Publicité

AWAY: Journey to the Unexpected – Une aventure colorée

Qu’est-ce que c’est AWAY ? Et bien selon le site officiel, Away est un jeu coloré d’aventure à la première personne combinant des éléments d’action, de négociation et de rogue lite.

Le jeu est effectivement assez coloré et mignon, sa direction artistique un peu particulière mélange décors et éléments en 3 dimensions. Les sprites des ennemis et alliés sont quant à eux en 2 dimensions. Son aspect 3D ne va pas vous laisser une impression comme pourraient le faire les derniers triples A mais il est bien assez agréable à l’œil. Côté 2D elle est vraiment bien faite et l'aspect des ennemis et autres créatures est vraiment joli. Le design général, aussi bien visuellement que musicalement, est très inspiré des mangas/cartoons des années 80 et 90.

Le côté aventure du titre est très limité, ne vous attendez pas à parcourir des plaines pendant des heures, à vous perdre ici et là mais ce n’est pas grave, ce n’est pas l’intention du titre qui est plus tourné vers l’action. L’histoire va d’ailleurs dans ce sens : vous partez à l’aventure car une entreprise a fait un trou dans le sous-sol de votre maison... et je ne peux pas vraiment en dire plus sans spoiler la moitié du jeu. Ça serait dommage ! 

Le jeu se divise globalement en zones relativement grandes où vous devrez actionner des mécanismes afin d’ouvrir la porte du donjon final de la zone et y affronter son boss pour passer à la zone suivante.

Le gameplay est assez simple et pas prise de tête. Armé de votre bâton de bois, vous allez tabasser les ennemis avec ce dernier. Au début du jeu, vous ne pourrez faire que ça. Au fur et à mesure de la progression, vous allez débloquer quelques nouvelles capacités, une attaque chargée par exemple ou bien un bouclier. Il faudra par contre prendre un peu le coup pour ce qui est de la bagarre, probablement dû au fait que vous jouez dans un univers en 3D contres des ennemis en 2D. Quant à la structure du jeu, elle est basique également, vous partez à chaque fois de la maison qui sert de hub, ensuite vous parcourez une grande zone avec un objectif qui se finit sur un donjon et ensuite zone suivante. 

Il y a également des alliés qui pourront vous rejoindre à chaque partie et c’est ici que la partie négociation entre en jeu. Armé de votre cube d’amitié, allez parler à un personnage non joueur et si vous choisissez les bonnes boites de dialogue, le personnage vous rejoindra le temps de cette partie. Sinon il faudra soit retomber sur un autre cube d’amitié soit retenter votre chance la prochaine fois.

Vous imaginez le même IRL ?

Par ailleurs, un nouvel allié vous donnera une étoile qui débloquera l'accès à de nouvelles pièces dans la maison, servant à diverses choses. Par exemple la première donne accès à un chat voyant qui pourra vous faire partager des astuces sur le jeu. Les étoiles débloquent aussi des zones alternatives à la sortie de la maison et entre les grandes zones.

Vos alliés ne combattent pas directement à vos côtés et ne partagent même pas la même barre de vie que vous, mais une barre d’endurance. Ils sont plus alors utilisés comme des transformations de votre héros, soit pour prendre des dégâts à votre place, soit comme machines à tuer du monstre, car oui certains d’entre eux sont beaucoup plus puissants que votre héros : à vous de trouver les bons alliés et de les utiliser au moment adéquat.

Le côté rogue-lite du titre maintenant : attention ! Si vous vous attendez à du Isaac avec ses centaines d’objets différents et ses combinaisons loufoques à tout-va, passez votre chemin. Ici ce qui change vraiment est l’agencement des donjons et les boss qui peuvent y apparaître.

En bref, Away n’est pas le jeu du siècle. Ce n’est pas un jeu où il faut en attendre beaucoup et ce n’est pas ce qu’il demande, vous n’y passerez pas des centaines d’heures par jour. Il n’y a pas un système ultra complexe qui vous y fera penser jour et nuit, vous aurez vite fait le tour des zones et, bien que certains donjons soient aléatoires, vous en comprendrez assez vite les schémas. Mais je pense que, si vous prenez le jeu comme un jeu d’arcade d’époque, 80-90 justement, dont vous jouez une petite partie tranquille de temps en temps pour vous détendre, ça pourrait vous plaire ! 

Qu'est-ce qu'on mange ?


Jeux du moment

>> Liste complète <<