Publicité

Spike Volleyball – La première simulation de volley-ball

Nous avons eu l’occasion de tester Spike Volleyball qui est un jeu de… volley-ball ! Développé par Black Sheep Studio et distribué par Bigben Interactive, le titre est disponible depuis le 5 février.

Pour commencer, une manette est obligatoire pour jouer. Au menu, Black Sheep Studio nous propose 50 équipes nationales, masculines ou féminines, des tournois, du multijoueur local ou en ligne et un outil permettant de créer sa propre équipe ou encore d'aborder l'aspect cosmétique du titre en choisissant les tenues.

Mais en consistance, ça donne quoi ?!

Au premier lancement le jeu nous met directement dans le bain avec un "tuto-match". Celui- ci est bien fait et permet rapidement (ou si l’on n'est pas très doué comme moi après 15 minutes) de prendre le jeu en main.

 

Les différents coups

Concernant les règles du volley-ball, Wikipedia est là. Sinon, pour faire simple, une équipe engage l’équipe adverse. Elle a le droit à 3 touchés de ballon maximum, en sachant qu'un même joueur ne peut toucher deux fois successivement le ballon.

Le commencement : le service. Flottant ou smashé, celui ci est symbolisé comme dans beaucoup de jeux, je pense notamment ici aux jeux de golf, avec une barre de puissance. Il convient de s'arrêter au milieu pour que le coup soit pleinement réussi. Bien entendu, il se révèle nécessaire d'également choisir la zone d' atterrissage. La réussite du premier influera sur la précision du second. Dans la pratique, c’est une courbe avec un pic symbolisé sur le terrain lui-même. C’est plutôt réussi, bien que parfois l’angle de la caméra ne permette pas toujours de bien voir ce qu'il se passe.

L’adversaire a le ballon : le contre ! Je n’arrive toujours pas à maîtriser correctement cet aspect qui demande de placer les joueurs de contre ou de les séparer, le plus compliqué étant de sauter au bon moment.

Chef, on a loupé le contre ! Pour la manchette ou la passe, ce c’est pas trop compliqué. Dans ce cas, il suffit de choisir le bon bouton pour que le joueur le plus près récupère le précieux ballon.

Et vient le smash, c’est là que bien choisir le lieu de chute du ballon devient essentiel. À noter qu’en cours de jeu, il est possible de changer de stratégie de placement, mais aussi de faire un break pour changer de joueur.

 

Impressions

Tout n’est pas rose, soyons honnête ! Si vous rêvez de combattre plein de joueurs en ligne, ce n’est pas gagné… malheureusement. Le jeu souffre aussi de quelques défauts visuel. Non pas qu’il ne soit pas beau, mais faire des replays en 3D, c’est bien… Mais moins lorsque le ballon vole sans contact avec le joueur qui la frappe. On en vient parfois à se dire qu'il ne vaudrait mieux rien faire que de montrer quelque chose qui n’est pas abouti. Si vous êtes féru de volley-ball, ne cherchez pas de têtes ou de noms connus, probablement en raison de problèmes de licences et de temps. Cela aurait de toute façon fortement impacté le prix du jeu.

Malgré cela, le jeu est plaisant, seul ou avec des copains chez soi (si vous possédez une manette !). Les graphismes sont réussis et, rappelons-le, il s'agit de la toute première simulation de ce sport, on ne peut donc pas décemment espérer une qualité similaire à un PES ou à un FIFA qui s'appuie sur une foultitude d'itérations antérieures. Si vous aimez les jeux et le sport, et en particulier le volley-ball, je ne pense pas que vous regretterez votre achat.

Le jeu est disponible sur PC, PS4 et Xbox One :


Jeux du moment

>> Liste complète <<