milan en Italie. C'est, pour le moment, la seule compétition annoncée pouvant donner le droit aux joueurs d'être qualifiés pour le championnat du monde (TOP1). Les qualifications européennes peuvent être obtenues en arrivant en TOP4, ainsi que via d'autres compétitions (Grand Open et National). Encore une fois, il y avait de nombreux joueurs (plus de 110 joueurs) de différentes nationalités.

Jour 1 - Tournoi Construit

Pour une fois, la salle où s'est passé le tournoi était une salle de jeu et non pas une salle louée dans un espace privatif. Même si c'est un détail, je pense que cela a beaucoup aidé les organisateurs pour préparer la salle et la partie streaming de l'événement. Comme nous étions un peu moins de joueurs qu'à la Crystal Cup d'Allemagne, le premier jour s'est déroulé sur 7 matchs de 30 minutes. Il n'y a pas eu de gros problèmes lors de la journée mis à part une "Game Lost" (forfait) d'un joueur lors d'une ronde infligée par les organisateurs car celui-ci n'avait pas rempli correctement la liste de son deck (en plus il est Français !).

De mon côté, si vous avez pu lire mes derniers articles sur les tournois régionaux, j'ai joué un Terre/Vent assez classique dans la méta actuelle de l'opus 8. Le but du deck est d'effectuer du contrôle sur le terrain adverse en se développant grâce à une ligne de soutien peu chère sous certaines conditions. Malheureusement, je n'ai pas réussi à faire TOP32 sur ce premier jour à cause notamment de mauvaises sorties de mon jeu ou tout simplement de certains choix de jeu qui n'ont pas été judicieux contre certains adversaires.

Résultat : Victoire
Deck : Feu/Glace

Ma main de départ n'était pas vraiment des meilleures et j'ai dû faire un Djidane d'entrée de jeu. Heureusement pour moi, j'ai pu piocher Miounne le tour suivant pour lui faire défausser une carte supplémentaire. Avec un peu moins de pression de sa part ayant défaussé deux soutiens de sa main, j'ai pu étaler ma ligne de soutiens et mon jeu pour lui mettre une pression constante. La fin du match pour lui s'est conclu quand Dadaluma est arrivé sur le terrain avec deux Pampas.

Résultat : Victoire
Deck : Rainbow

J'ai eu une sortie assez correcte en terme de soutiens ce qui m'a permis de pas être bloqué pour jouer mes cartes. Au départ, j'ai cru jouer contre un Eau/Vent voyant qu'il avait joué Rikku sur le terrain et une carte eau en break zone. Quand j'ai joué Djidane pour voir sa main, j'ai aperçu une Yuna 5CP et une Shantotto 7CP. Mon plan de jeu n'a pas trop changé après cette découverte étant donné que je ne comptais pas étendre ma ligne d'avant pour éviter un nettoyage de terrain à coup de Fina/Valefor. Entre la gestion de terrain et la défausse avec cinq Djidane dans la partie, mon adversaire s'est incliné rapidement.

Résultat : Défaite
Deck : Terre/Vent

J'ai eu une très mauvaise sortie à l'inverse de mon adversaire qui a pu jouer rapidement Mog (XI), Semih et Sibylle. Tous les coups que j'aurais pu faire (Djidane, Kam'lanaut) ont été faits par mon adversaire avant moi. Perdant des ressources et ayant toujours été derrière pendant toute la partie, j'ai perdu en milieu de partie quand il a pu nettoyer mon terrain grâce à un combo de Diablo/Dadaluma.

Résultat : Victoire
Deck : Feu/Glace

Un peu comme sur la première partie de la journée, j'ai eu une sortie assez correcte dans son ensemble. Mon deck ayant un avantage certain contre celui de mon adversaire, il a été facile de prendre l'avantage sur ce dernier grâce notamment à Dadaluma qui est une vraie plaie à gérer pour lui sans qu'il ne perde d'avants de son côté. Même en ayant recours à la compétence automatique de Cloud Opus 8 pour détruire un de mes avants et reprendre un peu le cours de la partie, il n'a pas pu continuer à mettre une pression constante et j'ai pu reprendre l'avantage à mon tour. Etant donné qu'il avait dû mettre 10 cartes en break zone suite à la compétence de Cloud, il ne lui restait plus beaucoup de réponse possible pour gagner.

Résultat : Défaite
Deck : Terre/Vent

J'ai eu l'impression de revivre mon précédent match contre le précédent Terre/Vent. J'ai pu commencer avec Rikku/Chaos me sentant assez confiant. De son côté, mon adversaire avait simplement commencé avec un Mog (XI), j'ai vite déchanté au second tour où je n'ai rien pu jouer d'impactant et où lui a joué Semih et Sibylle tout en allant chercher Kam'Lanaut. Sa sortie est l'une des meilleures que le deck peut faire et n'ayant pas eu de réponse à Kam, j'ai dû faire une Shantotto rapidement pour éviter de subir toute la partie. Revenu en milieu de partie, j'ai peiné à garder l'avantage par la suite grâce à un tour où il a joué Diablo et Phénix pour détruire mon terrain.

