Publicité

FFTCG – Ice Crystal Cup (Düsseldorf)

Les 9 et 10 mars 2019 a eu lieu la première édition européenne de la Crystal Cup à Düsseldorf en Allemagne. C'est, pour le moment, la seule compétition annoncée pouvant donner le droit aux joueurs d'être qualifié pour le championnat du monde (TOP1). Les qualifications européennes peuvent être obtenues en arrivant en TOP4, ainsi que sur d'autres compétitions (Grand Open et National). Cette compétition a rassemblé un peu plus de 140 joueurs sur deux jours entiers, les joueurs présents étaient de toutes nationalités européennes. Côté français, nous étions une petite vingtaine.

 

Jour 1 - Tournoi Construit

Comme nous étions plus de 140 joueurs, le premier jour du tournoi s'est effectué en 8 matchs BO1 (Best of One). Le début de l'événement a été assez rapide par rapport à certains autres tournois où il a fallu attendre plusieurs heures que les organisateurs fassent le nécessaire. De toute façon, le premier jour, c'est aussi le jour où les joueurs se rencontrent, font des échanges et tout ce qui s'ensuit au sein d'une communauté. Pour ma part, j'ai joué un deck assez classique (Eau/Vent) que je jouais depuis le set de l'opus 6 et qui a reçu avec le dernier opus de cartes un énorme boost sur la partie gestion d'Avants adverses. Si vous souhaitez retrouver la decklist, elle est trouvable ici : Deck Eau/Vent. Le jour d'avant et en en ayant parlé avec d'autres compétiteurs d'assez bon niveau, j'avais déjà effectué des changements qui ont largement porté leurs fruits.

Les rondes (parties) se sont effectuées en 35min avec un temps entre chacune plus ou moins long, pendant lequel les organisateurs devaient entrer les résultats de chacun des participants pour effectuer les appareillements pour la suite. Ça permet aux joueurs de pouvoir un peu souffler tout en glanant certaines informations sur de futurs adversaires potentiels. Pour ma part j'ai effectué un résultat de 6 victoires et 2 défaites ce qui m'a permis de me qualifier pour le jour 2. Sur une vingtaine de Français présents, nous n'avons été que trois à nous qualifier : Evan Tanguy (qualifié aux Worlds 2018) et Fabien Petitdemange (qualifié à l'Europe 2018) et moi-même. Si vous êtes intéressés, voici un petit récapitulatif de mes matchs :

Résultat : Défaite

Deck complètement hors des standards. J'ai accusé une très mauvaise sortie. Gros problème pour moi, mon adversaire était un Allemand qui ne parlait pas excessivement bien anglais et j'ai aussi accusé du coup la barrière de la langue. Malgré un retour de situation en milieu de partie, je n'ai pas réussi à rattraper mon retard de début de partie.

Résultat : Victoire

Ce deck a la particularité de jouer sur la vitesse avec un soutien permettant de donner à tous les jobs Scions "Booster" (capacité permettant d'attaquer à leur arrivé en jeu). Cette capacité est un des gros points faibles de mon jeu, car il me faut être installé pour être efficace. Heureusement pour moi, mon adversaire n'a pas eu une sortie excellente (elle était dans la normalité) et j'ai pu construire mon jeu. Je suis resté de nombreux tours à attendre de construire un mur d'avant pour éviter de me prendre un retour de flammes.

Résultat : Victoire

Fusoya est une carte permettant d’infliger 7K à n'importe quel Avant. Etant donné que c'est un soutien, il est aussi compliqué pour les joueurs de la détruire (il existe actuellement seulement deux cartes jouables dont une que j'avais retirée le jour d'avant). J'ai eu un très bon début de partie où j'ai pu lui faire enlever de sa main de départ Minnwu (un soutien qui permet d'annuler les dégâts sur ses Avants s'ils sont inférieurs à sa force). Malgré cela, il a réussi à le mettre sur le terrain... Second plan de jeu, si je ne peux pas gagner aux points de dégâts, j'ai opté pour gagner à la fatigue (à Final Fantasy on perd si l'on n'a plus de quoi piocher de cartes à notre tour). Ce fut un choix payant et gagnant.

Résultat : Victoire

Un des autres archétypes bien connus des joueurs qui joue lui aussi sur le contrôle de terrain. J'ai eu une sortie assez agressive qui m'a permis d'infliger rapidement des dégâts et de lui mettre une certaine pression. Il est revenu rapidement dans la partie en jouant des cartes assez fortes et où je n'avais pas les éléments pour répondre à l'instant T. J'ai pu gagner en inondant le terrain d'Avants et en l'obligeant à défendre pour ne pas perdre la partie.

Résultat : Victoire

J'affrontais un Français que je connaissais bien (Michael Boutboul). Même s'il avait changé certaines de ses cartes la veille sur les conseils de certains, je connaissais la plupart de ses plans de jeu (en plus d'avoir de l'expérience contre ce type de jeu). Il a voulu jouer en m’agressant rapidement en début de partie. J'ai eu une certaine chance en ayant la possibilité de revenir rapidement et presque gratuitement et en détruisant tout ses Avants en un tour. La partie, ensuite, a été assez équilibrée avec un petit avantage de mon côté. Malheureusement, il a effectué une action qui n'a pas eu l'effet escompté (miss play qui ne détruit pas mon adverse et qui lui a coûté énormément de ressources) ce qui m'a donné par la suite un assez gros avantage.

