Publicité

Warhammer : Age of Sigmar Champions – Du physique à la Switch

Warhammer : Age of Sigmar Champions est un jeu de cartes à collectionner sorti depuis des années au format physique. PlayFusion et Games Workshop se sont associés pour proposer une version dématérialisés du TCG sur Switch & PC.

Comme la plupart des TCG, Warhammer : Age of Sigmar Champions comprend quatre grandes alliances possédant chacune des mécaniques bien différentes. Elles sont elles-mêmes composées de différentes factions tirées de l'univers d'AoS. Le joueur devra choisir son alliance avec minutie, car il influera directement sur la façon de jouer, il est toutefois possible de mélanger les cartes de factions pour parfaire son jeu. Pour le moment, le jeu possède 278 cartes divisées en plusieurs catégories (Champions, Bénédictions, Unités, Sorts et Compétences).

Le but du jeu va être de baisser la vie de votre adversaire à l'aide de vos cartes. Un jeu comporte 30 cartes dont 4 Champions et 4 Bénédictions de l'alliance que vous avez choisie au départ. Les champions sont répartis sur quatre lignes au début de la partie. Ces cartes ont une classe bien spécifique : guerrier, magicien ou guerrier-mage (il y en a peu). Elles dictent la façon de jouer et les cartes pouvant être mises sur cette ligne. Par exemple, les champions "guerriers" n'ont pas la possibilité d'utiliser des sorts de mages ou inversement.

Chacun des champions possède une série de quatre quêtes qui vous demanderont d'effectuer certaines tâches (jouer une unité, infliger un dégât, ...). Dés lors que vous réussissez à boucler les quêtes d'un champion, vous débloquez la bénédiction aléatoire de celui-ci. Ces cartes ont un impact assez fort sur le jeu infligeant des dégâts importants à l'adversaire ou vous protégeant de nombreux dégâts par exemple. Outre les effets des cartes en elles-mêmes, chacune des cartes jouée sur le terrain a des valeurs aux quatre coins de celle-ci. De bouclier ou de dégâts, les valeurs inscrites dans le cercle en haut à gauche se déclencheront en début de tour. Les cartes sur le terrain font une rotation de 90° dans le sens inverse d'une aiguille d'une montre au début de chaque tour. Quand une carte revient à son point d'origine, elle est mise au cimetière.

L'une des autres mécaniques qui régit le jeu sont les actions possibles lors de notre tour qui sont au nombre de deux. Vous avez le choix de placer une ou deux cartes ou d'utiliser des actions héroïques si vos Champions en possèdent (les actions héroïques sont des actions pouvant être effectuées sur les cartes en jeu). Toutes les actions qui n'ont pas été effectuées durant le tour vous feront piocher un nombre de cartes équivalent. C'est le seul moteur de pioche possible dans le jeu ce qui vous demandera de jongler entre le fait de jouer des cartes et piocher des réponses pour vos prochains tours.

Coté Switch, l'intégration des cartes et du gameplay est fidèlement reproduite et il n'y a pas grand chose à dire sur ce portage. Outre le magasin où il est possible d'acheter des boosters à ouvrir, le jeu donne la possibilité comme dans d'autres TCG de scanner les cartes originales pour les récupérer en jeu (un code est présent dans les boosters). Il existe aussi de nombreux modes de jeux comme les matchs versus (classés ou non) ainsi que des matchs à scénarios où l'IA a un deck bien spécifique.

Ne connaissant absolument pas le jeu et ses mécaniques, j'ai pu, grâce au tutoriel, bien comprendre les différentes mécaniques. Les divers scénarios proposent de débloquer des cartes gratuitement pour commencer à construire un deck compétitif afin de bien appréhender les parties en lignes. Si vous aimez les TCG, que ce soit en vrai ou en ligne, Warhammer : Age of Sigmar Champions est peut-être un jeu sur lequel vous devriez poser les mains pour au moins essayer des mécaniques de jeu différentes des autres TCG du moment.

Nintendo Store - Free-to-play


Jeux du moment

>> Liste complète <<