Publicité

Wargroove – la tactique est de retour !

Wargroove est un jeu tactique au tour par tour développé et édité par Chucklefish, sorti le 1er février 2019 sur PC, Nintendo Switch et Xbox One et prévu, plus tard dans l’année, sur PS4.

Si, comme moi, vous êtes fan d’Advance War, vous devez être triste de voir que cette licence est plus ou moins morte depuis maintenant plus de 10 ans. Mais, fort heureusement, Chucklefish a pensé aux fans du genre et sort Wargroove, qui pourrait clairement s’appeler Advance War, tant le jeu fait penser à ce dernier.

Le jeu nous place sur le continent d’Aurania, qui est en paix depuis plusieurs siècles, jusqu’au jour où le roi se fait assassiner. Sa jeune fille (qui est le personnage principal du jeu) prend sa suite et doit gouverner son pays qui vient d’entrer en guerre.

Nous suivons donc la princesse Mercia qui part défendre son royaume à la tête de son armée. Bien que cela soit un jeu tactique, ce dernier fait la part belle à l’histoire et aux personnages. L’histoire a beau être assez classique, elle reste tout de même captivante, notamment grâce à ses personnages qui sont touchants et attachants.

Mais bien évidemment, le principal du jeu est son gameplay ! Si vous êtes un habitué des jeux de type Advance War, Final Fantasy Tactic ou encore Fire Emblem, les bases vous seront acquises dès le début.

En effet, le gameplay est très similaire à ce genre de jeu. Le déplacement est limité à un certain nombre de cases (différents suivant les unités), pareil en ce qui concerne les attaques, etc. Bref, vous ne serez absolument pas dépaysé.

Les combats se déroulent donc sur des cartes dans lesquelles vous allez devoir investir des bâtiments pour gagner de l’or à chaque tour et ainsi recruter des unités.

Comme tout bon jeu tactique, les unités auront leurs forces et leurs faiblesses et seront très puissantes face à certaines, et totalement en carton face à d’autres. Il faudra ainsi connaître parfaitement les unités pour réussir à obtenir la victoire. Fort heureusement, le jeu offre un simili-wiki en jeu afin d’obtenir toutes les informations sur les unités.

Le jeu propose ainsi un total de 4 factions : Cherrystone Kingdom (la faction de Mercia), Felheim Legion (la faction des démons), Floran Tribes et Heavensong Empire.

Malheureusement, la seule différence réelle entre elles réside dans l’apparence physique des unités et des héros. Elles ont toutes les mêmes types d’unités, infligeant les mêmes dégâts, avec les mêmes forces et faiblesses.

Il est dommage que les factions n’aient pas des unités, pouvoirs et capacités spécifiques, qui aurait ainsi rendu le jeu beaucoup plus tactique.

Le bon côté de la chose est que le jeu offre un très bon équilibre dans les unités. En effet, même les unités les plus puissantes et chères peuvent être facilement détruites si elles sont envoyées vers des unités par rapport auxquelles elles sont faibles. Cela pousse également le joueur à jongler entre attaque et défense, car la technique de ne confectionner que de grosses unités d’attaques n’assurera pas la victoire, de même que ne confectionner uniquement de grosses unités de défenses. Il faudra ainsi trouver un bon équilibre entre les deux.

Du côté des missions, les objectifs sont variés, bien que classiques. La destruction du camp (forteresse) ennemi est la plus commune, mais il y a aussi le fait de devoir tuer le commandement ennemi, survivre à des vagues d’ennemis ou bien sauver et libérer des PNJs.

Durant la bataille, de nombreux facteurs peuvent vous aider et/ou vous bloquer, tels que les conditions météorologiques par exemple, réparties en trois catégories : ensoleillé, condition extrême et vent favorable. Ces effets influent sur les déplacements de vos unités, mais également sur la portée des attaques (pour les unités à distance).

En dehors du mode campagne, le jeu offre de nombreux autres modes de jeu, tel que le mode « puzzle », qui vous demandera d’obtenir la victoire en un seul et unique tour, avec des unités pré sélectionnées et placées par le jeu sur le terrain. Il y a également le mode arcade, qui vous demandera d’effectuer un enchaînement de batailles.

Le point fort du jeu est son éditeur. Ce dernier permet à n’importe qui de créer tout le contenu qu’il souhaite et surtout, de le partager avec le reste du monde !

Ainsi, l’on peut créer des scénarios, des campagnes, etc. L’éditeur en lui-même est extrêmement complet, il permet de créer entièrement ses cartes de A à Z, allant du biome, en passant par les météos, le placement des éléments de décors, mais aussi de créer des cinématiques, allant du placement des personnages pour la cinématique, jusqu’au type d’apparition, aux conversations, etc.

Bref, grâce à cet éditeur, l’on peut dire que la durée de vie est énorme et que vous allez pouvoir passer sans problème plus d’une centaine d’heures sur le jeu !

Conclusion

Wargroove est vraiment un excellent jeu. Si vous êtes friand de jeu tactique, sautez dessus immédiatement. Le seul petit défaut que l’on peut lui trouver, c’est le fait que les factions n’ont que l’apparence qui soit différente et qu’il n’y a aucune unité spécifique à chacune.

Mais en dehors de cela, le jeu est vraiment très bon. La campagne vous tiendra en haleine une vingtaine d’heures, mais grâce aux différents modes de jeu et surtout à l’éditeur lié au workshop, la durée de vie est pour ainsi dire illimitée si la communauté s’y met vraiment.

Le bonus est le mode deux joueurs, qui peut se jouer en ligne, mais aussi et surtout, en local ! Ce qui est vraiment rare de nos jours.


Jeux du moment

>> Liste complète <<