Résultat : Victoire

Encore un autre adversaire en mono-foudre. Je n'ai pas eu de grandes difficultés sur ce match,car j'ai été relativement devant, tout le long du match. Il a su un peu revenir en milieu de partie en positionnant de nombreux Avants sur le terrain. Toutefois, j'avais gardé les éléments de réponses pour cette occasion en lui détruisant ses Avants en un seul tour. Le match s'est un peu éternisé, car je n'ai pas réussi à lui infliger le dernier point de dégâts.

Résultat : Défaite

J'avais entendu parler de ce deck pendant les pauses entre les matchs : il avait été créé peu de temps avant le tournoi par Joshua Freeman-Birch (un Anglais jouant régulièrement dans les TOPs de tournoi). J'ai été pris de court assez rapidement à cause de l’élément Glace qui m'a fait défausser de nombreuses cartes de ma main. Avec peu d’éléments de réponse par la suite, j'ai eu beaucoup de mal à répondre aux différentes actions qui se sont passées durant le match.

Résultat : Victoire

Une partie assez équilibrée dans son ensemble. Après une première partie de contrôle de terrain de ma part, mon adversaire est rapidement revenu à la charge en jouant plusieurs Avants gratuitement sur le terrain (Bartz, Vata, Y'Shtola). La partie s'est elle aussi éternisée,  ce qui m'a donné un certain avantage en pouvant le faire meuler (action de mettre sa première carte de son jeu directement dans sa break-zone/cimetière).

 

Jour 2 - Draft & Side-Event

Qualifié pour la seconde partie du tournoi, le draft, c'était un moment que je redoutais assez car je n'aime pas spécialement ce format de jeu. Pour ceux ne connaissant pas le format Draft, il consiste à ouvrir un booster de cartes, à prendre une carte et à faire passer le paquet à sa droite ou à sa gauche. Après que les cartes d'un booster soient épuisées, on en ouvre un autre pour un total de 6. Le temps pour choisir sa carte ainsi que celui pour étudier le plan de notre deck est assez limité pour la première partie de l'événement. L'une des grosses difficultés pour les joueurs étrangers a été aussi la barrière de la langue, car toutes les cartes présentes dans les boosters étaient en allemand. Même si apprendre 130 cartes n'est pas bien compliqué, on peut toujours oublier certains points sur les cartes ou tout simplement se tromper sur un effet et/ou un pré-requis.

N'ayant pas eu de cartes légendaires, j'ai opté pour un deck aggro basé sur l’élément Feu & Foudre. En théorie, il était assez bien équilibré et compétitif pour ce type de format, mais certains joueurs ont eu plus de chance que d'autres sur les boosters. Malgré un résultat d'une victoire et 3 défaites, je me place en 22éme position de l’événement principal. A la suite du Draft, les 8 premiers ont fait des matchs à élimination directe avec leur deck du Jour 1 pour se départager.

Voici un petit retour concernant les matches de Draft:

  • Partie 1 (Double Défaite) : manque de temps des deux côtés où les langues des cartes ont eu un certain impact sur la partie. Le temps additionnel n'a pas pu nous départager et le match s'est terminé en double-défaite.
  • Partie 2 (Victoire) : un match à sens unique où j'ai tout simplement joué agressif dès le départ n'ayant pas eu de soutien. Ça a payé, car la partie s'est terminée en trois tours.
  • Partie 3 (Défaite) : mon adversaire joue la carte légendaire Galuf au tour 2 qui grâce à sa capacité est de forcer un de mes Avants à bloquer celui-ci pour un coût de 2 ressources Terre. Galuf étant indestructible pendant le tour de mon adversaire je n'ai fait que subir tout le long de cette partie.
  • Partie 4 (Défaite) : partie assez équilibrée, mais où j'ai manqué d'invocations pour avoir un avantage (je n'en avais malheureusement que deux). J'ai dû m'incliner avec un score de 5 à 6.

Les autres participants ont eu l'occasion de participer au side-event gratuit de l’événement. Celui-ci avait la particularité de demander aux joueurs d'avoir construit un deck avec une majorité de cartes Glace (nous avons été prévenus à l'avance des pré-requis pour nous y préparer.). Je n'ai pas pu y participer étant donné que je participais au Draft, mais il a permis de réunir 69 joueurs sur 7 matchs. A la fin, les joueurs ont pu avoir des lots assez conséquents (plus intéressants que ceux ayant fait Top32 au main event) en fonction de leur classement.

 

Conclusion

Outre ma performance dont je suis extrêmement content, j'ai pu aussi rencontrer de nombreux joueurs avec qui j'ai échangé autour du jeu de cartes. En deux jours, j'ai tissé de très bon liens avec beaucoup d'entre eux et, même si parfois la barrière de la langue pour certains peut être un problème, on voit que la communauté autour de la licence Final Fantasy est largement au-dessus de celles d'autres TCG. L'organisation de l'événement a été assez bonne dans son ensemble, mis à part un certain retard sur le Jour 2 à cause du Draft qui a bloqué le départ du side-event. Malgré tout, Tim Schilder et son équipe ont fait un énorme travail pour que tout le monde soit content d'avoir participé à cet événement.


Jeux du moment

>> Liste complète <<