Résultat : Défaite
Deck : Eau/Vent

C'était un match que je voulais éviter d'une part car je connaissais mes chances contre ce type de deck, mais surtout quand c'est un ami compétiteur contre qui on joue (José Gonzalez compétiteur de la World Cup 2018). Le match n'a pas été de tout repos que ce soit pour lui ou pour moi car nous étions au coude à coude. J'ai perdu énormément de ressources sur un Exburst (Valefor) qui lui a permis de détruire mon soutien Chaos presque gratuitement grâce à son archer (un des ajouts dont on avait parlé le jour d'avant). Entre la gestion de terrain des deux côtés et les coûts de meule, il a pu gagner sur le long terme pouvant réactiver plus de fois que moi ses soutiens pour m'amener plus vite que lui à la fatigue. Pour moi, ce fut le meilleur match de ce tournoi.

Résultat : Défaite
Deck : Mono-Eau

Mon match pour ma possible qualification en TOP32. Malheureusement pour moi j'ai affronté un mono-eau qui a pu, malgré de nombreux nettoyages de terrain de ma part (Fina, Shantotto) , mettre une pression constante rapidement grâce notamment au couple Leila/Viking ou Lenna/Paladin. Mon plan de jeu a été de temporiser la partie en attendant que mon adversaire perde à la fatigue, il n'a pas été concluant car l'arrivée de Tidus en attaque arriérée et d'un Nuage des Ténèbres a conclu la partie. A noter qu'il ne restait que cinq cartes dans son deck et que j'ai pu lui faire meuler 9 cartes durant la partie.

Jour 2 - Side-Event

Qui dit jour 2 rime aussi avec Side-Event pour les joueurs non qualifiés. Semblable à la précédente Crystal Cup, il existait deux événements possibles durant la journée : les pods construits (mini-tournois à 8 joueurs en format classique) et le tournoi "Gone With The Wind". Ce dernier format que j'ai effectué est un format construit où le but est de construire un deck où vous devez avoir plus de cartes de l'élément Vent que le reste. Mon deck du Jour 1 rentrant déjà dans ses conditions, je n'ai absolument pas changé celui-ci pour y participer. Sur ce tournoi, il y avait environ une soixantaine de personnes et je suis arrivé 11éme avec un score de 3 victoires pour 2 défaites.

Résultat : Défaite
Deck : Terre/Vent

Malédiction du jeu miroir ou non, mon adversaire a là aussi eu une excellente sortie alors que moi, je suis resté à 3 soutiens pendant de nombreux tours. Malgré une certaine remontée en milieu de partie grâce à Noctis/Pampa, le tour avec Diablo/Dadaluma où je n'ai pas pu répondre faute de cartes jouables en main m'a coûté extrêmement cher et a conclu la partie.

Résultat : Victoire
Deck : Chocobo

Dans le match précédent, le joueur était à ma gauche et j'ai pu voir ce qu'il jouait. Sachant qu'il jouait un deck où son plan de jeu est d'inonder celui-ci de petits avants, j'ai gardé en main de départ Fina pour faire un nettoyage de terrain sans trop prendre de dégâts. Comme il a voulu jouer l’agression plus que de poser des soutiens, il s'est vite retrouvé sans ressources quand j'ai pu, pour ma part, gérer systématiquement ce qu'il pouvait mettre sur le terrain.

Résultat : Victoire
Deck : Mono-Vent

Assez rapidement sorti en soutien des deux côtés, j'ai pu rapidement mettre la pression grâce à de nombreux avants. Etant donné que le mono-vent a la possibilité de mettre rapidement des avants sur le terrain sans payer (Bartz, Vata), j'ai rapidement défaussé ces cartes de la main de mon adversaire grâce à Djidane/Miounne. Ayant un réel avantage sur le terrain, j'ai enfoncé le clou en le faisant meuler grâce au soutien Rikku. Entre la pression sur le terrain et celle de la fatigue, il n'a pas pu faire grand chose en fin de partie pour gagner.

Résultat : Victoire
Deck : Terre/Vent FF7

Nous avons tous les deux une bonne sortie que ce soit en terme de soutiens et d'avants. Pendant de nombreux tours et n'ayant pas d'invocations des deux côtés, nous nous sommes littéralement regardés dans le blanc des yeux sans attaquer. Dès lors que j'ai eu Leyak sur le terrain, j'ai pu être un peu plus offensif en attaquant car mes avants allaient se réactiver s'il m'attaquait. La partie s'est terminée dès lors que j'ai eu Diablo en main et que j'ai pu faire un nettoyage de terrain adverse grâce à Noctis/Pampa.

Résultat : Défaite
Deck : Terre/Vent

La partie était relativement équilibrée des deux bords où nous contrôlions le terrain adverse chacun notre tour. Le tournant du match a été ma pioche où sur 3 tours j'ai eu 5 soutiens alors que j'en jouais 15, donc 5 sur le terrain et quelqu'un en break zone. Le fait de piocher par la suite mes réponses un peu tard ne m'a pas permis de revenir dans la partie.

Conclusion

Même si je n'ai pas été qualifié pour le jour 2 de l'événement principal, les événements internationaux procurent toujours un réel plaisir. Que ce soit les nouvelles rencontres ou celles que nous connaissons déjà, la communauté autour de Final Fantasy est toujours l'une des meilleures que j'ai pu côtoyer. Sur le plan de l' organisation, nous n'avons eu que très peu de soucis par rapport à celle d'Allemagne où il y avait eu de nombreux temps d'attente entre certaines rondes (surtout pour ceux attendant le side-event du J2). Les prochaines étapes seront le Grand Open de Paris et la Crystal Cup Terre d'Eindhoven en Juin.


Jeux du moment

>> Liste complète <<